En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

03.

Mais qui peut encore stopper les magistrats dans les dommages qu’ils infligent (inconsciemment) à la démocratie française ?

04.

Emmanuel Macron, victime d’impuissance ?

05.

Alerte au variant du Coronavirus : ce qu’on sait vraiment du risque de contamination en extérieur (et que le gouvernement devrait méditer avant d’envisager de restreindre la liberté de promenade)

06.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

01.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

02.

Ne dites plus "amen" mais "awomen"

03.

Éviction d’Alain Finkielkraut : les bienfaits de la condamnation des dérapages, les dangers de l’épuration

04.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

05.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

06.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 4 jours 14 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 4 jours 19 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 4 jours 20 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 4 jours 20 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 4 jours 21 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 4 jours 21 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 4 jours 22 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 4 jours 23 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 4 jours 23 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 4 jours 23 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 4 jours 17 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 4 jours 19 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 4 jours 20 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 4 jours 20 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 4 jours 21 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 4 jours 22 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 4 jours 22 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 4 jours 23 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 4 jours 23 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 4 jours 23 heures
© WILLIAM WEST / AFP
© WILLIAM WEST / AFP
La germination des mots

Existerait-il des complotistes sans comploteurs ?

Publié le 23 novembre 2020
La perte de confiance d’une population envers ses dirigeants est mère de tous les complots. Ainsi, le mensonge concernant les masques sanitaires a durablement fracturé la crédibilité de tout un gouvernement.
Jean-Pierre Marongiu
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Marongiu est écrivain, conférencier, ingénieur, expert en Management et Directeur général et fondateur du thinktank GRES : Groupe de Réflexions sur les Enjeux Sociétaux.Perpetuel voyageur professionnel, il a parcouru la planète avant de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La perte de confiance d’une population envers ses dirigeants est mère de tous les complots. Ainsi, le mensonge concernant les masques sanitaires a durablement fracturé la crédibilité de tout un gouvernement.

La germination des mots, à savoir l’ensemble des phénomènes sociétaux par lesquels un mot se développe et donne naissance à un sens nouveau, voire à un autre mot, est-elle un signe des temps, une dérive ou la conséquence de l’avènement du contre-pouvoir multiforme que représentent les réseaux sociaux ?

Le confinement bien évidemment, est un mot à la germination fulgurante et au sens modifié. Qui aurait pu imaginer que cet état d’enferment quasi intime, pouvait s’appliquer à une population complète, plus que cela à un tiers de la population mondiale ?

Les groupes de mots, eux aussi, germinent, prenons l’exemple de la liberté d’expression. A priori, le terme de liberté ne s’accommode pas de limitation, pas davantage que celui d’expression, pourtant l’association des deux donne lieu à des amoindrissements de leurs territoires en fonction de l’environnement, du lieu sociétal où s’exerce ce droit et plus encore en fonction de l’époque.

Si nous nous en tenons à ces deux seules expressions sémantiques, confinement et liberté d’expression, et si nous poussions la curiosité jusqu’à les associer, nous obtenons alors une germination curieuse.

Confinement et liberté d’expression ont donné récemment naissance à deux fruits n’appartenant pourtant pas à la même branche, pas même au même arbre : Complotiste et Comploteur.

En vérité, seul le mot complotiste a fleuri instantanément d’un bourgeon bienveillant celui de rassuriste. Les termes de négationniste et de collabo trouvant, eux, une deuxième naissance, mais finalement pas de modification sensible depuis la Deuxième Guerre mondiale.

Ce n’est qu’avec le documentaire Hold Up de Pierre Barnerias que la germination se ramifie pour accoucher de comploteurs. Il fallait s’y attendre, les contraires s’attirent et s’aimantent sans doute parce qu’ils s’autojustifient.

À trop crier au loup, celui-ci arrive, à trop crier aux complotistes les comploteurs sévissent.

Le complot, le mot en tous cas, a eu ses heures de gloire durant la Révolution française.

À partir de la fuite avortée de Louis XVI à Varenne, en juin 1791, la Révolution s'accélère et les accusations de complots fusent, de plus en plus nombreuses et variées aussi sottes et grenues que fondées parfois. Les conservateurs auront beau chercher des raisons politiques à la fuite du Roi, soutenir qu’il a été enlevé… l’opinion publique refuse d'y croire. Les thèses du complot fleurissent.

Personne n’est épargné par les complotistes, les aristocrates, le clergé, mais aussi le nouveau pouvoir, l'Assemblée nationale également.

Mais si les complotistes rallient le plus grand nombre et gagnent en crédibilité, c’est que le complot originel est démontré : le Roi s’est bel et bien enfui, dans le plus grand secret, afin d’organiser la contre-révolution avec l’aide de l’étranger.

La confiance est rompue et c’est bien de cela que se nourrissent les théories du complot.

Quelques députés épars continueront de défendre l’idée d’une monarchie constitutionnelle, mais ils perdront de l’influence avant de perdre la tête sous la pression des complotistes et l’abolition de la monarchie sera inéluctable.

La fuite avérée de Varenne a suscité des vocations. Les chasseurs de complots se multiplient comme les cueilleurs de champignons qui ramassent tout et n’importe quoi et qui inévitablement jettent le panier regorgeant de vénénosités.

Quand un mensonge d’état éclate au grand jour, cela constitue pour l’opinion publique la preuve de l’existence de tous les complots et pire, que des comploteurs se cachent dans les arcanes du pouvoir.

La perte de confiance d’une population envers ses dirigeants est mère de tous les complots.

C’est l’épisode de Varenne qui a mis à mal la confiance du peuple, comme le mensonge concernant les masques sanitaires a fracturé la crédibilité de tout un gouvernement.

Les médias balbutiants en 1791, quelques feuilles de papier polycopiées et à des déclameurs de tavernes s’emparent de l’aubaine. Puisque les chasseurs de complots se passionnent pour la moindre rumeur, il convient de leur en vendre.

À la Convention, Marat, dénonce sans relâche les complots. Dans l’Ami du peuple, il écrira, avant d’en être lui-même victime, une phrase d’une modernité prophétique :

  • Les complots et les conspirations se multiplient d’une manière effrayante. À peine s’écoule-t-il huit jours sans quelque explosion nouvelle. Tant que les conjurés ne seront pas abattus, les conjurations n’auront point de terme, et à force de tramer contre la liberté publique, ils parviendront enfin à l’anéantir.

Sur l’arbre à Covid, les complots fleurissent. Mais qui donc a planté la première graine ?

La graine minuscule d’un mensonge d’État a germé, bien au chaud sous un masque, puis a généré un arbre qui est devenu une forêt.

Il y avait bien un complot quelque part, puisqu’au plus haut niveau de l’état on a menti puis échafaudé d’autres mensonges, de plus en plus gros, pour dissimuler la jeune pousse. Et ainsi de suite, il s’est développé une germination exponentielle accouchant d’une quantité incontrôlable de comploteurs.

Alors forcément, les complotistes ont bien raison de remuer la terre sur des hectares pour y dénicher quelques truffes. Parce que des truffes, même rares, en grattant bien, on finit toujours par en trouver.

Parfois, il n’est pas même besoin de gratter longtemps, des perles de complots improbables semblent affleurer obscènement du sol discréditant les véritables conjurations.

Les relations d’amour et de haine entre complotistes et comploteurs ont une dimension quasi mystique dans l’irrationalité au point que l’on peut raisonnablement s’interroger s’ils n’appartiennent au même camp, tant leurs objectifs sont similaires.

L’Histoire de notre civilisation a toujours connu les uns comme les autres donnant l’occasion à quelques hommes providentiels d’asseoir leurs légendes. Machiavel, Tocqueville, Disraeli, Alexandre Dumas ont probablement écrit leurs plus belles pages de théories complotistes en s’appuyant sur des complots avérés.

Dénoncer les complotistes comme le fit Cicéron dans ses Catilinaires, une série de discours prononcés en 63 av. J.-C., alors qu’il était consul, pour mettre en lumière la conjuration bien réelle de Catilina contre la République romaine n’était-ce pas également un complot afin de prendre le pouvoir ?

L’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand, héritier de l’Empire austro-hongrois, et son épouse le 28 juin 1914, à Sarajevo est l’événement déclencheur de la Première Guerre mondiale. Mais qui peut être vu comme un complot pour refonder le monde. Cet attentat eut notamment pour conséquences la chute des empires austro-hongrois, allemand, russe et ottoman, la formation de l’URSS, mais fut également la justification de la Deuxième Guerre mondiale et de l’holocauste. Les complotistes devenant eux-mêmes des comploteurs et vice versa.

L’histoire regorge de comploteurs, de théoriciens du complot et de leurs adorateurs respectifs. À l’aulne de la communication universelle des réseaux sociaux, comploteurs et complotistes ont atteint une germination universelle.

S’interroger sur l’existence des uns par rapport aux autres, c’est vouloir connaître qui de la poule ou de l’œuf… complota le premier.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires