En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon « Le Monde », Abdouallakh Anzorov, l’auteur de l’attentat, a donné plusieurs centaines d’euros à des élèves du collège en échange d’informations pour identifier le professeur

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

04.

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

07.

Comment les comparateurs en ligne menacent la survie de pans entiers de l’industrie des services en France

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Emmanuel Macron, le Gorbatchev de la technostructure française ?

ça vient d'être publié
light > Politique
Principe de précaution
Coronavirus : Brigitte Macron décide de se mettre à l'isolement pendant 7 jours après avoir été cas contact
il y a 3 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"On purge bébé" de Georges Feydeau : un vaudeville comme on les aime

il y a 4 heures 31 min
pépites > Justice
Enquête en cours
Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant
il y a 6 heures 11 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les régions vont diffuser un livre de caricatures dans les lycées
il y a 7 heures 18 min
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

Panorama COVID-19 : maintenant, c’est l’Europe qui est la plus touchée par les nouveaux cas

il y a 9 heures 56 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Pour une publication massive des caricatures

il y a 10 heures 16 min
light > Economie
Voiture propre
La Chine, leader dans le domaine des voitures électriques - avec 138 modèles sur son marché, contre 60 en Europe, et seulement 17 aux États-Unis - abrite aussi le premier constructeur mondial
il y a 10 heures 57 min
Alimentation
La Chine se met à aimer le lait après l'avoir ignoré pendant plusieurs générations
il y a 12 heures 6 min
décryptage > Terrorisme
Reculer pour mieux sauter

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

il y a 12 heures 40 min
décryptage > Finance
Impact de la pandémie

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

il y a 13 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Covid-19 et réchauffement climatique" de Christian de Perthuis : une analyse qui mérite un détour, comme tout témoignage sincère, mais avec ses limites

il y a 4 heures 15 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé
il y a 5 heures 22 min
light > France
Magie de Noël menacée
Covid-19 : le marché de Noël des Tuileries est annulé à Paris suite au coronavirus
il y a 6 heures 46 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Choisir la mort ou la Mort. La France a fait son choix

il y a 9 heures 19 min
décryptage > International
MilkTea

« L’alliance du thé au lait » : le mouvement du refus de l’expansionnisme chinois s’étend en Asie

il y a 10 heures 9 min
light > High-tech
Justice
Instagram visé par une enquête de la Commission irlandaise pour la protection des données
il y a 10 heures 29 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Couvre-feu : et les meilleures solutions pour les télé-apéros sont...
il y a 11 heures 22 min
pépite vidéo > France
Lutte contre le fondamentalisme
Conflans-Sainte-Honorine : "Nous ne pouvons pas laisser faire ce genre de fatwas en ligne", selon Gérald Darmanin
il y a 12 heures 21 min
décryptage > Politique
Stratégie

LR contraint de s’allier à LREM pour survivre ? Les faux calculs de Christian Estrosi

il y a 13 heures 4 min
rendez-vous > Santé
Zone Franche
Coronavirus : le scandale caché du sous-investissement mortuaire
il y a 13 heures 41 min
Atlanti Culture

"Joaquin Sorolla. Lumières espagnoles" : "Petit fils de Velázquez, fils de Goya", Sorolla enfin connu et reconnu en France

Publié le 01 octobre 2020
L'exposition "Joaquin Sorolla. Lumières espagnoles" est à découvrir à Aix-en-Provence.
Marie Wimez pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie Wimez est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). Culture-Tops a été créé...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'exposition "Joaquin Sorolla. Lumières espagnoles" est à découvrir à Aix-en-Provence.

"Joaquin Sorolla. Lumières espagnoles" 

 

INFOS & RÉSERVATION
HOTEL DE CAUMONT
3, rue Joseph Cabassol
13100 Aix en Provence
http://www.caumont-centredart.com
Jusqu’au 01/11/2020. Ouvert tous les jours de 10h à 19h. 18 h à partir du mois d’octobre

 

RECOMMANDATION
Excellent


THEME
L’hôtel de Caumont met à l’honneur Joaquin Sorolla (1863 -1923), peintre espagnol à qui l’on doit des représentations colorées d’une Espagne lumineuse. Sa peinture se réfère à Goya et surtout à Velázquez, « son grand maître ». Proche de l’impressionnisme, il réinterprète à sa manière la vision de la lumière et de l’eau. Les photographies, les dessins et les esquisses lui permettent de préparer sa composition finale qu’il traite très rapidement. Les œuvres exposées démarrent à partir de 1895. Celles du début sont très différentes. Les 80 peintures, dessins et esquisses proviennent essentiellement du musée Sorolla à Madrid et de collections particulières.

 

POINTS FORTS
Les portraits aux couleurs sobres faites de blancs, de noirs et d’ocres font penser à Whistler, Manet ou Degas....par exemple:  “Clotilde en robe grise” 1900.
L’emploi magistral du blanc, tel le traitement des monochromes à travers des touches subtiles de la toile de “Marie Clotilde” 1900. Et aussi “Maria sur la plage de Biarritz” 1906 où le blanc de la robe fait ressortir les nuances de la lumière sur la mer.
Le magnifique tableau à l’entrée de l'exposition : “Fin de journée” 1900 où la lumière orangée de l’eau miroite avec les reflets multicolores du bateau. 
Les scènes de vie avec les yeux des enfants sur la plage ou ceux des pécheurs. Tel “Le filet” 1898.
le superbe portrait de la “Jeune fille andalouse” 1901 ainsi que des esquisses très belles.
L’ouverture d’esprit de Sorolla, artiste cosmopolite, proche de Rodin, Monet, Sargent........
Points faibles
Aucun.

 

EN DEUX MOTS
Cette exposition est vraiment l’occasion de faire connaître l’un des plus grands noms de la peinture espagnole.

 

L'AUTEUR
Orphelin, élevé par son oncle à Valence, il s’intéresse très tôt à la peinture et manifeste une grande envie de se faire connaître au travers de concours et de salons. Très éduqué, grand lecteur, collectionneur d’estampes japonaises, il ira à Rome compléter ses études artistiques. A Paris, il fréquente les impressionnistes. En 1888, il se marie à Clotilde et aura trois enfants, 2 filles, Elena et Maria et 1 fils, Joaquin. Sa famille sera sa première source d’inspiration.  Alors qu’à l’âge de 37 ans, il a déjà une rue à son nom, la France ne le connaît toujours pas. A 40 ans, il est millionnaire, jouit d’une réussite et d’une renommée considérables. En 1913, il est nommé directeur de la Villa Médicis, à Rome. En 1923, Joaquin Sorolla meurt au domicile de sa fille Maria. Le musée Sorolla à Madrid est inauguré en 1932.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires