En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

02.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

03.

Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

07.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 10 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 10 heures 33 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les propos de Clémentine Autain contre l'islamophobie ont été récupérés et détournés par un média proche des Frères musulmans
il y a 12 heures 4 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 15 heures 58 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 17 heures 2 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 17 heures 20 min
décryptage > Economie
Taxes

Dépenses publiques et fiscalité : plus ça change, moins ça change…

il y a 17 heures 38 min
décryptage > Economie
Panorama de la crise

COVID-19 : comment dire de faire attention ?

il y a 18 heures 4 min
décryptage > High-tech
12 CYBER-MENACES PRÉOCCUPANTES

Quand les cyberattaques menacent de faire dérailler les prochaines élections présidentielles, et pèsent au même titre que la pandémie de coronavirus sur nos démocraties

il y a 19 heures 1 min
décryptage > Politique
Crèdul*

Vous avez aimé les raffarinades de Raffarin ? Vous adorerez les lapalissades de Castex

il y a 19 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 10 heures 22 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 11 heures 21 min
pépites > International
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine
La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France
il y a 13 heures 9 min
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 16 heures 29 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 17 heures 7 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 17 heures 37 min
pépites > Economie
Diplomatie
Appel au boycott de produits français : "Pas question de céder au chantage" Geoffroy Roux de Bézieux, solidaire du gouvernement français
il y a 17 heures 59 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Etats-Unis : ce n'est pas seulement une élection présidentielle. C'est un choix de civilisation

il y a 18 heures 43 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

il y a 19 heures 13 min
pépites > Santé
Coronavirus
"Autour de 100.000 cas" de Covid-19 par jour, en France selon Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique
il y a 19 heures 46 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Le bon côté des choses

Les mesures anti-Covid auront-elles (au moins) la peau de la grippe ?

Publié le 17 octobre 2020
Le respect des gestes barrière, dans l'hémisphère sud, a permis de faire reculer cette année le virus de la grippe. Même s'il n'est pas près de disparaître, c'est une bonne nouvelle pour le système hospitalier sous tension.
Alexis Mohebi
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Docteur Alexis Mohebi est spécialiste en Nutrition clinique et Gériatrie à l'Institut Rafaël, Maison de l'après-cancer et centre de médecine intégrative.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le respect des gestes barrière, dans l'hémisphère sud, a permis de faire reculer cette année le virus de la grippe. Même s'il n'est pas près de disparaître, c'est une bonne nouvelle pour le système hospitalier sous tension.

Atlantico : L'épidémie de grippe saisonnière dans l'hémisphère sud, en Océanie notamment, a été beaucoup moins importante que les années précédentes. Ce constat peut-il être imputable au bon respect des gestes barrières et de la distanciation sociale liés au coronavirus ?

Alexis Mohebi : La diminution de la grippe saisonnière dans l’hémisphère sud a été documentée. Les chiffres montrent une différence notable entre cette année et les années précédentes. C’était attendu. On pouvait deviner que le mesures mises en place par les gouvernements et la démocratisation des gestes barrière, l’utilisation du masque et du gel, l’augmentation du niveau d’hygiène, allaient permettre de diminuer la transmission du virus de la grippe. La transmission du covid-19 et de la grippe se ressemblent beaucoup. Ce sont d’ailleurs deux infections respiratoires. On peut s’attendre au même phénomène pour la gastroentérite virale, qui est un peu plus fréquent dans notre pays pendant la saison hivernale.

Il faut tout de même garder quelques réserves quant à cette corrélation. Il y a des événements dans la transmission grippale qui sont dépendant de mutations qui ne sont pas toujours prévisibles. On ne maitrise pas tous les changements qui adviennent d’une année sur l’autre. Mais la différence cette année est tellement importante qu’on peut penser vraisemblablement qu’il y a un lien de causalité entre la mise en place de gestes barrières et la chute du nombre de cas de grippe.

Peut-il y avoir une confusion entre les symptômes du Covid-19 et de l’influenza, le virus de la grippe saisonnière ?

A cause du contexte d’épidémie de covid-19, peut-être y a-t-il une tendance à diagnostiquer moins souvent le syndrome grippal lié à au virus de la grippe saisonnière. Des confrères biologistes remarquent qu’il y a moins de tests PCR pour la grippe par rapport aux années précédentes. A l’inverse, les tests PCR pour le covid-19 sont très nombreux. Tout le monde peut se faire dépister facilement, même sans ordonnance. Cela peut biaiser le diagnostic.

Avec une épidémie de coronavirus qui dure, certains espèrent voir disparaître la grippe, est-ce vraiment un scénario réaliste ?

Non, je ne pense pas. La grippe est là depuis des siècles et touche une grande partie de la population, avec une transmissibilité très importante. Entre 7 ou 10 % de la population mondiale l’attrape chaque année. Ce qu’on peut dire en revanche, c’est que les mesures barrières, qui sont plus ou moins respectée selon la culture des pays, diminuent les transmissions. On peut donc s’attendre dans les prochaines années à une diminution du nombre de cas, et donc à moins de mutations du virus, ce qui peut faire diminuer sa transmissibilité. Mais pour parler de disparition du virus de la grippe, il faut encore attendre.

Quelle va être le rôle de la vaccination contre la grippe dans la situation sanitaire globale liée au coronavirus ?

J’ai conseillé vivement à mes patients, surtout les plus âgés et les plus fragile, de se faire vacciner contre la grippe malgré la moindre transmission attendue cette année. En effet, les gestes barrières ne sont pas systématiquement respectés et on n’a d’ailleurs pas pu empêcher un rebond de l’épidémie de covid-19. Le vaccin contre la grippe peut éviter des morts, notamment chez les plus fragiles, et c’est déjà ça de gagné. Par ailleurs, il peut y avoir une concomitance entre les deux virus. On a vu en réanimation des patients doublement atteints par le covid-19 et la grippe. L’intérêt de la vaccination contre la grippe est aussi de diminuer les cas graves pour alléger la pression sur le système de soins. En ce moment, on a moins de place à l’hôpital et surtout en réanimation pour s’occuper des autres patients. On ne parle pas assez de l’aggravation de l’état de santé des patients « non-covid ». Beaucoup nécessitent une hospitalisation mais n’osent pas à cause pas dans le contexte actuel.

Docteur Alexis MOHEBI, Spécialiste en Nutrition clinique et Gériatrie à l'Institut Rafaël, Maison de l'après-cancer et centre de médecine intégrative

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gerint
- 17/10/2020 - 17:14
Il me semble raisonnable de croire
Que la grippe sera peut-être moins fréquente cette année mais si ce n’est pas une année de grippe grave (la gravité fluctue d’une année à l’autre) globalement cela ne devrait pas changer pas pas grand-chose à la mortalité globale. Le vaccin chez les gens âgés n’est pas bien efficace et pas toujours bien toléré. Je ne dissuade personne de se faire vacciner mais certains octogénaires en bonne santé jamais grippés ni jamais vaccinés avant veulent cette année le vaccin: bôf ! Il y a de bonnes chances qu’ils soient immunisés sans le savoir. Ce que je pense c’est que le gain éventuel lié aux mesures anti-Covid n’est rien au regard de leur effet délétère présent et à venir avec je le crains une baisse de l’immunité générale et bien sûr le désastre sanitaire non Covid, économique, social, psychologique, et sur les libertés individuelles qui continueront à être revues à la baisse, sur tous les plans: orthopraxie et autant que possible orthodoxie imposées
J'accuse
- 17/10/2020 - 11:01
Pipeautage
L'hémisphère sud aurait bien documenté l'épidémie de grippe... C'est une blague ? A part l'Australie et la Nouvelle-Zélande (population insignifiante et niveau de vie élevé), l'Océanie, quel pays du sud est capable de bien documenter (honnêtement et exhaustivement) quoi que ce soit ?
Les mesures anti-Covid sont un cataplasme sur une jambe de bois: les raisons des fluctuations des virus respiratoires sont largement inconnues, et ça arrange les autorités politiques et médicales qu'on dise que c'est grâce à elles que les virus sont vaincus. Et croyez-vous vraiment qu'en Afrique et en Amérique latine, les populations les ont respectées ? Un peu de sérieux !
La dernière phrase est la principale leçon à retenir, et on devrait la formuler autrement: l'urgence anti-Covid tue plus qu'elle sauve.