En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 4 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 5 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 5 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 5 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 5 jours
© ERIC PIERMONT / AFP
cac 40 économie
© ERIC PIERMONT / AFP
cac 40 économie
Atlantico Business

La situation économique ne peut pas rebondir avant la mi-2021

Publié le 10 septembre 2020
Alors que les chiffres de la pandémie continuent de s’aggraver partout en Europe, les économies ont du mal à se redresser. L’Insee prévoit que l’activité aura chuté de 9% en 2020, mais le ministre de l’Economie Bruno Le Maire pense qu'il faudra attendre 2022 pour retrouver un niveau d’activité équivalent à ce qu’il était avant le Covid.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que les chiffres de la pandémie continuent de s’aggraver partout en Europe, les économies ont du mal à se redresser. L’Insee prévoit que l’activité aura chuté de 9% en 2020, mais le ministre de l’Economie Bruno Le Maire pense qu'il faudra attendre 2022 pour retrouver un niveau d’activité équivalent à ce qu’il était avant le Covid.

Si on met bout à bout tous les chiffres de la prévision économique pour la France, on a beaucoup de mal à y voir clair. L’Insee prévoit un recul de l'activité de 9% sur l’année 2020. Alors c’est une catastrophe, mais il faut savoir qu’il y a encore quinze jours, la prévision était plus noire encore : 11,9 %. On mettait la France au dernier rang de la classe des pays européens. Avec 9 %, on va être dans la moyenne, mais on n’a aucune raison de s’en réjouir pour autant...

En fait, beaucoup d’économistes pensaient que les économies seraient reparties beaucoup plus vite après le confinement et ils optaient pour une courbe en V. On aurait pu rebondir comme des balles parce que rien n’avait été détruit. Un peu comme le malade qu’on plonge dans le coma pour l’opérer. A la fin, il se relève et il galope.

L’économie s’est arrêtée deux mois, mais rien n’a été détruit, les bureaux, les usines, les machines et les camions pouvaient redémarrer. Ce n’est pas comme si on avait connu une guerre. Ajoutons que les contrats de travail ont été préservés grâce au chômage partiel.

Quant aux consommateurs, ils n’ont pas fait de shopping, ils ont épargné de l’argent. Beaucoup d’argent. Ils pouvaient donc faire chauffer la carte bleue dès la fin du confinement. Le logiciel de reprise avait tous les codes pour redémarrer.

Dans le mois qui a suivi le déconfinement, en mai et juin, ça a marché... Puis en juillet et août ça s’est calmé. Actuellement c’est mou. Il y a même des secteurs qui sont encore à l‘arrêt parce qu’ils travaillent avec une clientèle étrangère qui ne voyage toujours pas. Les grands hôtels par exemple. Mais pour le reste, ça devrait tourner.

En fait, le système économique français ressemble à un sportif qui aurait été dopé et boosté, mais qu‘on a, au dernier moment, bridé. Il manque un facteur essentiel compliqué à chiffrer : la confiance. 

Ce manque de confiance est lié à deux facteurs : la situation sanitaire qui est anxiogène. Le virus n’a pas disparu au contraire, il se réveille et fait planer des menaces sourdes et lourdes. Et la situation économique qui porte les risques du chômage, même si les risques de voir une vague de millions de chômeurs paraît improbable.

Il faut qu’on trouve de la croissance, et de quoi débloquer l’épargne qui ne sert à rien actuellement.

L’Insee espère un choc de la demande vers la fin de l’année, c’est à dire une libération de toute cette épargne.  Dans ces conditions, on retrouverait de la croissance pour 2021.

Sauf que pour déclencher un choc de demande, il faut retrouver le contrat de confiance. Et ça, c’est le métier des politiques. On a un exécutif qui a financièrement fait le job, plan de soutien, plan de relance. Il s’est beaucoup endetté, mais si ça marche, on aura de quoi payer la dette.

Ce gouvernement a un gros défaut, il n’inspire pas confiance, dans son organisation, dans ses décisions et dans sa communication. Donc il entretient la peur et la peur, ça piège l’économie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
TPV
- 11/09/2020 - 08:05
JBL l'a dit
Le confort d'Emmanuel est ce qui compte. La confiance ????
Patrick LOUVET
- 10/09/2020 - 16:21
Toua fait d'accord JBL
Toua fait d'accord JBL
JBL
- 10/09/2020 - 11:47
Il faut choisir !
On ne peut pas semer la terreur à longueur de journée, sur tous les plateaux télé, dans la seule fin d'avoir une rentrée paisible et ainsi ménager un début de campagne électorale, et d'un autre côté, avoir une économie dynamique, parce que s'appuyant sur la confiance retrouvée et une consommation normale. Je crois que c'est l'égo d'un homme, qui a été choisi.