En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
ça vient d'être publié
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 4 heures 59 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 6 heures 37 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 9 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 10 heures 25 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 11 heures 32 min
pépites > Santé
Ecrans
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'inquiète du temps passé par les jeunes devant leurs écrans, sans activité physique, aggravé par le confinement
il y a 12 heures 36 min
décryptage > High-tech
Réseaux sociaux

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

il y a 13 heures 29 min
pépite vidéo > Economie
Engagements face à la crise
Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"
il y a 13 heures 54 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

A la fin, est-ce le capitalo-marxisme qui l’emportera?

il y a 14 heures 33 min
pépites > Santé
Coronavirus
Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"
il y a 14 heures 57 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 5 heures 31 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 7 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 10 heures 4 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 11 heures 11 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 11 heures 47 min
pépites > High-tech
Gaffe
Un journaliste débarque dans une réunion Zoom secrète des 27 ministres européens de la Défense qui a du être annulée
il y a 13 heures 16 min
pépites > International
Environnement
Un ancien bureaucrate a inspiré le discours du président chinois Xi Jinping changeant l'histoire du réchauffement climatique
il y a 13 heures 43 min
pépites > Finance
Economie
Danone annonce 1.500 à 2.000 suppressions de postes dont près de 400 en France
il y a 14 heures 27 min
décryptage > Media
Sur le divan

"L’élection de Joe Biden est bonne pour l’équilibre mental des Français". Et c’est la psy attitrée de France Info qui vous le dit

il y a 14 heures 50 min
décryptage > Société
La germination des mots

Existerait-il des complotistes sans comploteurs ?

il y a 14 heures 58 min
© JEFF PACHOUD / AFP 000_1UM0H2
Grégory Doucet Tour de France EELV vélo
© JEFF PACHOUD / AFP 000_1UM0H2
Grégory Doucet Tour de France EELV vélo
La pédale voilà l’ennemie

Le maire éconlogiste (le « n » est voulu) de Lyon part en guerre contre les vélos

Publié le 11 septembre 2020
Mais seulement contre ceux du Tour de France.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais seulement contre ceux du Tour de France.

Le samedi qui vient sera une journée noire pour l’ancienne capitale des Gaules. Ce haut-lieu qui s’appelait naguère Lugdunum, ville pure de toute souillure environnementale, sera abîmée, piétinée, polluée. Des centaines d’envahisseurs se déplaçant sur deux roues auront raison de sa pureté et de sa sérénité.

Samedi en effet ce sera l’étape Clermont - Lyon. Le maire de la ville, Grégory Doucet, est contraint d’assister impuissant à cet horrible déferlement. Il est meurtri et ne dissimule pas son ressentiment. « Le Tour de France est une épreuve machiste et polluante », a-t-il déclaré. Et il menace : « si le Tour de France ne change pas ses codes et ses comportements il ne sera pas le bienvenu dans ma ville ».

Pour la pollution on veut bien le suivre un peu : plusieurs centaines de véhicules accompagnent les cycliste lors de l’étape. Et on sait que bientôt Lyon sera une ville « wagen verboten ».

Pour le machisme on s’interroge un peu plus. Le Tour de France est réservé aux hommes. On comprend que Grégory Doucet souhaite que les cyclistes femmes accèdent à cette noble compétition. Un Tour de France féminin ? Pourquoi pas ? Mais un Tour de France mixte ce serait quand même mieux. Car il éviterait l’écueil des discriminations insupportables à toutes les femmes et en particulier à Marlène Schiappa.

Il peut y avoir plus chic et progressiste. Un Tour de France LGBT ? Un Tour de France réservé aux Noirs ? Merci de n’y voir aucune inspiration à l’apartheid. En effet si les Noirs pédalent avec les Blancs et qu’ils se font distancer on hurlera au « privilège blanc ».

Nous pensions quitter ici Grégory Doucet. Mais on est quand même très bien en sa compagnie. Chaque année - c’est une tradition lyonnaise depuis des siècles - les maires de la ville et auparavant les prévôts, se rendaient le 8 septembre à la basilique de Fourvière.

Grégory Doucet s’est affranchi de ce rituel ancestral en évoquant son « attachement à la laïcité ». Il aurait pu pourtant s’y rendre en vélo… Mais son « attachement à la laïcité » ne l’a pas empêché d’aller poser la première pierre de la mosquée de Gerland, un quartier de Lyon. Alors si c’est ça la laïcité, alors fuck la laïcité !  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
SD..
- 12/09/2020 - 22:47
Jeannie Longo
Je ne sais pas pour cette année, mais le tour féminin existe. Demandez donc à Jeannie Longo !!!
M Douchet, votre opinion sur cette dame?
Joly Maurice
- 12/09/2020 - 12:39
Electoralisme puant, rien à voir avec la laïcité!
On se drape dans les drapeaux de la laïcité, quand en même temps on participe à l'édification d'une mosquée ! Pas d'erreur, c'est la chasse à l'électeur tout azimuts ! On veut séduire une communauté en pariant qu'elle sera reconnaissante en prenant "le bon choix" dans l'isoloir ! Bien des citoyens déçu d'êtres à chaque fois trahis par ceux qu'ils viennent d'élire ne se dérangent plus pour aller voter ! Ils ont tort, il faut se dépêcher d'y retourner, mais en votant pour d'autres qu'ils ont toujours eu peur d'élire, et qui dès lors, n'ont jamais pu faire leurs preuves. Voilà venu le moment de leur donner cette chance, il y à urgence, le mal s'étend, le pays va mal, et ceux qui, éligibles, se targuent de défendre la démocratie, laissent ses ennemis la mettre à bas ! Agissons ! Votons en masse !
Forbane
- 12/09/2020 - 11:13
Bien fait
Pour tous les inconscients qui ont porté ces pisse-froid à la tête de leur ville :
Finis le Tour, le sapin de Noël, et sûrement la fête des lumières et bientôt interdits, la Rosette, l’Andouillette, le tablier de sapeur..,,
MDR