En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

02.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

03.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

04.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

07.

Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

03.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

06.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

ça vient d'être publié
décryptage > International
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

il y a 52 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Crise économique : l‘OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l’Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

il y a 10 min 38 sec
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 9 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 13 heures 43 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 14 heures 26 min
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 15 heures 58 min
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 18 heures 51 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 20 heures 12 min
light > Science
Santé
L'Intelligence Artificielle pourrait prédire quelles combinaisons de médicaments luttent le mieux contre tel ou tel cancer
il y a 20 heures 35 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 21 heures 12 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Manchester United - PSG : 1-3 Paris s'impose dans le théâtre des rêves et reprend la tête de son groupe

il y a 2 min 31 sec
décryptage > Politique
VGE

Valery Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

il y a 15 min 34 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 13 heures 24 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 13 heures 59 min
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 14 heures 55 min
light > Santé
Etat de santé
Michel Onfray a contracté la Covid-19
il y a 17 heures 11 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 19 heures 27 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 20 heures 26 min
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 20 heures 58 min
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 21 heures 36 min
© NIKLAS HALLE'N / AFP
© NIKLAS HALLE'N / AFP
Disraeli Scanner

La revanche des Remainers?

Publié le 05 octobre 2020
Lettre de Londres mise en forme par Edouard Husson. Nous recevons régulièrement des textes rédigés par un certain Benjamin Disraeli, homonyme du grand homme politique britannique du XIXe siècle.
Disraeli Scanner
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benjamin Disraeli (1804-1881), fondateur du parti conservateur britannique moderne, a été Premier Ministre de Sa Majesté en 1868 puis entre 1874 et 1880.  Aussi avons-nous été quelque peu surpris de recevoir, depuis quelques semaines, des "lettres de...
Voir la bio
Edouard Husson
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lettre de Londres mise en forme par Edouard Husson. Nous recevons régulièrement des textes rédigés par un certain Benjamin Disraeli, homonyme du grand homme politique britannique du XIXe siècle.

Hughenden, 

Le 4 octobre 2020, 

Mon cher ami, 

Je ne reconnais plus le parti Tory

Cela fait plusieurs semaines que je ne suis pas allé à Londres sinon pour y prendre le train pour Bruxelles à la demande de David Frost, afin de l’aider dans la négociation du Brexit. Pour le reste, je fuis la capitale. Il y règne une atmosphère irrespirable. Je sais bien que notre ami Boris a eu le COVID 19 sous une forme sévère; mais cela justifie-t-il que le Premier ministre passe un tiers de ses interventions à recommander la « distanciation sociale » et que gouvernement soit à la pointe des décisions absurdes, comme la fermeture des bars et restaurants à partir de 22h et que l’on ait parlé durant quelques jours d’un nouveau confinement comme d’une hypothèse sérieuse? 

Où est passé le grand peuple britannique? Je m’attendais à une réaction, un sursaut, comme celui des Suédois. C’était d’ailleurs le réflexe de Boris au départ. Et puis, tout cela a sombré en même temps qu’il était hospitalisé. A partir de ce moment-là, il a été pris dans l’atmosphère ouatée des discussions interministérielles. Petit à petit, il a été décidé de jouer la sécurité à tout prix, le confinement généralisé. J’entends bien que notre pays possède un des pires bilans en termes de victimes du COVID. Mais ceci n’est-il pas expliqué par cela? C’est dans nos revues médicales (Lancet, British Medical Journal) qu’on a fait de la place à l’un des pires lobbyings de l’industrie pharmaceutique de l’histoire: celui qui a consisté à publier des études truquées sur la thérapie efficace qu’a mise au point le Professeur Raoult, le virologue jusque-là le plus cité au monde dans les revues médicales. Notre gouvernement s’est honteusement laissé entraîner dans la promotion à l’avance d’un éventuel vaccin. 

La revanche des Remainers

A voir le triste état psychologique dans lequel se trouve notre beau parti conservateur, j’ai l’impression d’assister à une immense revanche des Remainers. Le Brexit a bien été voté. Il est bien en train d’être négocié. Cependant, l’état d’esprit qui prévaut actuellement fait plutôt penser à l’époque Theresa May, lorsque nous avions l’impression de ne pas pouvoir nous sortir d’une situation complexe - en fait complexifiée par notre gouvernement. La haute administration est restée la même. Pourquoi agirait-elle avec plus de courage face au COVID 19 qu’elle le fit naguère sur la mise en oeuvre l’article 50? Tout dépend en fait de la politique. Et sur ce sujet mon parti est défaillant. Il n’écoute pas la voix de la sagesse médicale qui, après avoir identifié la gravité très relative de l’épidémie, juge que la contamination large de la population est à la fois inévitable et une bonne chose, pour une immunisation collective. A Downing Street, on n’écoute pas suffisamment non plus la voix de la prudence économique. A quoi bon mettre en danger la viabilité économique du Brexit au moment même où l’on négocie une reprise d’indépendance qui allait donner un avantage compétitif considérable? On n’écoute pas, enfin, les électeurs qui vous ont porté au pouvoir, qui, d’une part, n’ont pas les craintes excessives de la classe des « gens équipés d’un ordinateur portable »; et qui, d’autre part, comptent sur une relance de l’économie britannique pour améliorer leur situation et assurer l’avenir de leurs enfants. 

Quand les héritiers de 1968 jouent à la « peste noire ». 

Comprenons-nous bien: je ne critique pas des décisions prises au printemps, à un moment où nous n’étions pas sûrs de la gravité réelle de l’épidémie. Cependant, à partir du moment où la cloche d’une épidémie virale était bien lisible dans les statistiques des contaminations, des hospitalisations et des décès, il fallait changer complètement la stratégie. Nous ne sommes pas les seuls concernés: je suis frappé, à chaque fois que je me rends à Bruxelles, de voir la panique collective. On m’y parle de vaccin, qui pourrait n’être disponible qu’à l’automne 2021, d’un maintien de confinement partiel ou d’autres mesures préventives, qui pourrait durer deux ans. Mais nos dirigeants se rendent-ils bien compte de la distorsion de réalité dont ils sont victimes? Que se passerait-il si nous avions affaire à une épidémie véritablement grave? 

Je pense que nous assistons à l’agonie d’un monde, celui qui a émergé en 1968. Les soixante-huitards étaient des enfants gâtés, qui bénéficiaient de la paix et de la prospérité d’après-guerre. Ils ont joué à la révolte. Ils ont joué à l’amour. Un peu plus tard, arrivés à l’âge professionnel, ils ont joué à l’économie grâce à un argent qui coulait à flots. Pour ceux qui sont arrivés au pouvoir dans les années 1990, ils ont joué à la guerre, par exemple au Kosovo. Aujourd’hui, vieillissants, ils jouent à la « peste noire ». Bien entendu, ils ont laissé la dévastation sur leur passage et entraîné bien des souffrances: des millions de chômeurs ou de victimes de guerres asymétriques sont là pour en témoigner. Et demain, ce sera la vague de faillites et de situations personnelles désespérées suite au COVID. Les actuels gouvernants sont les petits frères ou les enfants des soixante-huitards. mais ils ont apparemment du mal à s’en sortir.  

Bien fidèlement à vous 

Benjamin Disraëli 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
evgueniesokolof
- 06/10/2020 - 17:20
le dernier paragraphe
est magnifique de lucidité!
Hiris
- 06/10/2020 - 11:48
Le pire lobbying de l histoire de l industrie pharmaceutique ne
Concerne pas le Pr Raoult mais les bakchich versés par le labo Gilead dénoncé par Raoult ,aux scientifiques véreux et la mise sur le marché du remdsivir allègrement commandé au même labo par l union européenne. Sauf que d autres scientifiques (je croyais qu' on en manquait en France !!!) Crient à l inefficacité totale du remdsivir !Vous avez dit scandaleux ???.
Votre analyse concernant les soixante huitard est juste mais pas que ,Bojo à été un crétin comme maire de Londres et n a pas été réélu, alors dans leur grande sagesse le grand peuple anglais n a pas voulu supprimer une équipe qui gagne ! Et le covid à bon dos en Angleterre comme en France ,il est passé dans le livre des records, Number one des excuses foireuses dans TOUS les domaines . Honni covid qui mal y croit ,ils viennent de scotcher ça sous leur bannière...
Thierry59
- 05/10/2020 - 17:39
la contamination large de la population, inévitable et bonne
" la contamination large de la population est à la fois inévitable et une bonne chose, pour une immunisation collective. "

Bigre, quelle audace d'affirmer cela ! Celui qui a dit la vérité risque d'être exécuté... Il faudrait juste tempérer un peu cette affirmation hardie (mais très crédible) en souhaitant une contamination large, mais pas trop rapide, pour ne pas surcharger nos hôpitaux et stresser outre mesure une population désemparée, voire paniquée par nos responsables politiques (sans doute effrayés à l'idée d'être déclarés coupables)...