En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

05.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

06.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

07.

Pierre Manent : "Nous souffrirons longtemps de la passivité qu’a imposé le gouvernement aux Français avec le Covid"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 13 min 49 sec
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 36 min 1 sec
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 1 heure 11 min
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 1 heure 56 min
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 2 heures 21 min
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 15 heures 16 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 16 heures 54 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 19 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 20 heures 42 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 21 heures 49 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 17 min 49 sec
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 59 min 18 sec
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 1 heure 49 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 2 heures 17 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

Covid-19 : mais pourquoi l’Isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

il y a 2 heures 25 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 15 heures 47 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 17 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 20 heures 21 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 21 heures 28 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 22 heures 4 min
© JOHN THYS / AFP
énergie nucléaire centrales environnement
© JOHN THYS / AFP
énergie nucléaire centrales environnement
Kaput

Energiewende : ce que le sévère échec de la transition énergétique allemande devrait nous apprendre

Publié le 15 octobre 2020
Avec Bill Wirtz
La leçon est claire : le nucléaire est essentiel à nos ambitions climatiques
Bill Wirtz
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bill Wirtz travaille comme analyste de politiques publiques pour le Consumer Choice Center, une organisation de consommateurs qui défendent leur libre choix comme consommateurs responsables.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La leçon est claire : le nucléaire est essentiel à nos ambitions climatiques
Avec Bill Wirtz

Si nous voulons être sérieux face aux défis climatiques et à la demande croissante d'énergie, il faut que nous reprenions d’urgence le dossier de  l'énergie nucléaire.

Imaginez vous que vous déclarez une transition énergétique mais que personne n'y participe. C'est au sens propre ce qui s'est passé en Allemagne avec l’ "Energiewende" (la transition énergétique).

Cette transition allemande a entraîné une hausse importante des prix pour les gens ordinaires. L'Institut de recherche économique a constaté que ce changement radical avait coûté plus de 28 millions d'euros aux ménages allemands, car le marché était soumis à une concurrence moindre. Les grands gagnants de cette transition sont l'industrie du charbon et du gaz.

En effet, l'utilisation des centrales électriques au charbon et au gaz a tant augmenté que l'Allemagne -- même avec tout les  efforts de réduction des émissions de dioxyde de carbone, est restée stagnante sur ses résultats. Ainsi ses  objectifs climatiques n’ont pas été atteints. Afin d'éviter la situation de l'Allemagne, les Verts en Finlande sont en faveur de l'énergie nucléaire. En Suisse, même si le pays ne construit plus de nouvelles centrales, elle a plusieurs fois rejeté le principe d’une sortie complète du nucléaire par voie de référendum.

La nécessité du nucléaire devient également prégnante pour des raisons de sécurité nationale: pourquoi accepter une dépendance croissante au gaz venant de Russie, pays qui viole les droits de l'Homme et se montre régulièrement hostile aux payes européens ?

Pour le monde scientifique, dont le monde politique veut se fier quand il s'agit de souligner l'urgence du changement climatique, a régulièrement fait entendre sa voix dans ce débat. En décembre 2014, 75 scientifiques du monde entier ont rédigé une lettre ouverte aux écologistes sur l'énergie nucléaire, affirmant qu'il s'agit d'un moyen efficace et nécessaire de produire de l'énergie et que les faits contredisent le raisonnement idéologique qui s'oppose aux centrales.

Ces scientifiques étaient réunis par le professeur Barry W. Brook, titulaire de la chaire d’environnement durable à l'université de Tasmanie, en Australie. Cet écologiste a publié trois livres et plus de 300 articles scientifiques. Leur lettre disait :

"Même si les sources d'énergie renouvelables comme le vent et le soleil contribueront probablement de plus en plus à la production énergétique future, ces options technologiques sont confrontées à des problèmes concrets d'extensibilité, de coût, de matériel et d'utilisation des terres, ce qui signifie qu'il est trop risqué de les considérer comme les seules alternatives aux combustibles fossiles."

L'énergie nucléaire répond aux problèmes de notre temps. C'est une énergie abordable et, de façon importante, n'émet pas d'émissions CO2. Les Etats-Unis, pas particulièrement connu d'être adepte aux accords internationaux pour le climat, ont évité 476,2 tonnes de CO2 grâce au nucléaire. Depuis 1995, cela fait un total de 15,7 milliards de tonnes qui a été évité grâce au nucléaire, soit  un tiers de la consommation annuelle de la planète. Evidemment, il s'agit d'un chiffre qu’il s’agirait d’augmenter mais cela ne sera possible qu’avec des modèles énergétiques comme celui de la France, qui garantie l'indépendence énergétique avec un système de centrales nucléaires extensifs.

De plus, il faut revenir sur les faits quand à la discussion sur les déchets. En réalité, le combustible nucléaire est extrêmement dense. Il est environ un million de fois plus important que celui des autres sources d'énergie traditionnelles et, de ce fait, la quantité de combustible nucléaire utilisée est petite. La totalité des déchets des combustibles nucléaires produit par l'industrie nucléaire américaine au cours des 60 dernières années pourrait tenir sur un terrain de football à moins de 10 mètres de profondeur. De plus, actuellement  96% de ces "déchets" sont recyclables.

L’opposition au nucléaire est principalement dû à la méconnaissance des systèmes technologiques, ainsi qu’à la médiatisation problématiques des accidents comme celui de Fukishima. Comme le note l'écologiste Michael Schellenberger, "le nombre de décès pour une production identique d’électricité, ici par exemple le térawattheure est notablement inférieur à celui des autres grands moyens de production de masse comme le charbon, le pétrole, la biomasse et le gaz naturel."

Si nous sommes tous préoccupés par les effets du changement climatique, nous devons nous rendre compte que l'énergie nucléaire est la seule alternative viable qui soit sûre, propre et capable de garantir la production dont nous avons besoin. Faut-il avoir un débat sur le nucléaire ? Evidemment. Mais il faut assurer que ce débat soit basé sur les faits et sans perdre de vue l’objectif de maintenir notre qualité de vie tout en réduisant les gaz à effet de serre.

Bill Wirtz est analyste de politiques publiques pour l'Agence pour le choix du consommateur (Consumer Choice Center). 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Hiris
- 17/10/2020 - 11:14
Eh oui !
L Allemagne avait les verts les plus c...du monde ,maintenant ils sont chez nous ! A nous de ne pas nous laisser embringuer dans leurs délires utopiques ,à nous de voter non à leur propositions de zadistes,à nous de ne pas laisser une nouvelle fois les leur devenir maires de grandes villes parce que nous avons eu la "flemme " d aller voter ,où " nous n y croyons plus "où " bof qu est ce que ça change ma voix " fatalisme bien orchestré qui nous a conduit a avoir des allumés anti sapin de noël et pro migrants !!!! L anecdote savoureuse de la semaine c est la découverte au bas de la facture d électricité du pourcentage d origine de l électricité délivrée : 84% nucléaire...2% éolien ! Quand je pense que le deuxième nous a coûté l équivalent d un PIB en 30 ans c est savoureux non ?
hoche38
- 16/10/2020 - 15:52
Imposture!
" Pourquoi accepter une dépendance croissante au gaz venant de Russie, pays qui viole les droits de l'Homme et se montre régulièrement hostile aux pays européens ?"

D'abord c'est faux et ensuite soumettre les intérêts de l'Europe à la moraline kouchnérienne n'est encore de saison qu'au Boboïstan atlantiste. Mais surtout présenter le CO2 comme la cause du changement climatique est une imposture. Jamais dans toute l'histoire de la terre, la vie n'a été aussi foisonnante qu'au temps des dinosaures, quand le taux de CO2 dans l'air était de trois à cinq fois le taux actuel.

https://nov79.com/gbwm/phanco2.html
https://en.wikipedia.org/wiki/File:Phanerozoic_Carbon_Dioxide.png
tubixray
- 16/10/2020 - 10:22
Merci Nicolas59
Pour cette remarquable démonstration du délire allemand.
Les polonais en plus de récupérer les déchets de l'Allemagne n'ont pas cette hypocrisie: 100 % de leur électricité provient de la lignite !
J'imagine qu'aucun conducteur allemand d'un véhicule "0 émission" n'y met jamais ses roues ......