En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 2 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 2 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 2 jours
© Reuters
© Reuters
On a entendu ça sur France Inter

"Ils partaient faire le djihad avec parfois un doudou dans leur sac"

Publié le 12 novembre 2020
Des enfants on vous dit…
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des enfants on vous dit…

La revue de presse matinale se déroulait paisiblement. Il y fut longuement question de l’hommage rendu à de Gaulle à Colombey. Des suites de la défaite de Trump qualifié pour la circonstance de « président bouffon ».

Puis d’un coup, sans crier gare, on passa à un sujet qui n’était pas du tout d’actualité. Avec cette citation : « ils partaient pour le djihad avec parfois un doudou dans leur sac. »

Pour la trouver le chroniqueur qui officiait devant le micro de France Inter avait épluché Esprit, un mensuel épais de plusieurs dizaines de pages. Au sommaire, des articles sur le racisme, sur l’Allemagne, sur la laïcité.

Le chroniqueur n’avait donc que l’embarras du choix pour mentionner cette revue, jadis catholique. Mais son choix s’arrêta -va donc savoir pourquoi ?- sur un texte titré : « sur les chemins du djihad ».

Et c’est là qu’il dénicha ce passage qui rendait hommage à nos jeunes pousses. Donc ces enfants égarés mais attendrissants ne se séparaient pas de leur doudou. Il les avait accompagnés en Syrie et en Irak. Souvent, et à leur grand regret, ces enfants devaient s’en séparer car ils avaient besoin de leurs deux bras pour égorger et décapiter.

Ils les retrouvaient le soir après une journée d’un labeur épuisant. Et serrant leur doudou contre eux. Ils murmuraient avant de s’endormir : « doudou, mon doudou, je suis fatigué ».

Le chroniqueur de France Inter n’a pas été complet. Il a omis de parler des toutes jeunes filles  qui, elles-aussi, sont parties pour la Syrie et l’Irak dans le but d’épouser là-bas un de ces jeunes guerriers si attachés à leur doudou. Elles avaient certainement enfoui dans leur sac des poupées dont tout laisse supposer qu’elles étaient voilées.

Le chroniqueur qui a eu cet élan de tendresse pour nos enfants perdus des quartiers défavorisés s’appelle Claude Askolovitch. Avec un nom pareil la prudence veut que l’on soit bienveillant avec les jeunes djihadistes.   

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 13/11/2020 - 17:11
Dodo l'enfant do
Ces chérubins dont nous attendons en tremblant le retour auprès de leurs frères aînés restés à leur nouvelle patrie, mais trop occupés au deal. Je les imaginent dans des déserts dangereux et pleins de fumées, retentissant de coups de canon, auprès de ces longues broches où s'alignent des têtes et qui leur servent de boulier pour apprendre à compter. En évoquant cette image, les larmes me tombent des yeux.

ELIED
- 12/11/2020 - 21:45
Des enfants je vous dis
Ça me fait juste penser à ces jeunes Allemands des Jeunesses Hitlériennes, de 15 à 16 ans, tremblants de peur dans leur train et courant se cacher dans les champs aux alentours de la gare de La Guerche s/ l'Aubois lors des bombardements de Nevers à la fin de la guerre. Ils avaient même laissé tout leur équipement dans les wagons à bétail qui les avaient amener là, y compris leurs armes et munitions. Quelle tristesse, d'endoctriner cette jeunesse dans cette guerre qui ne veut pas dire son nom!
cmjdb
- 12/11/2020 - 16:51
dogmatisme
Nous avons connu les mêmes dogmatismes partisans depuis des siècles... Ils n'ont toujours rien compris, ni retenu... Pauvres Tartuff