En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

02.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

03.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

04.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

07.

Valery Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

03.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 16 min 35 sec
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 47 min 43 sec
décryptage > International
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

il y a 1 heure 12 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Crise économique : l‘OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l’Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

il y a 1 heure 22 min
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 10 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 14 heures 55 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 15 heures 38 min
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 17 heures 10 min
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 20 heures 3 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 21 heures 23 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 44 min 31 sec
décryptage > Politique
Restrictions et nouvelles mesures

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

il y a 53 min 53 sec
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Manchester United - PSG : 1-3 Paris s'impose dans le théâtre des rêves et reprend la tête de son groupe

il y a 1 heure 14 min
décryptage > Politique
VGE

Valery Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

il y a 1 heure 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 14 heures 36 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 15 heures 10 min
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 16 heures 7 min
light > Santé
Etat de santé
Michel Onfray a contracté la Covid-19
il y a 18 heures 23 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 20 heures 38 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 21 heures 38 min
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

Publié le 31 octobre 2020
Donald Trump ou Joe Biden ? Le verdict approche, et bien malin qui pourra prédire l'issue de l'élection américaine. Autre prédiction ardue : celle de l'impact qu'aurait l'élection du candidat démocrate sur le plan économique.
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Donald Trump ou Joe Biden ? Le verdict approche, et bien malin qui pourra prédire l'issue de l'élection américaine. Autre prédiction ardue : celle de l'impact qu'aurait l'élection du candidat démocrate sur le plan économique.

Joe Biden Président des États-Unis : nous n’y sommes pas, bien sûr. Qu’en attendre ? Bien malin celui qui pourrait y répondre de manière « chiffrée », si cela se produit. Pourquoi ? Parce que le site officiel du candidat Biden ne nous dit rien sur les effets d’ensemble de ses plans. La preuve : ouvrez le site qui va vous demander des dons de 15 à 100 000 dollars. Passez cette page et allez vers Joe’s Vision. C’est alors que vous allez trouver ces plans : « contre le COVID-19 », « pour mobiliser le talent et le cœur américain pour créer une force de soin et d’éducation du 21ème siècle ». Il y a aussi d’autres plans : pour la santé, le climat, l’égalité des femmes, l’égalité des races, la fin de l’épidémie de « violence des armes », la fin de la crise des opioïdes, le logement, la communauté catholique, américano-musulmane, juive et ainsi de suite. 52 thèmes, au total, à cette date, avec des engagements très généraux et des chiffres de dépenses et parfois de taxations (assez vagues), mais aucune synthèse – selon nous !

Voter pour Joe Biden, comme pour Donald Trump d’ailleurs, ne semble donc pas une affaire de PIB, d’emploi, d’inflation, de déficit budgétaire et extérieur, avec un « programme chiffré qui boucle », comme en France, mais surtout de lutte contre le virus et d’empathie. Bien sûr, il y a une « vision » chez Biden : recréer la classe moyenne, augmenter le salaire minimum à 15 dollars l’heure, mener une économie verte qui créera 10 millions de nouveaux emplois, innover, permettre à chaque étudiant d’avoir les compétences pour obtenir un « bon emploi du 21ème siècle », et ainsi de suite. Les milliards de dépenses vont donc s’ajouter, avec un effet « relance de la demande » comme on dirait ici, suite aux hausses de bas salaires et à la reprise escomptée de l’emploi, mais avec la remise en cause de certaines baisses d’impôts (sans beaucoup de précision, notamment sur les délais) et une remontée des impôts sur le revenu à partir d’une réforme fiscale dite « de bon sens » (sans plus de précisions, là aussi).

Pour avoir des données agrégées, il faut aller ailleurs, au Committee for a Responsable Federal Budget où l’on voit que tous ces plans, qui donnent 800 propositions, pourraient faire monter la dette publique (hors dépenses anti-COVID-19) à 127% du PIB en 2030. Ce qui est intéressant, c’est que ce même organisme indépendant parle d’un ratio dette/PIB à 125% pour le Programme Trump ! Tout ça pour si peu ! En fait, le programme Trump veut continuer à baisser les impôts (pour 1,7 trillion sur 2021-2030) tandis que Biden les monte de 4,3. Ces ressources nouvelles permettent ainsi à Joe Biden de financer plus l’enfance et l’éducation (2,7 trillions contre 0,15 pour Trump), les soins (2 trillions contre 0,15) et les infrastructures (4,5 contre 2,7). En fait, le programme Biden est plus social en dépenses avec plus d’impôts sur les entreprises (de 21 à 28%) et les « riches » (plus de 450 000 dollars de revenu, de 37 à 39,6% plus une taxe sur les plus-values qui passe de 20 à 39,6% pour un couple gagnant plus d’un million de dollars). Joe Biden dépense plus que Trump pour le social mais, à l’échelle française, il ne taxe pas beaucoup plus fort : c’est le déficit et la dette qui paieront (ce qui n’est pas loin de la philosophie trumpienne, sauf que lui taxe moins !). Tout cela est donc chiffré, mais pas par chaque candidat !

En fait, ce qui intéresse les Américains, ce ne sont pas ces « gros chiffres ».

 C’est d’abord le plan COVID-19, avec une équipe plus puissante sous la responsabilité du Dr Fauci, plus écouté peut-être et sûrement pas contredit, pour avoir des vaccins au plus tôt, et surtout des plans de soutien très importants, 3 trillions de dollars en moyenne contre 2 au plus avec Trump, pour sortir de la crise actuelle de l’emploi. La reprise du troisième trimestre n’efface pas la perte du deuxième. L’économie est toujours 3% au-dessous de son niveau d’avant le virus et elle fléchit à nouveau. Sans aide aux chômeurs, surtout ceux qui avaient un bas salaire, la remontée des cas de COVID-19 peut être catastrophique : c’est là que Joe Biden est attendu,

Ce sont ensuite les mesures sur les régulations, assouplies avec D. Trump pour l’emploi surtout ou la pollution, qui seraient revues en sens inverse par Biden, protégeant plus l’emploi.

Bien après sans doute, sont attendus les appels téléphoniques à Angela Merkel, Emmanuel Macron, Boris Johnson, Justin Trudeau, pour renouer les liens et à Benjamin Netanyahu, pour les maintenir.

Nécessaires seront les appels à Xi Jinping et à Vladimir Putin, pour mettre en place des relations « modifiées ». Nombre d’experts se demandent en effet si XI Jinping ne pourrait pas tester la réactivité de Joe Biden, par exemple en mer de Chine ou à Taïwan.

Quant aux hausses d’impôts, elles viendront, mais plus tard, quand l’économie ira mieux. C’est ici que Joe Biden aura à gérer d’éventuels problèmes avec « sa gauche », mais tout dépendra de l’importance de son éventuel succès.

Bref, Biden Président, c’est surtout une question de soutien à l’économie à très court terme, pour sortir de la trappe du COVID-19. Le reste importe bien sûr, ensuite, pour consolider la reprise, puis le leadership américain, mais c’est plus loin.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Gastoch
- 01/11/2020 - 00:43
#CorruptJoeBiden
Va t il continuer à ratisser des miyards en douce à coups de trafics d'influence avec l'ennemi? Il n'a plus toute sa tête..