En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

05.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

06.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

07.

Pierre Manent : "Nous souffrirons longtemps de la passivité qu’a imposé le gouvernement aux Français avec le Covid"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 26 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 48 min 12 sec
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 1 heure 23 min
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 2 heures 8 min
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 2 heures 34 min
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 15 heures 28 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 17 heures 6 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 19 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 20 heures 54 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 22 heures 1 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 30 min
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 1 heure 11 min
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 2 heures 1 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 2 heures 30 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

Covid-19 : mais pourquoi l’Isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

il y a 2 heures 37 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 16 heures 4 sec
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 17 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 20 heures 33 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 21 heures 40 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 22 heures 16 min
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Gérald Darmanin ministre de l'intérieur Champigny-sur-Marne
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Gérald Darmanin ministre de l'intérieur Champigny-sur-Marne
On va voir ce qu'on va voir...

Darmanin veut interdire la vente des mortiers. Dès cette annonce, un gigantesque éclat de rire a secoué les cités de Champigny-sur-Marne

Publié le 13 octobre 2020
Eh oui ils n'ont même pas eu peur.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eh oui ils n'ont même pas eu peur.

Après l'attaque au mortier du commissariat de cette localité de la région parisienne le ministre de l'Intérieur a éprouvé le besoin de montrer ses muscles. Il est vrai que c'était la deuxième fois en quelques mois que des policiers étaient ainsi agressés. Finis donc les mortiers qui servent aussi - ne l'oublions pas - à des centaines de milliers de braves gens qui aiment tirer des fusées éclairantes le 14 juillet ou le soir du Nouvel An. 

"Plus de mortiers pour la banlieue" : ça ferait un excellent titre de polar ! Mais comment fera-t-on pour décider à qui on peut vendre ou ne pas vendre ? Peut-être triera-t-on au faciès ? Vous viendrez en complet veston et vous aurez vos mortiers. Vous porterez une capuche et ils vous seront refusés. Les muscles de Darmanin sont lamentablement flasques. 

Ceux de Castex, qui dans un viril mouvement du menton a annoncé qu'il serait "intraitable", ne valent pas mieux. "Intraitable" ça veut dire quoi ? Le premier ministre serait-il dans la capacité de donner des instructions aux juges qui, souvent, traitent les tirs de mortiers comme une ludique activité d'une jeunesse un peu turbulente qui s'ennuie ? 

De toute façon pour que les juges puissent juger encore faut-il que les voyous soient appréhendés. Les policiers de Champigny-sur-Marne sont-ils sortis de leur commissariat pour tenter d'en arrêter quelques-uns ? Non. Sans doute ont-ils reçu des consignes en ce sens. 

Je ne sais pas qui de Darmanin ou de Castex a dit que les mortiers étaient "l'arme favorite" des "jeunes" de banlieue. On va les interdire ? Les voyous ont d'autres armes à leur disposition : les pierres (les pompiers régulièrement caillassés en savent quelque chose), les battes de baseball, les cocktail Molotov et les kalash. Sans mortiers, la prochaine attaque du commissariat de Champigny-sur-Marne risque donc d'être un peu sanglante...

La vérité - et ni Darmanin, ni Castex ne la disent - c'est que les "jeunes" sortent tranquillement de chez eux pour attaquer des flics. Ensuite, ils rentrent à leur domicile. Il faudrait que ça change et que les policiers au lieu d'attendre, terrorisés, leur visite aillent à leur tour chez eux. 

Ces territoires perdus de la République doivent être reconquis. On fouillera les immeubles, on perquisitionnera. Certes, on ne peut arrêter sans preuves. Mais au moins, on montrera de quel côté est le droit, l'autorité et la force. 

Ce serait une bonne chose que les voyous se sentent harcelés, humiliés et mal à l'aise. Ils réfléchiront à deux fois avant de revenir au commissariat de Champigny-sur-Marne. En même temps, il faudra laisser tranquilles ceux qui font le chouf pour les dealers : ils sont trop nombreux et relativement inoffensifs. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 14/10/2020 - 14:46
Une longue réflexion est une déjà très bonne mesure
Empilons les fonctionnaires, empilons les lois doublons, empilons les déclarations répressives, comme ça nous ferons croire que nous agissons ! Un quinquennat est bien trop court pour mener des actions, il en faudrait un autre pour y réfléchir.
Nicolas59
- 14/10/2020 - 09:10
La législation
Les législations successives ont coupé toutes formes de possibilité de défense ou de prévention contre le sauvagement. L'idée
Hugolienne est le base de tout.
Les délinquants sont des victimes et la bourgeoisie est responsable de la pauvreté et de ses conséquence. Cette conception sociale est toujours en vigueur avec toutes ses variantes contemporaines.
C’est le miel idéologique de nos trosko ecolo gauchos qui dominent les médias , le fonctionnement judiciaire et surtout nos parlementaires.
On en est réduit à acheter ici et là un semblant de paix sociale de plus en plus fragile.
C’est le seule réponse qui reste et les sorties ridicules comme celles du ministre Darmanin.
Le gouvernement devrait discuter avec le conseil musulman pour négocier la concorde . Les Muftis sont capables de contenir les banlieues.
Sans rire : c’est tout ce qui nous reste. La mémé convertie de retour du Mali nous a montré la voie.
hoche38
- 14/10/2020 - 06:25
Ce n'est pas correct!
Ridiculiser notre jeune Gérald Moussa Darmanin quand il agite gentiment son petit "Kärcher" médiatique, tient plus de la maltraitance envers l'enfance innocente que d'un journalisme responsable et citoyen.