En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
ça vient d'être publié
light > Politique
Principe de précaution
Coronavirus : Brigitte Macron décide de se mettre à l'isolement pendant 7 jours après avoir été cas contact
il y a 4 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"On purge bébé" de Georges Feydeau : un vaudeville comme on les aime

il y a 5 heures 18 min
pépites > Justice
Enquête en cours
Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant
il y a 6 heures 58 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les régions vont diffuser un livre de caricatures dans les lycées
il y a 8 heures 4 min
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

Panorama COVID-19 : maintenant, c’est l’Europe qui est la plus touchée par les nouveaux cas

il y a 10 heures 43 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Pour une publication massive des caricatures

il y a 11 heures 2 min
light > Economie
Voiture propre
La Chine, leader dans le domaine des voitures électriques - avec 138 modèles sur son marché, contre 60 en Europe, et seulement 17 aux États-Unis - abrite aussi le premier constructeur mondial
il y a 11 heures 44 min
Alimentation
La Chine se met à aimer le lait après l'avoir ignoré pendant plusieurs générations
il y a 12 heures 53 min
décryptage > Terrorisme
Reculer pour mieux sauter

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

il y a 13 heures 26 min
décryptage > Finance
Impact de la pandémie

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

il y a 14 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Covid-19 et réchauffement climatique" de Christian de Perthuis : une analyse qui mérite un détour, comme tout témoignage sincère, mais avec ses limites

il y a 5 heures 1 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé
il y a 6 heures 8 min
light > France
Magie de Noël menacée
Covid-19 : le marché de Noël des Tuileries est annulé à Paris suite au coronavirus
il y a 7 heures 33 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Choisir la mort ou la Mort. La France a fait son choix

il y a 10 heures 6 min
décryptage > International
MilkTea

« L’alliance du thé au lait » : le mouvement du refus de l’expansionnisme chinois s’étend en Asie

il y a 10 heures 55 min
light > High-tech
Justice
Instagram visé par une enquête de la Commission irlandaise pour la protection des données
il y a 11 heures 16 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Couvre-feu : et les meilleures solutions pour les télé-apéros sont...
il y a 12 heures 9 min
pépite vidéo > France
Lutte contre le fondamentalisme
Conflans-Sainte-Honorine : "Nous ne pouvons pas laisser faire ce genre de fatwas en ligne", selon Gérald Darmanin
il y a 13 heures 7 min
décryptage > Politique
Stratégie

LR contraint de s’allier à LREM pour survivre ? Les faux calculs de Christian Estrosi

il y a 13 heures 50 min
rendez-vous > Santé
Zone Franche
Coronavirus : le scandale caché du sous-investissement mortuaire
il y a 14 heures 27 min
© DR / France 2
Laetitia France 2
© DR / France 2
Laetitia France 2
Atlanti Culture

"Laëtitia" de Jean-Xavier de Lestrade : hymne à la vie

Publié le 01 octobre 2020
La minisérie "Laëtitia" a été diffusée sur France 2.
Claude Carrière
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claude Carrière est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La minisérie "Laëtitia" a été diffusée sur France 2.

"Laëtitia" de Jean-Xavier de Lestrade

Mini-série française, Sur France 2, Diffusion 21 septembre et 28 septembre 2020 (6 x 45’) et en replay sur FRANCETV
Avec Marie Colomb, Sophie Breyer, Yannick Choirat-, Frantz Touchais, Sam Karmann, Clotilde Mollet, Noam Morgensztern, Alix Poisson

 

RECOMMANDATION
Excellent

 

THEME

Ce drame social, survenu en janvier 2011 à Pornic, est l’histoire de l’assassinat sauvage de Laëtitia, jeune fille de 18 ans, qui a défrayé la chronique et bouleversé la France entière jusqu’au sommet de l’Etat.

La série ne se limite pas à la chronique de cet assassinat mais plonge au cœur même de la vie des protagonistes (victimes, assassin,…) et montre le combat mené par les 2 sœurs, Laëtitia et Jessica, ballottées au gré des décisions prises par les adultes. De leur naissance à leur vie de jeune femme, leur monde est un monde de violence. Violence qui se joue non seulement dans leur propre famille, mais aussi dans celle qui deviendra leur famille d’accueil.

Ce sujet, hélas toujours d’actualité, nous fait vivre toutes les formes que la violence peut revêtir : à la fois brutale et explosive (ici les éclats, les coups de gueule et les gestes physiques de leur père et plus tard ceux de Tony Meilhon, le meurtrier) mais aussi celle qui progresse de façon cachée et sournoise, faisant partie de ce qu’on appelle les non-dits. En retrait, celle dont on ne parle pas qui n’en devient que plus terrifiante et oh combien malsaine ! Plus difficile à déloger, elle va se frayer un chemin dans les fibres de la psyché des 2 sœurs. Cette dernière forme de destruction se visualisera au travers de la famille d’accueil.

C’est cette violence, filmée dans un milieu social fait de gens « quelconques », ordinaires plus ou moins marginaux qui a pu conduire à ce qu’est devenu le fait divers : le meurtre de Laëtitia.

 

POINTS FORTS
- Que de sobriété, d’élégance et de dignité  pour traiter d’un fait  aussi dramatique ! Bravo à l’équipe de réalisation.

- Les acteurs, sans exception, nous offrent ici une remarquable interprétation ; exit le sensationnalisme, mais au contraire une palette de jeux tout en retenue, montrant qu’ils sont complètement incarnés dans leur rôle ; ils  prennent le spectateur par la main pour le conduire dans ce qu’eux-mêmes ont pu ressentir. Encore bravo.

- A noter la fluidité incontestable apportée par l’intégration des images d’archives à la série

 

POINTS FAIBLES
Aucun point faible en lien direct avec la série ; par contre une mauvaise note attribuée à France 2 : quel gâchis que la chaîne ait choisie de diffuser 3 épisodes par soirée ! Ceci la rallonge inutilement au risque de perdre des spectateurs, et ce pour de très mauvaises raisons. Heureusement le replay vous permettra de voir la série à votre rythme laissant du temps au temps…

 

EN DEUX MOTS
Dans Laëtitia ou la fin des hommes, Nous traversons ainsi la vie de ces 2 jeunes filles dont le caractère s’est forgé au fil du temps dans leur monde perturbé ; elles ont « poussé », comme elles ont pu telles des plantes malmenées au gré des secousses du vent ; elles ont essayé et sont aussi arrivées, à force de résilience, à s’accrocher quand bien même les fortes rafales secouaient leurs existences.

Si tristesse et doutes s’observent sur leurs visages tout au long de cette histoire, il ne faut surtout pas en oublier les moments de joie et de gaîté qu’elles ont et partagent avec leurs ami(e)s. Elles sont imprégnées de cette force de vie qui accompagne les découvertes de l’adolescence.

Je fus d’autant plus impressionnée par la réalisation, qu’ayant lu le livre de Ivan Jablonka, après avoir assisté à son exposé en 2016 à Lyon,  j’ai été émue par sa motivation : avant tout, faire vivre Laëtitia, bien au-delà d’un simple fait divers (le meurtre) pour montrer la force, la vie et l’énergie qui habitent ces 2 sœurs.

Ceci a été remarquablement et fidèlement repris par Jean-Xavier de Lestrade.

Avec cette chronique, mon souhait serait, à mon niveau, de continuer à faire vivre Laëtitia…

 

LE REALISATEUR
Jean-Xavier de Lestrade ; faite à partir de Laëtitia ou la fin des hommes  de Ivan Jablonka (professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris XIII).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires