En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

03.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

04.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

05.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

06.

La décennie qui s'ouvre pourrait être encore pire que la précédente et voilà pourquoi

07.

Pierre Manent : "Nous souffrirons longtemps de la passivité qu’a imposé le gouvernement aux Français avec le Covid"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 12 heures 6 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 13 heures 44 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 16 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 17 heures 33 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 18 heures 39 min
pépites > Santé
Ecrans
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'inquiète du temps passé par les jeunes devant leurs écrans, sans activité physique, aggravé par le confinement
il y a 19 heures 44 min
décryptage > High-tech
Réseaux sociaux

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

il y a 20 heures 37 min
pépite vidéo > Economie
Engagements face à la crise
Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"
il y a 21 heures 1 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

A la fin, est-ce le capitalo-marxisme qui l’emportera?

il y a 21 heures 40 min
pépites > Santé
Coronavirus
Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"
il y a 22 heures 4 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 12 heures 38 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 14 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 17 heures 11 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 18 heures 19 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 18 heures 55 min
pépites > High-tech
Gaffe
Un journaliste débarque dans une réunion Zoom secrète des 27 ministres européens de la Défense qui a du être annulée
il y a 20 heures 24 min
pépites > International
Environnement
Un ancien bureaucrate a inspiré le discours du président chinois Xi Jinping changeant l'histoire du réchauffement climatique
il y a 20 heures 50 min
pépites > Finance
Economie
Danone annonce 1.500 à 2.000 suppressions de postes dont près de 400 en France
il y a 21 heures 34 min
décryptage > Media
Sur le divan

"L’élection de Joe Biden est bonne pour l’équilibre mental des Français". Et c’est la psy attitrée de France Info qui vous le dit

il y a 21 heures 58 min
décryptage > Société
La germination des mots

Existerait-il des complotistes sans comploteurs ?

il y a 22 heures 5 min
© SEBASTIEN BOZON / AFP
ehpad patients visites proches covid-19
© SEBASTIEN BOZON / AFP
ehpad patients visites proches covid-19
Ravages de la solitude

Suspension des visites en Ehpad : une fausse bonne idée pour le bien-être des personnes âgées

Publié le 09 septembre 2020
La hausse du nombre de personnes contaminées par le Covid a poussé plusieurs Ehpad à renforcer les mesures de précautions pour leurs patients… au point de revenir à une situation de quasi-confinement dans bon nombre d'établissements. Certaines de ces mesures s'apparentent à des privations de liberté.
Olivier de Ladoucette
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier de Ladoucette est psychiatre et gériatre attaché à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière et président de la Fondation Ifrad pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La hausse du nombre de personnes contaminées par le Covid a poussé plusieurs Ehpad à renforcer les mesures de précautions pour leurs patients… au point de revenir à une situation de quasi-confinement dans bon nombre d'établissements. Certaines de ces mesures s'apparentent à des privations de liberté.

Atlantico.fr : Les données actuelles sur l'évolution de l'épidémie justifient-elles encore les mesures toujours en vigueur dans les Ehpad ?

Olivier de Ladoucette : Oui tout à fait parce qu'on a depuis le déconfinement des établissements qui n'avaient aucun cas de Covid recensé et qui se retrouvent subitement avec des patients, parfois plusieurs voir une dizaine contaminés en quelques jours tout simplement parce qu'on a autorisé les familles à rendre visite ou permis aux patients de sortir pour se rendre dans leurs familles et qui reviennent positifs au Covid-19 et sont à leur tour contagieux. Donc on peut clairement parler de nouvelle vague… et qui impacte également les Ehpad. Il faut donc rester très vigilant.

Certaines mesures peuvent s'apparenter à des privations de liberté. C'est un peu la double peine?

Bien sûr que c'est une double peine mais on est dans une situation où on n'a malheureusement pas tellement le choix. Alors après on peut, comme le font maintenant les établissements, ne plus contenir systématiquement les patients dans leurs chambres comme on l'a fait au tout début de l'épidémie. Les patients étaient vraiment reclus dans leurs chambres et ne participaient pas du tout à la vie de l'établissement. Maintenant ce que font les directeurs d'établissements est un assouplissement de ces mesures…mais ils limitent effectivement les visites. Donc les patients ont une vie interne qui est à minima mais qui existe. Et sans être interdites, les visites demeurent restreintes. Mais on n'a pas le choix. Sans ces mesures, le risque de voir apparaitre dans des établissements de nouveaux cas en quelques jours avec des patients devant être hôspitalisés et risquant de mourir est grand. Les maisons de retraite sont dans le même cas que les bateaux de croisière : des gens qui vivent les uns avec les autres et il suffit de la présence d'un ou deux cas contacts pour que toute la population puisse être infectée en quelques jours. On est vraiment dans une situation délicate avec des gens à hauts risques. Ils sont très âgés, ils sont poly pathologiques donc il faut être extrêmement vigilant par rapport à cela.

Les directeurs d'EHPAD disposent-ils de l'autonomie nécessaire pour adapter les mesures au cas par cas des établissements ?

Je le crois. D'un Ehpad à l'autre j'ai constaté que les mesures ne sont pas les mêmes. Elles dépendent vraiment de la décision du directeur. C'est dans leur intérêt de faire en sorte qu'il y ait un bon compromis entre la liberté d'une part, le bien être  de leurs patients d'autre part et la protection contre une infection qui est extrêmement dangereuse pour leurs résidents.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Loupdessteppes
- 10/09/2020 - 10:12
La peur fonctionnarisée
La dictature des chercheurs qui ne trouvent rien devient inquiétante ! Pour eux et pour nous...
A part répercuter les pires points de vue de l'OMS et celui des gouvernants pétochards ces faux scientifiques ne font rien d'autre que justifier leur statut et leurs émoluments. Qu'ils se taisent, mettent le masque, se soumettent aux tests en priorité.
Je suis sûr que bon nombre d'entre-eux seront bons pour le confinement : obèses, diabétiques, hypertendus seront écartés. Charité bien ordonnée commence par soi-même.
Guy-André Pelouze
- 09/09/2020 - 14:36
Combien d'EHPAD ont interdit les visites?
Les visites ne sont pas interdites dans les EHPAD.
En revanche quand une épidémie se déclare et que l'on teste tous les résidents et personnels de même que l'ont fait une enquête cas contacts c'est obligatoire. Ce qui n'est même pas mentionné dans l'article où on parle de "liberté" qui dans ce cas sont totalement formelles.
Au nom de la liberté on laisse la contamination par transmission se poursuivre?
Bien sur que non.
Enfin pour les EHPAD sans alerte il est surprenant que les dispositifs anti-transmission soient encore divers, variés et d'efficacité trop incertaine.
https://www.midilibre.fr/2020/09/07/pezenas-a-lehpad-des-visites-interdites-apres-le-depistage-de-trois-cas-de-covid-9055417.php
gerint
- 09/09/2020 - 11:47
Il ne faut pas aller trop loin
La mort sociale est pire que le Covid