En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

04.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement

07.

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

01.

Il faut sauver le soldat Kadhafi

01.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

02.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

03.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

04.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

05.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

05.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

06.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

ça vient d'être publié
pépites > France
Attaque
Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle ; l'assaillant en fuite
il y a 1 heure 50 min
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 5 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 7 heures 35 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 8 heures 35 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 9 heures 38 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 10 heures 30 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 11 heures 43 sec
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 11 heures 10 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 11 heures 11 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 11 heures 12 min
pépites > France
On en a gros
Reconfinement : des maires refusent la fermeture des commerces non-alimentaires
il y a 4 heures 17 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 6 heures 4 min
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 8 heures 15 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 8 heures 56 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 10 heures 23 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 10 heures 41 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 11 heures 9 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 11 heures 10 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 11 heures 12 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 11 heures 14 min
© ERIC PIERMONT / AFP
cac 40 économie
© ERIC PIERMONT / AFP
cac 40 économie
Atlantico Business

La situation économique ne peut pas rebondir avant la mi-2021

Publié le 10 septembre 2020
Alors que les chiffres de la pandémie continuent de s’aggraver partout en Europe, les économies ont du mal à se redresser. L’Insee prévoit que l’activité aura chuté de 9% en 2020, mais le ministre de l’Economie Bruno Le Maire pense qu'il faudra attendre 2022 pour retrouver un niveau d’activité équivalent à ce qu’il était avant le Covid.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que les chiffres de la pandémie continuent de s’aggraver partout en Europe, les économies ont du mal à se redresser. L’Insee prévoit que l’activité aura chuté de 9% en 2020, mais le ministre de l’Economie Bruno Le Maire pense qu'il faudra attendre 2022 pour retrouver un niveau d’activité équivalent à ce qu’il était avant le Covid.

Si on met bout à bout tous les chiffres de la prévision économique pour la France, on a beaucoup de mal à y voir clair. L’Insee prévoit un recul de l'activité de 9% sur l’année 2020. Alors c’est une catastrophe, mais il faut savoir qu’il y a encore quinze jours, la prévision était plus noire encore : 11,9 %. On mettait la France au dernier rang de la classe des pays européens. Avec 9 %, on va être dans la moyenne, mais on n’a aucune raison de s’en réjouir pour autant...

En fait, beaucoup d’économistes pensaient que les économies seraient reparties beaucoup plus vite après le confinement et ils optaient pour une courbe en V. On aurait pu rebondir comme des balles parce que rien n’avait été détruit. Un peu comme le malade qu’on plonge dans le coma pour l’opérer. A la fin, il se relève et il galope.

L’économie s’est arrêtée deux mois, mais rien n’a été détruit, les bureaux, les usines, les machines et les camions pouvaient redémarrer. Ce n’est pas comme si on avait connu une guerre. Ajoutons que les contrats de travail ont été préservés grâce au chômage partiel.

Quant aux consommateurs, ils n’ont pas fait de shopping, ils ont épargné de l’argent. Beaucoup d’argent. Ils pouvaient donc faire chauffer la carte bleue dès la fin du confinement. Le logiciel de reprise avait tous les codes pour redémarrer.

Dans le mois qui a suivi le déconfinement, en mai et juin, ça a marché... Puis en juillet et août ça s’est calmé. Actuellement c’est mou. Il y a même des secteurs qui sont encore à l‘arrêt parce qu’ils travaillent avec une clientèle étrangère qui ne voyage toujours pas. Les grands hôtels par exemple. Mais pour le reste, ça devrait tourner.

En fait, le système économique français ressemble à un sportif qui aurait été dopé et boosté, mais qu‘on a, au dernier moment, bridé. Il manque un facteur essentiel compliqué à chiffrer : la confiance. 

Ce manque de confiance est lié à deux facteurs : la situation sanitaire qui est anxiogène. Le virus n’a pas disparu au contraire, il se réveille et fait planer des menaces sourdes et lourdes. Et la situation économique qui porte les risques du chômage, même si les risques de voir une vague de millions de chômeurs paraît improbable.

Il faut qu’on trouve de la croissance, et de quoi débloquer l’épargne qui ne sert à rien actuellement.

L’Insee espère un choc de la demande vers la fin de l’année, c’est à dire une libération de toute cette épargne.  Dans ces conditions, on retrouverait de la croissance pour 2021.

Sauf que pour déclencher un choc de demande, il faut retrouver le contrat de confiance. Et ça, c’est le métier des politiques. On a un exécutif qui a financièrement fait le job, plan de soutien, plan de relance. Il s’est beaucoup endetté, mais si ça marche, on aura de quoi payer la dette.

Ce gouvernement a un gros défaut, il n’inspire pas confiance, dans son organisation, dans ses décisions et dans sa communication. Donc il entretient la peur et la peur, ça piège l’économie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
TPV
- 11/09/2020 - 08:05
JBL l'a dit
Le confort d'Emmanuel est ce qui compte. La confiance ????
Patrick LOUVET
- 10/09/2020 - 16:21
Toua fait d'accord JBL
Toua fait d'accord JBL
JBL
- 10/09/2020 - 11:47
Il faut choisir !
On ne peut pas semer la terreur à longueur de journée, sur tous les plateaux télé, dans la seule fin d'avoir une rentrée paisible et ainsi ménager un début de campagne électorale, et d'un autre côté, avoir une économie dynamique, parce que s'appuyant sur la confiance retrouvée et une consommation normale. Je crois que c'est l'égo d'un homme, qui a été choisi.