En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

02.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way

05.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

07.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 10 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 11 heures 2 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les propos de Clémentine Autain contre l'islamophobie ont été récupérés et détournés par un média proche des Frères musulmans
il y a 12 heures 32 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 16 heures 26 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 17 heures 30 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 17 heures 48 min
décryptage > Economie
Taxes

Dépenses publiques et fiscalité : plus ça change, moins ça change…

il y a 18 heures 7 min
décryptage > Economie
Panorama de la crise

COVID-19 : comment dire de faire attention ?

il y a 18 heures 33 min
décryptage > High-tech
12 CYBER-MENACES PRÉOCCUPANTES

Quand les cyberattaques menacent de faire dérailler les prochaines élections présidentielles, et pèsent au même titre que la pandémie de coronavirus sur nos démocraties

il y a 19 heures 29 min
décryptage > Politique
Crèdul*

Vous avez aimé les raffarinades de Raffarin ? Vous adorerez les lapalissades de Castex

il y a 19 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 10 heures 50 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 11 heures 50 min
pépites > International
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine
La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France
il y a 13 heures 37 min
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 16 heures 57 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 17 heures 35 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 18 heures 5 min
pépites > Economie
Diplomatie
Appel au boycott de produits français : "Pas question de céder au chantage" Geoffroy Roux de Bézieux, solidaire du gouvernement français
il y a 18 heures 27 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Etats-Unis : ce n'est pas seulement une élection présidentielle. C'est un choix de civilisation

il y a 19 heures 12 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

il y a 19 heures 41 min
pépites > Santé
Coronavirus
"Autour de 100.000 cas" de Covid-19 par jour, en France selon Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique
il y a 20 heures 15 min
© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP
C'est la France qu'on assassine

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

Publié le 17 octobre 2020
Non, il ne fallait pas les laisser entrer.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Non, il ne fallait pas les laisser entrer.

Sous l'Occupation, Arletty tourna plusieurs films admirables. Elle mit aussi des officiers allemands dans son lit. Pour cela, elle fut inquiétée et interrogée par des officiers français. L'un d'eux lui lança : "madame, vous avez permis à des Allemands de prendre place dans votre chambre à coucher". La réplique d'Arletty fusa, superbe : "Messieurs, il ne tenait qu'à vous de ne pas les laisser entrer".

En Pologne, un pays que je connais bien, il y a des loups dans la foret de Białowieża. Comme en France, il s'agit d'animaux protégés. Là-bas, dans la forêt, ils sont parqués dans des enclos. Pas chez nous.

Or, les loups sont nombreux en France. Il y en a dans les écoles, et notamment dans celle où enseignait le professeur d'histoire décapité. Des parents avaient déposé plainte contre lui car il avait montré les caricatures de Mahomet. Ce sont leurs enfants qui les avaient alertés.

Ce fut alors un déchaînement sur les réseaux sociaux, avec des appels au meurtre. Les loups se mirent à hurler. Mais qu'est-ce que ces élèves et leurs parents ont dans leurs tripes, dans leur cœur et dans leur cerveau ? De la haine, rien que de la haine !

Depuis plus de 40 ans, de Giscard à Macron, la France a laissé entrer des loups chez elle. Avant de poursuivre, marquons ici un temps d'arrêt. Il n'est pas question de jeter le bébé musulman avec l'eau du bain islamiste. Merci de n'y voir aucune précaution langagière : il s'agit juste d’un constat d’évidence.

Revenons à la phrase d'Arletty. Qui en France a laissé entrer des milliers de fanatiques islamisés en fermant les yeux sur leur dangerosité ? Qui s'est abstenu de les contrôler, de les expulser ou, au besoin, de les parquer ?

Qui a permis que s'installent sur notre territoire des dizaines d'imams turcs, algériens, marocains, tunisiens ? Qui les a laissés - pour certains d'entre eux – prêcher la haine des mécréants ? Qui a inventé des grotesques "cellules de déradicalisation" ? Un peu comme les cellules de dégrisement qu'on trouve dans les commissariats : se bourrer la gueule à l'islamisme, c'est sans doute équivalent à une bonne cuite.

Combien de maires et d'élus locaux de toutes obédiences ont pactisé, collaboré, avec des caïds et des imams salafistes pour assurer leur élection et maintenir le calme dans les cités ? Tous, tous responsables. Mais comme ils ne sont pas coupables, ils s'autorisent maintenant à hurler contre les loups qu'ils ont fait venir et choyé.

Mais les loups hurleront toujours plus fort qu'eux. Terminons avec Bossuet : "Dieu se rit des hommes qui se lamentent des conséquences dont ils chérissent les causes". Ajoutons aussi, et hélas, que la victoire du tueur islamiste abattu par la police est totale : qui osera encore, après la décapitation du professeur d'histoire, enseigner la liberté d'expression dans nos écoles ?

PS : Tous, Castex, Macron, Blanquer, Hollande, s'indignent et dénoncent une atteinte aux "valeurs de la République". Ils n'arrivent pas à dire le mot "France" ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (24)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
valencia77
- 21/10/2020 - 20:22
Comment resoudre le probleme francais
Arreter d'avoir la geule pleine de "democratie". C'est une utopie comme le communisme. Le necessaire c'est d'eliminer une large parite des meneurs socialistes, qu'ils soient professeurs de philosophie a l'universite ou chaudronnier dans un natelier. Ensuite boutez les africains hors de France. Ils n'ont absolument aucun droit d'etre en France. Quelques 300 000 sont venus travailler en France apres 45? Et alors? Vous adoptez votre plombier ou votre femme de menage? Armez vous. Les loies inutiles ne doivent pas etre obeies surtout pas dans une crise de survie. Chassez les africains hors de france. Ils n'ont aucun droit a vivre dans votre pays.
Ppu
- 20/10/2020 - 08:08
Le 21 janvier 1793
Louis XVI fut décapité lui aussi, mais pour d’autres motifs, bien conformes aux valeurs de la République.
Je me demande si la laïcité est suffisamment consistante pour remplir le vide spirituel.
Quoi d’étonnant à ce que l’islam veuille s’y installer ?
Nicolas59
- 18/10/2020 - 09:27
Les apparences et le fond du problème (suite)
Le meurtre barbare de l’enseignant est apparentée publiquement aux événements de Charlie Hebdo. L'émotion parfaitement humaine est instrumentalisée dans les débats médiatiques sur une prétendue défense de la liberté d’expression.
C’est un joli débat dans un pays ou il existe une législation qui criminalise certaines opinions,; qui laisse détruire socialement des personnes qui ne s’expriment pas dans le sens du politiquement correct ; qui a institutionnalisé des associations de délation ; dont la presse et les médias sont classés en milieu de tableau de la liberté de la presse sur 90 pays parmi des quasi Etats autoritaires. Un pays dit « de Voltaire » qui embastille les penseurs déviants et des pseudo journaleux distribuent des qualificatifs de cerveaux malades aux lanceurs d’alertes.
Finalement l’unique thème qui reste pour défendre la liberté d’expression c’est le droit de dénigrer les sentiments religieux ( pour le moment)
La France est tombée bien bas.