En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

04.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

07.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

05.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

06.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

ça vient d'être publié
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 28 min 57 sec
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 1 heure 28 min
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 2 heures 35 sec
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 2 heures 38 min
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 3 heures 7 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 4 heures 15 min
décryptage > Politique
Fractures émotionnelles

La colère et la peur dominent les émotions des Français concernant l’état du pays. Mais ceux qui les ressentent ne sont pas du tout les mêmes

il y a 4 heures 46 min
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 5 heures 8 min
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 18 heures 17 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 19 heures 8 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 1 heure 13 min
light > Science
Santé
L'Intelligence Artificielle pourrait prédire quelles combinaisons de médicaments luttent le mieux contre tel ou tel cancer
il y a 1 heure 37 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 2 heures 14 min
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 3 heures 7 min
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 3 heures 37 min
pépites > Santé
Vacances
Isolement de 7 jours au retour pour les Français qui sont partis faire du ski en Suisse ou en Espagne
il y a 4 heures 22 min
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 4 heures 55 min
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 5 heures 46 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 18 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 19 heures 27 min
Atlanti-Culture

"New-York Cannibals" : Là où coule le sang de New-York

Publié le 17 octobre 2020
Nicolas Autier pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Autier est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

New-York Cannibals

De François Boucq et Jérôme Charyn
Ed. Le Lombard collection Signé, 2020 - 145 p. - 35 €
 

 

Recommandation

BonBon

Thème

New-York, 1990. Pavel travaille toujours dans sa petite échoppe de tatoueur située au cœur de New-York… mais il ne met plus ses talents au service de la police pour débusquer les tueurs en série. Azami, sa protégée, a grandi. Culturiste frénétique et sergent du NYPD, elle est aussi respectée et redoutée par ses collègues et camarades d’entraînement masculins que par les voyous de Big Apple.

Rendue stérile par l’abus des stéroïdes et anabolisants, elle rêve de devenir mère. Lors d’une intervention, elle découvre un bébé abandonné dans les poubelles d’une ruelle. Elle décide de l’adopter avec la complicité involontaire de Pavel et de ses collègues transformés en baby-sitters. Elle se trouve ainsi plongée au cœur d’un trafic d’enfants lié à un gang de femmes assoiffées de sang humain. Des fantômes échappés du passé de Pavel au goulag hantent également cette histoire, poussant ce dernier à reprendre du service pour protéger sa tribu.

Points forts

New-York Cannibals est la suite du très remarqué Little Tulip, éd. Le Lombard, 2014, qui nous plongeait au cœur d’une enquête policière très noire entre la Russie du Goulag et les quartiers de New-York. On y retrouve les qualités qui avaient fait le succès du tome précédent : trajectoire du personnage principal, noirceur sans concession de l’intrigue, aller-retours entre le New-York et la Sibérie…

New-York Cannibals est porté par le dessin de François Boucq. Celui-ci possède une capacité particulière à restituer la vibration d’une ville, la tonalité d’une ambiance ou la densité d’une intrigue. Il restitue de façon unique la psychologie des personnages via des rictus en gros plans poussés à la limite de la caricature et de la déformation. Il y a quelque chose de Bacon dans le dessin de Boucq.

Le scenario de New-York Cannibals est baigné par l’univers si caractéristique que Jérôme Charyn construit depuis la parution en 1974 de son premier roman policier Zyeux-bleus. Il y a des intrigues policières dures et violentes ; un amour sans limite de New-York ; des personnages un peu fous, un peu fêlés, un peu bancals et totalement attachants ; des bons non dépourvus de parts d’ombre ; des méchants très méchants et absolument cyniques ; des personnages secondaires magnifiques. Vous ferez ici la connaissance de l’Albatros, improbable acrobate des façades, toits et sous-sols de New-York ; de Mama Paradis, figure maternelle régnant sur la matrice souterraine de la ville tentaculaire ; de Anna La Hyène, monstrueuse rescapée du Goulag venue assouvir ses appétits morbides au sein de la communauté russophone new-yorkaise…

Points faibles

Le dénouement final n’est sans doute pas à la hauteur du crescendo dramatique qui porte l’album. En convoquant des puissances ésotériques surgies de nulle part pour conclure une robuste intrigue policière, les auteurs peuvent donner le sentiment d’avoir eu recours à un tour de passe-passe scénaristique pour conclure une scène finale à très forte intensité, mais dont ils ne savaient pas comment sortir.

En deux mots ...

New-York Cannibals est une invitation à ouvrir la porte de l’univers crée par François Boucq et Jérôme Charyn au long de leur collaboration rythmée par des albums tels que La femme du Magicien, éd. Casterman, 1986 ; Bouche du diable, éd. Casterman, 1990 ; Du ventre de la bête New York, Éditions DS, 1994 ; et Little Tulip, éd. Le Lombard, 2014, qui ouvre le cycle poursuivi avec New-York Cannibals.

New-York Cannibals invite également à partir à la découverte de New-York. Le New-York d’au-delà de Manhattan, des « Five Boroughs », du Queens, de Brooklyn, de Breezy Point ou de Staten Island. Le New-York de quartiers périphériques en perpétuelle ébullition, irrigués par le flux d’une immigration source d’énergie, de diversité ethnique, sociale et culturelle mais également d’exclusion et de tensions sociales.

Lire New-York Cannibals donne aussi envie de (re)voir le diptyque Smoke et Brooklyn Boogie, de Wayne Pang et Paul Auster, sorti en 1995, magnifique déclaration d’amour à la ville New-York d’un autre grand écrivain américain contemporain qui lui a consacré la majeure partie de son œuvre.

Une illustration

L'auteur

Comment résumer en quelques les lignes la carrière d’un auteur aussi prolifique que François Boucq ? Peut-être en donnant quelques repères. 1955 : naissance ; 1974 : début de sa carrière de dessinateur dans Le Point, L'Expansion, Play-Boy ; 1978 : premiers pas en BD dans Pilote ; 1984 : rencontre avec Jerome Charyn ; 1991 : début de la trilogie mystico-fantastique Face de Lune en collaboration avec Alexandro Jodorowsky, éd. Casterman ; 2001 : parution du premier tome de la série western Bouncer, Un diamant pour l'au-delà, toujours avec Alexandro Jodorowsky, éd. Les Humanoïdes Associés… A suivre.

Jérôme Charyn naît en 1937 à New-York d'un père d'origine polonaise et d'une mère d'origine biélorusse. Il grandit dans le Bronx, fait ses études à l'université de Columbia et se lance en littérature dès 1963 tout en enseignant dans des universités américaines prestigieuses. Il publie en 1974 Zyeux-bleus, titre original Blue Eyes, premier volume des aventures du commissaire Isaac Sidel qui en connaitront onze. Cette saga new-yorkaise l’installe comme un maître incontesté du polar. Protéiforme, il écrit également des romans historiques, autobiographiques, de nombreux ouvrages sur l'histoire de New York, des BD, des essais biographiques… En 1986, il reçoit avec François Boucq le prix de la meilleure BD du Festival d'Angoulême pour La Femme du magicien, éd. Casterman, la première de leurs collaborations.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires