En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

02.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

03.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

04.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

07.

Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

03.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
décryptage > International
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

il y a 13 min 43 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Crise économique : l‘OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l’Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

il y a 23 min 29 sec
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 9 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 13 heures 56 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 14 heures 39 min
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 16 heures 11 min
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 19 heures 4 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 20 heures 24 min
light > Science
Santé
L'Intelligence Artificielle pourrait prédire quelles combinaisons de médicaments luttent le mieux contre tel ou tel cancer
il y a 20 heures 48 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 21 heures 25 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Manchester United - PSG : 1-3 Paris s'impose dans le théâtre des rêves et reprend la tête de son groupe

il y a 15 min 22 sec
décryptage > Politique
VGE

Valery Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

il y a 28 min 25 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 13 heures 37 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 14 heures 12 min
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 15 heures 8 min
light > Santé
Etat de santé
Michel Onfray a contracté la Covid-19
il y a 17 heures 24 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 19 heures 39 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 20 heures 39 min
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 21 heures 11 min
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 21 heures 49 min
© AFP via Nasa/Goddard/Arizona State University/
nasa astéroïde Bennu
© AFP via Nasa/Goddard/Arizona State University/
nasa astéroïde Bennu
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

Publié le 21 octobre 2020
La Nasa est parvenue à établir un contact entre sa sonde et l'astéroïde Bennu. Dans la nuit du 20 au 21 octobre 2020, le bras robotisé d'Osiris-Rex a pu toucher sa surface. Que peuvent nous apprendre les particules qui seront rapportées ?
Olivier Sanguy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Sanguy est spécialiste de l’astronautique et rédacteur en chef du site d’actualités spatiales de la Cité de l’espace à Toulouse.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Nasa est parvenue à établir un contact entre sa sonde et l'astéroïde Bennu. Dans la nuit du 20 au 21 octobre 2020, le bras robotisé d'Osiris-Rex a pu toucher sa surface. Que peuvent nous apprendre les particules qui seront rapportées ?

Atlantico.fr : La sonde de la Nasa Osiris-Rex devait entrer en contact cette nuit avec l'astéroïde Bennu pour effectuer des prélèvements. Comment s'est déroulée l'opération ?

Olivier Sanguy : À l’heure où je réponds à votre question, la NASA annonce que la sonde suit sa programmation de façon nominale. Car l’opération est automatisée et sous la direction d’un ordinateur de bord. Bennu est bien trop loin de la Terre pour procéder à une quelconque télécommande directe de la sonde : les signaux radio mettent trop de temps. L’agence américaine devrait donner des nouvelles assez rapidement mercredi. Les premières données émises par la sonde indiquent toutefois que la procédure de prélèvement s’est déroulée correctement.

Le retour sur Terre d'Osiris-Rex est espéré fin 2023. Que peuvent nous apprendre les particules rapportées ?

En effet, le 24 septembre 2023, OSIRIS-REx aura accompli son voyage de retour et larguera vers la Terre une capsule contenant les précieux échantillons de l’astéroïde Bennu d’environ 500 m de large. Ces prélèvements peuvent nous apprendre beaucoup de choses. Les astéroïdes sont considérés comme les « laissés pour compte » de la formation du Système solaire. À ce titre, ils témoignent des conditions qui régnaient lorsque les planètes, et donc la Terre, se sont formées. Ce sont de véritables témoins très peu changés de ce passé très lointain (il y a un peu plus de 4 milliards d’années). En bref, comprendre les astéroïdes, c’est aussi comprendre l’origine de la Terre. L’intérêt d’un tel retour est de pouvoir analyser des morceaux d’astéroïdes avec des laboratoires au sol qui disposent, on le comprend, de bien plus de possibilités que les instruments embarqués sur des sondes (même si ces derniers sont de véritables chef-d’œuvre de technologie). On compte aussi en apprendre beaucoup sur la nature de ces objets dont certains pourraient un jour menacer notre planète d’une collision. Si on veut mettre sur pied des missions spatiales chargées de les dévier de leur trajectoire, connaître exactement leur composition et leur cohésion sont des prérequis indispensables. D’ailleurs, notez qu’OSIRIS-REx veut dire Origins Spectral Interpretation Resource Identification Security Regolith Explorer. Vous noterez les termes Security pour la sécurité de notre planète que je viens d’évoquer, tandis que Resource Identification est là pour le volet de l’identification des ressources. Ceci, car à plus long terme, certains caressent l’idée d’exploiter les astéroïdes pour leurs ressources. Mais en l’état actuel des technologies, ce qu’on ramènerait de ces objets couterait bien trop cher pour servir de base à un modèle économique.

Qu'en est-il des opérations précédentes ? En 2010 puis en 2019, le Japon avait déjà envoyé une sonde prélever des particules à la surface d'un astéroïde.

Avec la mission Hayabusa, l’agence japonaise JAXA a en effet ramené en 2010 des échantillons de l’astéroïde Itokawa. Malheureusement, le système de collecte n’a pas fonctionné comme prévu et la quantité saisie fut beaucoup plus faible qu’espéré. Toutefois, avec environ 1500 particules, cette mission a marqué une indéniable première. Le Japon a initié une autre mission similaire appelée Hayabusa2. Cette fois-ci, c’est l’astéroïde de 1 km de large Ryugu qui était visé. Tout indique que le système de collecte a été efficace. La capsule hébergeant les échantillons sera larguée le 6 décembre prochain et se posera sous parachute en Australie. Ce qui va se dérouler dans les années à venir pourrait du coup marquer des avancées significatives dans notre connaissance des astéroïdes. Il ne faut pas oublier que les scientifiques vont en effet pouvoir analyser avec précision des échantillons venant de 3 astéroïdes différents (Ryugu, Bennu et dans une moindre mesure Itokoawa) et prélevés sur place (au contraire des météorites ramassées sur Terre et qui sont bien en majorité des fragments d’astéroïdes, mais qui ont subi des altérations du fait de la rentrée atmosphérique). La comparaison entre  tous ses échantillons sera sans aucun doute aussi passionnante qu’instructive.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires