En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"

03.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

04.

Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant

05.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

06.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

07.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 8 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 8 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je ne vis que pour toi" de Emmanuelle de Boysson : le Paris saphique, littéraire et artistique du début du XXe siècle. Un mélange subtil de fiction et de réel

il y a 9 heures 13 min
pépites > Justice
Justice
Affaire Carlos Ghosn : Rachida Dati a été placée sous le statut de témoin assisté
il y a 11 heures 26 min
pépites > Terrorisme
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : la Norvège autorise l'extradition d'un suspect vers la France
il y a 12 heures 38 min
pépites > International
Opération spéciale ?
Iran : un responsable du programme nucléaire, Mohsen Fakhrizadeh, aurait été assassiné
il y a 13 heures 7 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Cédric se veut soutenable et quand Franck prend son pied : c’est l’actualité frimaire des montres
il y a 15 heures 6 min
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 16 heures 55 min
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 18 heures 5 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 18 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 8 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'historiographe du royaume" de Maël Renouard : à la cour d'Hassan II, les caprices d’un roi et le sort du courtisan malgré lui. De belles pages romanesques mais quelques digressions sans intérêt pour le récit

il y a 9 heures 1 min
pépites > Politique
Ces images "nous font honte"
Producteur passé à tabac par des policiers : Emmanuel Macron réagit dans un long texte sur Facebook
il y a 9 heures 40 min
pépites > France
Lutte contre le séparatisme
Le CCIF, menacé de dissolution par le gouvernement, annonce s'être auto-dissous
il y a 12 heures 14 min
pépites > Politique
Couac
Castex en marche arrière toute : finalement la "commission indépendante" ne réécrira pas l'article 24 de la loi "sécurité globale"
il y a 12 heures 56 min
light > Media
Esprit Canal
Sébastien Thoen aurait été viré de Canal+ après sa parodie de Pascal Praud pour Winamax
il y a 13 heures 26 min
light > Religion
Archéologie
Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant
il y a 16 heures 14 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 17 heures 30 min
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 18 heures 30 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 18 heures 45 min
L'Aiglon le rêve brisé de Napoléon  Laetita De Witt
L'Aiglon le rêve brisé de Napoléon  Laetita De Witt
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

Publié le 26 octobre 2020
Laetitia de Witt a publié "L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" aux éditions Tallandier.
Hélène Renard pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hélène Renard est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laetitia de Witt a publié "L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" aux éditions Tallandier.

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt

Tallandier - 496 p. - 24.90€

 

RECOMMANDATION 
Excellent

 

THEME
L'enfant né de Napoléon et de Marie-Louise, en mars 1811, titré Roi de Rome, aurait dû être le rêve incarné de Napoléon : fonder une dynastie. Mais le rêve s'est mué en cauchemar.  Si l'auteur reprend ici les éléments historiques déjà traités par des historiens réputés certes mais déjà anciens (entre autres Jean de Bourgoing, Frédéric Masson, Octave Aubry, Henri Welschinger) elle apporte un regard tout à fait neuf sur un personnage au destin tragique, trop souvent réduit à sa légende, dont elle explique d'ailleurs comment celle-ci se met en marche. Elle divise son étude, de manière complète, en quatre parties : l'héritier impérial ; le prince exilé ; Duc de Reichstadt ; de la politique à la légende. Elle attache grande importance, non sans raison, aux personnes chargées de l'éducation du jeune garçon : la gouvernante, Madame de Montesquiou, puis le gouverneur à Vienne  Maurice de Dietrichstein (l'auteur a eu accès à sa correspondance ). 

Elle redresse aussi  l'image de l'impératrice Marie-Louise, qui avait sans doute bien des excuses de ne pas se montrer une mère exemplaire...  de même que celle de l'Empereur d'Autriche qui avait toutes les raisons de ne pas laisser d'autonomie à son petit-fils tout en ne le retenant pas véritablement prisonnier comme on l'a trop souvent écrit.  Chaque période de l'enfance, de l'adolescence, de la jeunesse, jusqu'à la mort (Napoléon II meurt à 21 ans  en 1832) est minutieusement documentée et relatée.  Elle termine par "la revanche de la postérité"  évoquant à la fois l'immense succès de l'Aiglon d’Edmond Rostand et le lugubre retour des cendres aux Invalides voulu par Hitler.

 

POINTS FORTS 
Laetitia de Witt sait parfaitement passer d'un registre à l'autre : elle a l'art de résumer les grands événements  historiques, sans trop de détails, pour permettre au lecteur de bien situer le contexte ; et, à l'inverse, elle sait donner juste ce qu'il faut de détails sur la vie quotidienne des personnages (précisions vestimentaires, alimentaires, extraits de lettres, etc.),  pour  nous les rendre vivants et, le plus souvent, attachants.

L'ouvrage offre également des reproductions (une dizaine) des principaux tableaux du jeune prince souvent commandités pour la propagande impériale. Car l'auteur sait combien l'iconographie attachée à l'Aiglon se montre un élément historique à part entière.

 

POINTS FAIBLES
On peut regretter l'absence d'un arbre généalogique pour les lecteurs qui auraient du mal à situer qui est qui, tant dans la famille Bonaparte que dans celle des Habsbourg, sachant que Napoléon avait 4 frères et 3 soeurs, que François 1er d'Autriche a eu 4 épouses et 13 enfants, et que tous ont eu des descendants !

 

EN DEUX MOTS
Aucun livre sur l'Aiglon n'était paru depuis plus de trente ans. Celui-ci a toute chance de faire événement : grâce à des travaux récents et des documents nouveaux, Laetitia de Witt offre une étude complète (avec 30 pages de notes), démêlant le mythe de l'Histoire. On appréciera surtout son attitude : elle n'accuse pas, elle ne voue personne aux gémonies (contrairement à d'autres historiens qui ont "assassiné" Marie Louise ou François 1er d'Autriche ...) , non, elle, sans parti pris, cherche surtout à approfondir la psychologie des personnages, pour mieux comprendre  les raisons de leurs choix et de leurs attitudes. Sachant que nul n'est tout blanc ou tout noir, elle apporte les nuances utiles. Grâce à cela, elle nous donne un portrait à la fois rigoureux et émouvant, historiquement fiable et  chaleureusement humain.

 

UN EXTRAIT
"Pendant longtemps, les historiens français, en particulier ceux de l'aube du XXe siècle, ont réduit le programme éducatif du fils de Napoléon à une manœuvre politique de l'Autriche visant à le transformer en prince autrichien ; méthode à leurs yeux insoutenable dans un contexte de revanche sur l'Allemagne. Ce jugement fait oublier l'essentiel, c'est à dire la bonne qualité de sa formation. Ils prétendent qu'on lui a fait oublier le français et occultent la place majeure accordée aux langues dans une éducation qui apparaît en tout point en ligne avec celle des princes de son temps. Reste à voir quel comportement adopte le jeune élève face à un enseignement pour le moins exigeant. (p. 256)

Parmi les conflits qui rongent peu à peu le jeune prince figure celui entre sa soif d'action et son respect profond de l'ordre établi. Il ne faut pas s'y tromper. S'il est faux de dire que l'histoire de son père lui a été cachée, rappelons que toute son éducation a consisté à prouver que les qualités qui ont permis à Napoléon de s'élever sont aussi celles qui ont précipité sa chute, à commencer par son ambition démesurée. ... Franz, pendant plusieurs mois, connaît des phases d'exaltation qui se mue en désespoir né de l'attente. Il y a bien en lui deux personnalités opposées. Celle publique, du prince autrichien soumis à la volonté impériale et qui mène une vie de cour apparemment satisfaisante, faite de promenades et de bals. De l'autre côté, il y a la personnalité cachée, celle de l'homme qui ouvre son coeur à Prokesch (son ami polonais), qui dévoile sa sensibilité, ses réflexions, son désir d'agir et ses craintes d'être inférieur à sa race. Celui-là tremble d'angoisses et d'attentes..." (p. 340)

 

L'AUTEUR
Bien que jeune historienne, Laetitia de Witt, titulaire d'un doctorat en histoire, n'en est pas à son premier ouvrage puisqu'elle a déjà fait paraître Le Prince Victor Napoléon (Fayard, 2007), biographie remarquée de son arrière-grand-père. C'est dire qu' apparentée à la famille Bonaparte, elle a grandi parmi  "les souvenirs napoléoniens [qui] ont accompagné mon enfance sans que j'y prête une réelle attention" (le Prince Victor Napoléon est le dernier fils du roi Jérôme, frère de Napoléon, et de Catherine de Wurtemberg),  parenté qui  ne nuit nullement à son objectivité...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires