En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon « Le Monde », Abdouallakh Anzorov, l’auteur de l’attentat, a donné plusieurs centaines d’euros à des élèves du collège en échange d’informations pour identifier le professeur

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

04.

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

07.

Comment les comparateurs en ligne menacent la survie de pans entiers de l’industrie des services en France

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Emmanuel Macron, le Gorbatchev de la technostructure française ?

ça vient d'être publié
light > Politique
Principe de précaution
Coronavirus : Brigitte Macron décide de se mettre à l'isolement pendant 7 jours après avoir été cas contact
il y a 4 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"On purge bébé" de Georges Feydeau : un vaudeville comme on les aime

il y a 5 heures 5 min
pépites > Justice
Enquête en cours
Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant
il y a 6 heures 46 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les régions vont diffuser un livre de caricatures dans les lycées
il y a 7 heures 52 min
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

Panorama COVID-19 : maintenant, c’est l’Europe qui est la plus touchée par les nouveaux cas

il y a 10 heures 30 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Pour une publication massive des caricatures

il y a 10 heures 50 min
light > Economie
Voiture propre
La Chine, leader dans le domaine des voitures électriques - avec 138 modèles sur son marché, contre 60 en Europe, et seulement 17 aux États-Unis - abrite aussi le premier constructeur mondial
il y a 11 heures 31 min
Alimentation
La Chine se met à aimer le lait après l'avoir ignoré pendant plusieurs générations
il y a 12 heures 41 min
décryptage > Terrorisme
Reculer pour mieux sauter

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

il y a 13 heures 14 min
décryptage > Finance
Impact de la pandémie

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

il y a 13 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Covid-19 et réchauffement climatique" de Christian de Perthuis : une analyse qui mérite un détour, comme tout témoignage sincère, mais avec ses limites

il y a 4 heures 49 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé
il y a 5 heures 56 min
light > France
Magie de Noël menacée
Covid-19 : le marché de Noël des Tuileries est annulé à Paris suite au coronavirus
il y a 7 heures 20 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Choisir la mort ou la Mort. La France a fait son choix

il y a 9 heures 54 min
décryptage > International
MilkTea

« L’alliance du thé au lait » : le mouvement du refus de l’expansionnisme chinois s’étend en Asie

il y a 10 heures 43 min
light > High-tech
Justice
Instagram visé par une enquête de la Commission irlandaise pour la protection des données
il y a 11 heures 4 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Couvre-feu : et les meilleures solutions pour les télé-apéros sont...
il y a 11 heures 56 min
pépite vidéo > France
Lutte contre le fondamentalisme
Conflans-Sainte-Honorine : "Nous ne pouvons pas laisser faire ce genre de fatwas en ligne", selon Gérald Darmanin
il y a 12 heures 55 min
décryptage > Politique
Stratégie

LR contraint de s’allier à LREM pour survivre ? Les faux calculs de Christian Estrosi

il y a 13 heures 38 min
rendez-vous > Santé
Zone Franche
Coronavirus : le scandale caché du sous-investissement mortuaire
il y a 14 heures 15 min
© Anthony WALLACE / AFP
Xi Jinping Europe Angela Merkel
© Anthony WALLACE / AFP
Xi Jinping Europe Angela Merkel
Atlantico Business

Sommet sino-européen : l’Union affaiblie par le Coronavirus parviendra-t-elle à faire front commun face à Pékin ?

Publié le 14 septembre 2020
Les Européens arriveront-ils à mettre l’épidémie derrière eux pour négocier avec les Chinois ? Le coronavirus a fait de la Chine le grand adversaire, mais elle reste très courtisée. Les Européens ont rendez-vous avec elle ce lundi.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Aude Kersulec
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Diplômée de l'Essec, Aude Kersulec est specialiste de la banque et des questions monétaires. Elle est chroniqueuse économique et blogueuse. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Européens arriveront-ils à mettre l’épidémie derrière eux pour négocier avec les Chinois ? Le coronavirus a fait de la Chine le grand adversaire, mais elle reste très courtisée. Les Européens ont rendez-vous avec elle ce lundi.

Revoilà le sujet chinois au menu des discussions européennes. Ce devait être un des moments clés de la présidence d’Angela Merkel de l’Union européenne, mais le sommet sino-européen n’aura lieu aujourd’hui qu’en visioconférence et les mines devraient être moins réjouies que prévues. L’accord commercial entre la Chine et l’Union européenne ne sera pas conclu ces prochains jours, car les désaccords sont encore trop grands.

L’accord était attendu sur le sujet de la réciprocité des investissements, et devait réglementer les subventions aux entreprises publiques chinoises, le respect de la propriété intellectuelle et l’ouverture des marchés chinois aux entreprises étrangères. Les Européens attendaient des concessions de la part des Chinois pour faciliter l’accès de leurs entreprises au marché chinois.

Mais au-delà de l’économie, la pandémie de coronavirus, débutée en 2019 dans une province chinoise, a été un révélateur de ce qu’était vraiment la Chine.

D’abord, la Chine est un État où la désinformation règne. Elle a été dénoncée par les autres pays dont l’Union européenne au moment de la pandémie parce que les Chinois, s’ils ont communiqué à la communauté scientifique mondiale les bonnes informations liées à la nature du virus, ont caché son incapacité à gérer l’ampleur de l’épidémie et minimisé le nombre de malades, comme de décès. Les opinions publiques ont pris conscience du double discours chinois. A partir de ce moment-là, la confiance est rompue faire affaire avec la Chine n’a plus bonne presse aujourd’hui, en Europe comme ailleurs.

Ensuite, une économie qui avait accumulé beaucoup de productions mondiales et dont les autres États, consciemment ou non, étaient devenus dépendants dans beaucoup de secteurs stratégiques, et notamment celui de la santé. Ce qui a créé un gros problème de pénurie au moment où tout le monde avait besoin des mêmes produits au même moment.

Enfin, un pays en dehors des règles internationales, qui ne s’aligne pas sur les normes environnementales - la Chine est aussi le plus grand émetteur de carbone au monde, ou en termes de droits de l’Homme. L’épisode de Hong Kong et de la loi de sécurité nationale a attisé la colère des Européens, sans parler de la persécution des Ouighours.

Cette prise de conscience a amené les négociateurs européens à beaucoup plus de pragmatisme envers les positions chinoises. La Commission européenne a décrit la Chine comme un « partenaire de négociations, un concurrent économique et un rival systémique». Si les mots sont posés, ces déclarations doivent maintenant être suivies de faits et amener des négociations plus tendues et plus exigeantes de la part des Européens.

Ce sommet se tiendra en nombre limité. Les Européens seront représentés par Angela Merkel, à la tête de l’UE pour six mois, Ursula von der Leyen, présidente de la Commission et Charles Michel, président du Conseil européen. C’est peut-être ce qui pourra aider les Européens à se mettre sur une ligne commune.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 16/09/2020 - 14:48
La Chine semble adopter la tactique de Horace
celui qui abattit au combat ses adversaires parce qu'ils se présentaient dispersés. Les pays occidentaux ne sont pas distancés par les blessures mais par la faiblesse de leur économie et de leur agressivité.
tubixray
- 14/09/2020 - 12:32
sommet de dictatures
L'une communiste, tout est dit.
L'autre bureaucratique manipulant 500 millions d'habitant dupés par une pseudo démocratie.
On ne négocie pas plus avec la Chine, qu'avec la Turquie ou qu'avec les salafistes, NDLR.
Nicolas59
- 14/09/2020 - 09:48
Les 3 Mousquetaires
Avec les sommités qui vont négocier avec les chinois , on est bien mal parti.
Merkel en fin de course , perdu de crédibilité , bientôt à la retraite .
Von Layen : nommée pour son genre et pas pour son talent , porteuse de casserole dans son pays et s'étant revelee nulle durant la pandémie.
Charles : socialiste Belge style Hollande , bien soumis au directives allemandes. Un traditionnel de l’etape. pour résumer.
Le chinois nous a bien semé le bololo avec le covid . Il va se régaler avec cette équipe de bras cassé.