En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

03.

Mais qui peut encore stopper les magistrats dans les dommages qu’ils infligent (inconsciemment) à la démocratie française ?

04.

Emmanuel Macron, victime d’impuissance ?

05.

Alerte au variant du Coronavirus : ce qu’on sait vraiment du risque de contamination en extérieur (et que le gouvernement devrait méditer avant d’envisager de restreindre la liberté de promenade)

06.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

01.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

02.

Ne dites plus "amen" mais "awomen"

03.

Éviction d’Alain Finkielkraut : les bienfaits de la condamnation des dérapages, les dangers de l’épuration

04.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

05.

Certificats de virginité : Marlène Schiappa accuse les "évangélistes" de propager cette détestable pratique

06.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 4 jours 14 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 4 jours 19 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 4 jours 20 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 4 jours 20 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 4 jours 21 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 4 jours 22 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 4 jours 22 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 4 jours 23 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 4 jours 23 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 5 jours 10 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 4 jours 17 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 4 jours 19 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 4 jours 20 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 4 jours 21 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 4 jours 21 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 4 jours 22 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 4 jours 22 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 4 jours 23 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 4 jours 23 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 5 jours 12 min
© ATTA KENARE / AFP
Mohsen Fakhrizadeh Iran mort décès disparition
© ATTA KENARE / AFP
Mohsen Fakhrizadeh Iran mort décès disparition
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

Publié le 03 décembre 2020
Moshe 007 est un agent hors pair. Mais pour l’Iran, il sous-traite avec la main d’œuvre locale.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Moshe 007 est un agent hors pair. Mais pour l’Iran, il sous-traite avec la main d’œuvre locale.

Comme l’explique Alain Rodier dans un excellent article, ce sont vraisemblablement les Moudjahiddines du peuple, la principale organisation de résistance aux ayatollahs, qui ont tendu l’embuscade où a péri Mohsen Fakhrizadeh, le patron du nucléaire iranien.

Pourquoi Moshe 007 n’a-t-il pas mis la main à la pâte ? Parce que s’il avait été pris, on l’aurait exhibé à la télévision l’obligeant à confesser ses « crimes ». Ce qui aurait été désastreux pour la réputation du Mossad.

Dans un autre article, le géopoliticien Ardavan Amir-Aslani avance une singulière hypothèse : elle fournirait un excellent scénario pour une série hollywoodienne. L’exécution de Mohsen Fakhrizadeh serait, selon lui, un piège tendu par les Israéliens aux Iraniens. La mort de leur Docteur Folamour devait les amener à exercer des représailles terribles qui auraient donné un prétexte à Donald Trump pour envoyer l’US Air Force anéantir les sites nucléaires iraniens. Les ayatollahs auraient donc déjoué ce plan perfide en s’abstenant de représailles.

On veut bien que le Mossad soit machiavélique. Mais on ne peut ignorer que l’Iran proclame tout à fait officiellement la nécessité d’effacer « l’Etat sioniste » de la surface de la Terre. Les Israéliens, contrairement à certains pays occidentaux, prennent ces mots au sérieux.

Comme dans les vrais James Bond le film « Bons baisers de Téhéran » a été précédé par plusieurs épisodes. En quelques années, cinq savants nucléaires iraniens ont été éliminés. Et en 2008, il y eut un coup d’éclat réalisé directement par le Mossad : des milliers de documents très confidentiels sur le nucléaire ont été pris dans une base secrète de Téhéran et ramenés en Israël. Une opération complexe et sophistiquée qui nécessita le concours de plusieurs dizaines d’hommes. Et Benjamin Netanyahou exhiba fièrement ces documents à la télévision.

Au-delà des digressions sur les « représailles terribles » des Iraniens qui n’auront donc pas lieu, il demeure que l’Iran a été à maintes reprises totalement humilié. Pour tuer des hommes parmi les plus protégés du pays, il fallait qu’il y ait des taupes dans les plus hauts rouages de l’appareil sécuritaire iranien.

Et que penser des Gardiens de la révolution, des Pasdarans supposés protéger la vie des savants ? Servent-ils à autre chose qu’à réprimer leur propre population ? On reparlera de ça lors du prochain épisode des aventures de Moshe 007.  

A lire aussi : Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

A lire aussi : Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Sidewinder
- 04/12/2020 - 01:53
Okay guy's.
Bien d'accord avec Mr Rodier. J'ajouterais humblement que le pouvoir Iranien court trop de lièvres à la fois et que cela crée beaucoup de trous dans la raquette, la preuve.
Bon point pour Mr Rayski aussi pour son humour toujours délicieux et ses sujets pertinents.
cloette
- 03/12/2020 - 17:15
L'Iran
aurait mieux fait de garder son ancien nom "Perse" qui parle plus à l'imaginaire ....
Marie Esther
- 03/12/2020 - 12:02
j'ai oublie de parler de Nasrallah
Pourquoi Nasrallah dans un article sur l'operation de Teheran ? parce qu'il ne trouve rien de mieux craignant pour sa vie dans son bunker a Beyrouth : d'apres JForum, Le journal koweïtien Al Jarida a rapporté en novembre qu’une source proche du commandant de la Force Qods du CGRI, Esmail Qaani, avait déclaré que le Hezbollah avait réussi à découvrir une opération planifiée par Israël pour liquider Nasrallah et un certain nombre de dirigeants de factions pro-iraniennes en Syrie, en Irak, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.
Le journal libanais francophone L’Orient-Le Jour a rapporté en début de cette semaine que Qaani avait dit au Hezbollah de ne pas chercher l’escalade, lors d’une récente visite à Beyrouth. Les services de renseignement au Liban et dans les pays voisins ont surveillé de nombreuses communications cryptées entre le Corps des gardiens de la révolution iranienne et le Hezbollah concernant la décision de demenager en Iran. Nasrallah est censé rester à Téhéran pour une durée indéterminée et on ne sait pas exactement quand il retournera au Liban. ..... pourquoi ne suis je pas sure qu'il s'agisse la d'une bonne decision pour la securite de Nasrallah ?