En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

03.

Mais qui peut encore stopper les magistrats dans les dommages qu’ils infligent (inconsciemment) à la démocratie française ?

04.

Emmanuel Macron, victime d’impuissance ?

05.

Alerte au variant du Coronavirus : ce qu’on sait vraiment du risque de contamination en extérieur (et que le gouvernement devrait méditer avant d’envisager de restreindre la liberté de promenade)

06.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

01.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

02.

Ne dites plus "amen" mais "awomen"

03.

Éviction d’Alain Finkielkraut : les bienfaits de la condamnation des dérapages, les dangers de l’épuration

04.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

05.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

06.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 4 jours 14 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 4 jours 19 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 4 jours 19 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 4 jours 20 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 4 jours 21 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 4 jours 21 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 4 jours 22 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 4 jours 22 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 4 jours 23 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 4 jours 23 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 4 jours 17 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 4 jours 19 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 4 jours 20 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 4 jours 20 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 4 jours 21 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 4 jours 22 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 4 jours 22 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 4 jours 23 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 4 jours 23 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 4 jours 23 heures
© ludovic MARIN / AFP / POOL
Jean-Michel Blanquer éducation nationale députés LREM
© ludovic MARIN / AFP / POOL
Jean-Michel Blanquer éducation nationale députés LREM
Education nationale

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

Publié le 23 novembre 2020
Mediapart et Libération avancent que le syndicat Avenir lycéen aurait été téléguidé par le ministère de l’Education nationale pour soutenir les réformes du gouvernement. De nombreux députés de la majorité LREM défendent le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, face à ces accusations.
François Cormier-Bouligeon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Cormier-Bouligeon est député (LREM). 
Voir la bio
Aurore Bergé
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aurore Bergé, 23 ans, est chargée de mission de la fédération UMP des Yvelines. 
Voir la bio
Ilana Cicurel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ilana Cicurel, est députée européenne. Elle est membre du bureau exécutif de La République en marche (LREM) au sein duquel elle est déléguée chargée de l’éducation, l'enseignement supérieur et la recherche.
Voir la bio
Claire O'Petit
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claire O'Petit est députée La République En Marche (LREM) de la cinquième circonscription de l'Eure.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mediapart et Libération avancent que le syndicat Avenir lycéen aurait été téléguidé par le ministère de l’Education nationale pour soutenir les réformes du gouvernement. De nombreux députés de la majorité LREM défendent le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, face à ces accusations.

En affirmant fin octobre que l’islamo-gauchisme gangrénait la vie intellectuelle et faisait le lit du séparatisme, le ministre de l’Education nationale, de la jeunesse et des sports a déclenché les foudres de ceux qui se sont à juste titre sentis concernés, à commencer par Edwy Plenel et Jean Luc Mélenchon.

Pas une semaine depuis sans que Mediapart ne cherche à lui nuire, sans que le groupe LFI ne s’en prenne à lui lors de la séance des questions d’actualité au gouvernement de l’Assemblée nationale.

Au cœur du système, une mouvance politique bien plus organisée que ses scores électoraux ne le laissent penser. Attaquez-vous à eux et une chaîne se mobilise dans certains médias, sur les réseaux sociaux, chez des universitaires, au sein de maisons d’édition et même dans l’Hémicycle de l’Assemblée Nationale.

Le ministre Jean Michel Blanquer vient d’en faire les frais à son tour. Son crime ? Avoir dénoncé cette idéologie pernicieuse.

Depuis deux jours, ils essaient de faire croire qu’il y a une grande affaire derrière les dépenses d’une organisation lycéenne (autour de 5.000 euros). Jean-Michel Blanquer a pourtant dit que ces dépenses seraient vérifiées et que des suites seraient données s’il y avait lieu.

Mediapart et Libération n’en ont cure, bien décidés à monter cela en épingle.

Il est presque comique de les voir ainsi s’indigner d’une éventuelle proximité politique entre un mouvement de jeunesse et la majorité, eux qui se nourrissent depuis toujours des liens entre l’extrême-gauche et plusieurs organisations lycéennes et étudiantes.

On comprend en fait que le vrai reproche est de gêner l’extrême-gauche qui depuis trop longtemps voit l’école et l’université comme des terrains de jeux politiques, quitte à saboter les intérêts réels des élèves, des étudiants et de leurs enseignants.

De fait, le débat public est aujourd’hui hystérisé par cette mouvance.

Dénoncer Edwy Plenel, lui qui a trouvé des excuses aux assassins des JO de Munich comme aux frères Kouachi, entraine un déchainement, repris sans aucune nuance par certains médias comme Libération.

Dénoncer Jean-Luc Mélenchon, qui a participé à une manifestation indigéniste émaillés de slogans islamistes et joue sans cesse de l’amalgame entre musulmans et islamistes, vous vaut coups bas, intox et menaces.

Défendre les valeurs de la République, le principe de laïcité, nos institutions démocratiques est devenu insupportable aux yeux des membres de ces groupuscules.

Dès lors, tous les moyens leurs sont bons pour tenter de discréditer en agitant cette chaîne de complaisance, ces réseaux subventionnés aux méthodes entristes.

Mensonges, diffamations, menaces, harcèlement, tout est bon contre ceux qui ne pensent pas comme eux et qu’ils voient non pas comme des adversaires mais comme des ennemis.

MM. Mélenchon et Plenel utilisent les outils de la démocratie contre la démocratie. L’un a fondé un mouvement qu’il dirige tel un conducator et qui vient de le plébisciter à bas coût pour une énième candidature à la présidentielle. L’autre a créé un site internet qui fonctionne comme un parquet privé pour attaquer leurs adversaires politiques.

Nous ne nous laissons pas intimider !

Ces Gramsci aux petits pieds ont décidé de s’en prendre à ce qu’à son époque le théoricien italien défendait : l'armature idéologique de l'État (éducation, presse, culture, etc.) avec les méthodes des fascistes qu’ils combattaient alors (virulence dans leurs journaux, violences dans la rue, intimidations personnelles, discrédit, haine).

Il faut que chacun en ait conscience car leur travail de destruction est déjà allé très loin.

Nous dénonçons ces pratiques, ceux qui les emploient et ceux qui, au mépris de la vérité, les défendent, érigeant ainsi cette ultra gauche en caste sacrée intouchable.

Conscients des défis immenses du temps présent, nous sommes nombreux à être déterminés à défendre la République, la démocratie, le pluralisme, la laïcité.

Convaincus que la lutte contre les inégalités de destin est la seule vraie réponse à la menace d’archipelisation  qui pèse sur la société française, nous sommes admiratifs du volontarisme dont a fait preuve Jean-Michel Blanquer depuis son arrivée rue de Grenelle, dont la mesure emblématique est le dédoublement des classes de CP, CE1 et Grande section dans les réseaux d’éducation prioritaire qui bénéficie à plus  de 320000 enfants cette année. Le plus grand crime de Jean-Michel Blanquer ne serait-il pas d’avoir mené l’une des politiques les plus progressistes dans le domaine éducatif depuis plusieurs décennies, bousculant ainsi les certitudes de ceux dont la paresse idéologique fait perdre de vue les intérêts de ceux qu’ils prétendent défendre ?

 

François Cormier-Bouligeon, député

Aurore Bergé, députée

Ilana Cicurel,députée européenne

Sereine Mauborgne, députée

Francis Chouat, député

Jean-Baptiste Moreau, député

Sophie Beaudoin-Hubière, députée

Bruno Millienne, député

Valérie Petit, députée

Béatrice Piron, députée

Eric Poulliat, député

Sophie Beaudoin Hubière, députée

Anne Genetet, députée

Olivier Damaisin, député

Liliane Tanguy, députée

Françoise Dumas, députée

Christophe Blanchet, député

Guillaume Kasbarian, député

Stéphane Rist, député

Marion Lenne, députée

Catherine Kamowski, députée

Jean Pierre Pont, député

Sandro Gozi, député européen

Jean François Eliaou, député

Daniele Herin, députée 

Claire O'Petit, députée

Denis Masseglia, député

Alain Perea, député

Jacqueline Dubois, députée

Alexandre Freschi, député 

Blandine Brocard, députée 

Samantha Cazebonne, députée 

Stéphane Mazars, député 

Sylvain Maillard, député

Michel Lauzzana, député

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lemillanh
- 25/11/2020 - 14:35
la pieuse islamo gauchisme
est là et bien là dans toutes les strates de la société des chauffeurs de bus aux universitaires
des employés de mairie aux décideurs politiques et administratifs
des personnes en charge de la sécurité et de l'ordre: police, armée, contrôle des aéroports,
services pénitenciers.
La société es gangrénée par une minorité agissante ou en sommeil pour
un futur qui donnera la primauté à cette idéologie folle et totalitaire
Karl Marx et nos révolutionnaires de 1789 doivent se retourner dans leurs tombes!
Aux armes citoyens où viendra le temps d'élire un président musulman
et qui piétinera les valeurs de notre belle République...


fandrieu
- 24/11/2020 - 17:34
Islamophobe gauchisme
J’ai beau chercher je vois plutôt des islamofachistes comme le président turque, êtes vous sûrs de ne pas être quelque peut orientés ;-)
Je suis désolé de ce genre de sémantiques gratuite et malhonnête.
Je suis ni islamo ni gauchiste et pourtant ces amalgames me gênent et sont dangereux pour la démocratie !
evgueniesokolof
- 24/11/2020 - 16:30
Et voila.....
l'armée des Velrans qui défend le Grand méchant mou Migue la Lune....
Ahhhh on est rassuré! La Raie publique en Merde s'attaque aux deux larbins islamo gauchos! Ils peuvent dormir tranquilles: c'est pas le Grand Satan qui va leur tirer les orteils!