En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

02.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

03.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

04.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

07.

Valery Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

03.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 20 min 17 sec
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 51 min 25 sec
décryptage > International
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

il y a 1 heure 16 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Crise économique : l‘OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l’Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

il y a 1 heure 26 min
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 10 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 14 heures 59 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 15 heures 41 min
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 17 heures 13 min
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 20 heures 7 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 21 heures 27 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 48 min 13 sec
décryptage > Politique
Restrictions et nouvelles mesures

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

il y a 57 min 35 sec
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Manchester United - PSG : 1-3 Paris s'impose dans le théâtre des rêves et reprend la tête de son groupe

il y a 1 heure 17 min
décryptage > Politique
VGE

Valery Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

il y a 1 heure 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 14 heures 39 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 15 heures 14 min
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 16 heures 10 min
light > Santé
Etat de santé
Michel Onfray a contracté la Covid-19
il y a 18 heures 26 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 20 heures 42 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 21 heures 42 min
Pauline Harmange moi les hommes, je les déteste
Pauline Harmange moi les hommes, je les déteste
Pauvres de nous

"Moi les hommes, je les déteste" : ce livre vengeur et salutaire vient de paraître (et il s'est trouvé un éditeur pour publier ça)

Publié le 03 octobre 2020
Son auteur (je sais que je devrais écrire auteure...) fait la promotion de son ouvrage dans Libération. Une bouffée de haine, c'est toujours bon à prendre.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Son auteur (je sais que je devrais écrire auteure...) fait la promotion de son ouvrage dans Libération. Une bouffée de haine, c'est toujours bon à prendre.

Pauline Harmange se présente comme "l'oiseau de la tempête féministe qui s'annonce"; On pense immédiatement aux "Oiseaux" de Hitchcock et on tremble.  Nous allons être piqués de toutes parts, dévorés et nos orbites seront vidées de nos yeux.

Nous n'avons pas lu son livre et nous ne le lirons pas. Merci de n'y voir aucune misogynie mais seulement de la paresse. En outre pour les Paulines nous avons déjà donné avec "Histoire d'O" de Pauline Réage, un des plus beaux romans érotiques de tous les temps.

Revenons à notre Pauline 2020. Nous nous contenterons de ce qu'elle a dit dans Libération. "Détester les hommes et tout ce qu'ils représentent est notre droit le plus strict. C'est aussi une fête. Qui aurait cru qu'il y aurait tant de joie dans la misandrie".  

Tourmentée par la mémoire de millénaires de souffrance, on comprend que Pauline Harmange ait eu besoin de joie pour cicatriser ses blessures. Nous avons depuis la nuit des temps opprimé affreusement les femmes. Nous les avons violées. Nous les avons tuées. Et nous en avons brûlé un certain nombre sur les bûchers.  

Ce machisme insupportable remonte à très loin. Déjà à l'époque des cavernes, M. Cro-Magnon se comportait bestialement avec Mme Cro-Magnon. Il la tirait par les cheveux (c'est d'ailleurs pour ça que les filles les ont longs) pour lui faire subir d'odieux outrages. De tels crimes réclament vengeance.

C'est la tâche prométhéenne à laquelle s'est attelée "l'oiseau de la tempête féministe qui s'annonce". Pauline Harmange a donc le droit de détester les hommes. On peut en déduire qu'elle aime les femmes. C'est un point commun que j'ai avec elle.

Et pourtant nous aussi les hommes nous avons souffert. Notre ancêtre Adam vivait pénard et puceau au Paradis. Une fieffée salope du nom d'Eve est venue l'émoustiller et lui a fait connaître le péché de chair. C'est alors que Dieu nous a précipité hors du jardin d'Eden. Moi j'ai pardonné à Eve et à ses descendantes. J'aime les femmes à quelques rares exceptions près : Pauline Harmange en fait partie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 04/10/2020 - 20:37
Sauf mon commentaire, Louna
On me l'a enlevé, car j'ai parlé comme le ferais Papacito. Des hommes efféminés, politiciens en tête se sont reconnu(es) et n'ont pas aimé être pris pour cible.
Louna
- 04/10/2020 - 19:17
Je suis une femme et...
Je vous aime Monsieur Rayski et j'aime tous les commentaires de ces messieurs. Ras le bol de ces foldingues qui pensent représenter toutes les femmes.Qu'elles se reproduisent entre elles ça nous fera plus d'hommes à conquérir.
Nicolas59
- 04/10/2020 - 09:59
Affaire simple en fait
L’auteur semble se réjouir des inepties de lesbiennes refoulées.
Il a parfaitement raison. Les motivations de ces dames sont simplement une rage d’avoir à affronter la concurrence sexuelle masculine et de se planter régulièrement.
Les plus belles sont pour les hommes. Désolé pour les g_____s , elle leur reste que des gravats , il suffit de voir les photos des
intéressées.
On peut donc comprendre leur ressentiments. Elles sont marginales et le resterons. De plus les outrances agressives de leurs
manières vont finalement les disqualifier .
C’est imparable, il suffit d’attendre .