En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 1 jour
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 2 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 2 jours
© FRANCK FIFE / AFP
Emmanuel Macron allocution discours coronavirus covid-19
© FRANCK FIFE / AFP
Emmanuel Macron allocution discours coronavirus covid-19
Covid-19

"La France suspendue aux paroles d'Emmanuel Macron". Cette phrase (elle est dans tous les journaux) est insupportable...

Publié le 14 octobre 2020
Oh oui tel Zorro, le vengeur masqué, il va nous parler !
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Oh oui tel Zorro, le vengeur masqué, il va nous parler !

Saint-Louis guérissait les écrouelles. Saint-Emmanuel guérit le Covid. C'est lui le remède souverain contre le virus. Tous les deux ou trois jours il intervient à la télévision pour nous dire à nous, pauvres mortels, ce qu'il convient de faire ou de ne pas faire contre cet ennemi sournois et dangereux. 

Emmanuel Macron est, paraît-il le père de la nation. Ce qui incite nombre d'entre nous à souhaiter de devenir orphelins. Mais il est là, omniprésent, tout-puissant pour prêcher la bonne parole. Il n'a que les mots "Covid", "confinement" et "masques " à la bouche. En ces heures graves, où le pays retient son souffle, il n'y a que lui qui peut conjurer le mal. 

Pourquoi laisserait-il parler ses subordonnés qu'il juge médiocres et incompétents ? Il y a bien un ministre de la Santé nommé Olivier Véran. On ne l'entend pas sauf quand il bredouille : "le président va parler". Nous avons aussi un premier ministre. Et qui c'est celui là ? Merci à quelques personnes bien informées de nous rappeler son nom.

Le Covid c'est la grande affaire de Macron, la pierre angulaire de son quinquennat. Il n'est pas concevable dans son esprit de nous parler de la violence qui ravage la France, des commissariats attaqués, des pompiers caillassés, des policiers massacrés. Des sujets subalternes, justes bons pour un quelconque Darmanin. Les chiffres du chômage ? Jupiter ne va pas s'abaisser à les commenter du haut de son Olympe. D'ailleurs les donne-t-on encore ?

Il est normal, nous objectera-t-on, qu'en régime présidentiel les grands sujets remontent jusqu'au chef de l'Etat. Telle est la règle de la Vème République. Alors si c'est ca la Vème République, "fuck la Vème République" !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Louna
- 15/10/2020 - 17:32
Nicolas59
Vous n'avez visiblement pas de personne infectée par ce virus dans votre entourage. Tant mieux pour vous. Dans mon village deux jeunes hommes en sont morts, l'un avait 26 ans et était papa depuis peu, l'autre avait 42 ans et était père de 3 enfants. Ils ne présentaient, ni l'un ni l'autre aucune forme de comorbidité, diabète, embonpoint.....
Quant aux personnes âgées, seriez-vous pour les "parquer" afin de préserver votre tranquillité ? Savez-vous que l'on peut, aussi, mourir de solitude ?
Joly Maurice
- 15/10/2020 - 10:00
Le baromètre.
On nous donne tout les jours le baromètre des victimes du COVID, infectés, hospitalisés, et malheureusement décédés. Pour nous faire peur, nous inciter aux "gestes barrières" au port du masque, à rester chez soi en attendant que ça passe, et dans l'espoir d'un remède, d'un vaccin. Et la violence qui s'amplifie sans cesse ? Là aussi il faudrait un décompte des victimes journalier, et surtout appliquer un remède qui existe déjà, qui est connu, attendu ! Mais faute de constat, faute de diagnostic on laisse pourrir, et les victimes augmentent quand le mal devient épidémie !
Nicolas59
- 15/10/2020 - 09:32
Communication (suite)
La question se pose : on est gouvernés par des incapables arrivé là on se demande comment ? Ou y a t’il pour eux une opportunité de reprendre la main , faire oublier leurs fautes et réduire l’essentiel de la population au niveaux de serfs couverts de dettes?
Tout cela pour une «  épidémie » de grippe un peu agressive qui va de toutes manières provoquer au pire moins de 0,1 % de décès évidement regrettables mais qui touchent des personnes très âgées et souvent déjà malades.
Quand on sait que cette population fragile est la plus disciplinée en principe , qu’attend t’on pour implanter des mesures ciblées et de la protection différenciée pour cette catégorie au lieu de faire suer ( version polie) la totalité du pays.
Macron affirmait que le Covid19 touchait invariablement tout le monde. Encore heureux , merci d’enfoncer les portes ouvertes , cela démontre du niveau du type.
La bonne question M le President est : est ce que tout le monde en est malade et combien y succombent?
Il faudra bien un jour justifier ce cirque inepte .