En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

03.

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

06.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

07.

À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 6 min 52 sec
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 1 heure 16 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 1 heure 55 min
décryptage > France
Appel aux autorités

Dans la peau d’un autiste

il y a 2 heures 20 min
pépites > Politique
Police
Emmanuel Macron aurait été choqué par la vidéo montrant un producteur de musique frappé, et aurait recadré Gérald Darmanin
il y a 2 heures 53 min
décryptage > International
Opérations américaines en Afrique

Un Officier de la CIA mort au combat en Somalie

il y a 3 heures 20 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?
il y a 3 heures 36 min
pépites > Société
Couac
A peine voté, l'article 24 de la loi sécurité globale va être réécrit par une commission indépendante : la majorité est énervée
il y a 4 heures 23 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Violences contre un producteur : ce problème d’encadrement de la police nationale auquel doit absolument s’attaquer le gouvernement

il y a 4 heures 51 min
décryptage > International
Attractivité

Shanghai remplace Londres comme ville la plus connectée au reste du monde : l’Asie a-t-elle définitivement supplanté l’Occident avec le Covid ?

il y a 5 heures 33 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 41 min 43 sec
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 1 heure 42 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 1 heure 57 min
light > Culture
Star
Isabelle Huppert meilleure actrice du monde au XXIe siècle selon le New York Times
il y a 2 heures 29 min
décryptage > Terrorisme
Justice

Procès de l’attentat de Villepinte : l’Iran en ligne de mire

il y a 3 heures 4 min
pépites > International
Petit pas
Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"
il y a 3 heures 24 min
décryptage > Europe
Wirecard, Volkswagen...

Peut-on encore avoir confiance dans le capitalisme allemand ? Une série de scandales laissent planer le doute

il y a 3 heures 59 min
décryptage > Economie
Solutions pour sauver les emplois

Voilà comment le Covid-19 a exacerbé la fracture entre travailleurs qualifiés et non qualifiés malgré les dispositifs de chômage partiel

il y a 4 heures 25 min
décryptage > Santé
Lutte contre la pandémie

Recul du Covid : ces (mauvais) chiffres qui relativisent le satisfecit que décerne Olivier Véran à la France

il y a 5 heures 8 min
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 21 heures 16 min
© FRANCK FIFE / AFP
PSG football ligue fin de l'argent roi Neymar Kylian Mbappé
© FRANCK FIFE / AFP
PSG football ligue fin de l'argent roi Neymar Kylian Mbappé
Atlantico Business

Football : la fin du mercato en plein Covid a signé la fin de l'argent fou...

Publié le 06 octobre 2020
Dans le football, le virus a achevé le règne de l’argent fou. Les clubs européens sont obligés de limiter leurs dépenses s’ils veulent survivre et revoient leurs investissements à la baisse, comme n’importe quelle entreprise.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Aude Kersulec
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Diplômée de l'Essec, Aude Kersulec est specialiste de la banque et des questions monétaires. Elle est chroniqueuse économique et blogueuse. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans le football, le virus a achevé le règne de l’argent fou. Les clubs européens sont obligés de limiter leurs dépenses s’ils veulent survivre et revoient leurs investissements à la baisse, comme n’importe quelle entreprise.

La fête est finie, l’argent fou aussi. Ce n’est plus la même valse des millions qu’auparavant. Le mercato d’été touche à sa fin et cette année, pas de transfert mirobolant au-dessus des 100 millions d’euros, alors que c’était quasiment devenu une habitude. On aura à peine avoisiné les 80 millions d’euros pour les transferts des joueurs les plus importants. Pour beaucoup, la fête est finie, mais pour d’autres, le retour à la raison n’a pas que des inconvénients. 

Comme toute entreprise dans ce contexte de crise, à cause du confinement et des restrictions sanitaires les empêchant soit de jouer, soit de remplir les stades, les clubs de football ont dû faire face à des baisses importantes de chiffre d’affaires. 

La Ligue 1 a connu en 2019-2020 une baisse de recettes de 605 millions d’euros quand la saison a dû se terminer trois mois plus tôt que prévu. C’est à peu près la même estimation pour les autres clubs européens, et la prévision pour la saison qui s’entame n’est guère meilleure. 

D’abord, parce que, tant que les spectateurs ne reviennent pas mettre de l’ambiance dans les stades – et pour l’instant ce n’est pas la direction que l’on prend avec des restrictions qui se renforcent plutôt que l’inverse – les revenus de billetterie s’amenuisent comme neige au soleil, alors qu’ils constituent une part importante dans les budgets de clubs. En France, la jauge de spectateurs est toujours à 5000 personnes, ce qui, pour bien des stades n’équivaut même pas à 10% du remplissage normal, quand elle n’est pas ramenée à un niveau plus bas dans certains cas ou certaines villes.

Ensuite, parce que si le football qui est un spectacle et l’ambiance ne sont plus au rendez-vous, l’attractivité autour de ce sport sera moins importante et les diffuseurs télé voudront revoir à la baisse les importants montants qu’ils paient à la ligue et aux clubs pour retransmettre les matchs. Si l’offre est dégradée, il y aura forcément moins de demande. 

En Angleterre, le championnat le plus puissant financièrement et le plus regardé dans le monde vient de se voir résilier un contrat avec un diffuseur chinois, la chaine PPTV, parce que cette dernière ne voulait plus payer la dernière échéance de la saison 2019-2020. 

Alors, la Ligue 1, qui a négocié en 2019 le plus gros contrat de son histoire avec Mediapro, a de quoi s’inquiéter de ne pas recevoir les revenus qu’elle avait espérés.

Enfin, un troisième moyen de renflouer les caisses aurait été que le mercato, le marché des échanges de joueurs, soit très actif. Mais les clubs qui vendent sont dans la même position que ceux qui achètent et restent très prudents, surtout que la plupart des clubs européens sont astreints à la règle du fair-play financier, qui les empêche de trop s’endetter pour acheter des joueurs. Les montants de transferts pour cette fin d’été sont en baisse de 46% par rapport à une année normale. 

Les recettes sont moins importantes que prévues, alors les dépenses le sont autant. Certains clubs, dont les plus grands en Espagne – le FC Barcelone ou le Real Madrid, taillent dans les salaires de leurs joueurs, avec leur accord, ou n’accordent plus de prime, du jamais vu auparavant. Comme quoi tout change. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
camember
- 07/10/2020 - 15:09
@Nicolas
Porsche et Ferrari, c'est pour les petits joueurs.
Les vraies stars du foot préfèrent les Bugatti et les MacLaren, c'est plus cher.
Nicolas59
- 07/10/2020 - 09:11
Crise
La crise va finir par arriver chez Porsche et Ferrari si cela continue.
Le Covid19 est peut être un virus Marxiste Léniniste ?
Il est vrais qu’il viens de Chine.