En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Macron skie français

03.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

04.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

05.

Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie

06.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

07.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Qui veut risquer sa vie la sauvera (Mémoires)" de Jean-Pierre Chevènement : heureux qui comme Chevènement a eu plusieurs vies dans sa vie en maintenant la même trajectoire. Un panorama exhaustif de l’histoire de notre pays de 1962 à 2019

il y a 4 min 9 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rachel et les siens" de Metin Arditi : un roman superbe et, évidemment, bouleversant, La Palestine, Israël, le XXe siècle...

il y a 55 min 40 sec
pépites > Politique
Brut.
Emmanuel Macron : « Je n'ai pas de problème à répéter le terme de violences policières mais je le déconstruis »
il y a 5 heures 21 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les bracelets se noient dans le marc de raisin et quand les tortues ont l’accent italien : c’est l’actualité décembriste des montres
il y a 6 heures 50 min
light > Loisirs
Bingo
La popularité croissante de “All I Want for Christmas is You” montre que l'industrie de la musique valorise les vieilles chansons
il y a 9 heures 22 min
light > Insolite
Bizarre
Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie
il y a 11 heures 25 min
light > Social
Convivial et efficace
Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café
il y a 11 heures 53 min
pépites > Economie
Coronavirus
Le Fonds de solidarité universel s'arrêtera le 31 décembre annonce Bruno Le Maire
il y a 12 heures 36 min
décryptage > France
Vive nous

Macron skie français

il y a 12 heures 54 min
décryptage > Société
Placements privilégiés

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

il y a 13 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes puissantes" de Léa Salamé : curiosité et plaisir à la lecture des aveux (en toute honnêteté…) de 12 personnalités féminines, découvrir leur force intérieure, leur parcours, leur influence

il y a 24 min 51 sec
pépite vidéo > Politique
Interview
Retrouvez l’intégralité de l’entretien d’Emmanuel Macron accordé à Brut
il y a 1 heure 55 min
pépites > International
Rebondissement
Ziad Takieddine a été arrêté au Liban
il y a 6 heures 29 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

il y a 8 heures 18 min
décryptage > France
Article 24

Police, manifestants et libertés publiques : les images de violence servent-elles la Vérité... ou de munitions aux combattants de nos guerres idéologiques ?

il y a 11 heures 17 min
pépite vidéo > Economie
Commerçants face à la crise
Nouveau calendrier : Bruno Le Maire confirme le report des soldes d'hiver au 20 janvier prochain
il y a 11 heures 45 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable
il y a 12 heures 30 min
pépites > Economie
Voyage moins cher
La SNCF envisage de plafonner le prix des billets de TGV en seconde classe
il y a 12 heures 49 min
pépites > Politique
Scandale
Dominique Strauss-Kahn annonce la sortie d'un documentaire sur sa vie à l'automne 2021
il y a 13 heures 2 min
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 13 heures 21 min
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
Alain Cocq fin de vie loi leonetti
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
Alain Cocq fin de vie loi leonetti
Loi Leonetti

Bernard Debré : "les militants de l'euthanasie feignent de ne pas voir ce qui existe déjà pour aider les patients en fin de vie"

Publié le 08 septembre 2020
Alain Cocq, qui souffre d'une maladie incurable, a interrompu vendredi soir tout traitement et alimentation. Ce cas relance le débat sur la fin de vie. Disposons-nous actuellement d’un arsenal suffisant ? Bernard Debré décrypte les enjeux des questions sur la fin de vie et l'euthanasie.
Bernard Debré
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Debré, né le 30 septembre 1944 à Toulouse (Haute-Garonne), est un urologue et homme politique français.Il est réélu député UMP le 10 juin 2012, dans la quinzième circonscription de Paris, partie nord du 16e arrondissement. Il est également à...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Cocq, qui souffre d'une maladie incurable, a interrompu vendredi soir tout traitement et alimentation. Ce cas relance le débat sur la fin de vie. Disposons-nous actuellement d’un arsenal suffisant ? Bernard Debré décrypte les enjeux des questions sur la fin de vie et l'euthanasie.

Atlantico.fr : Alain Cocq, condamné par une maladie ordinaire a décidé de filmer son suicide en direct pour alerter sur le « droit de choisir sa mort ». Une telle stratégie qui relève de l’intime ne va-t-elle pas pervertir le débat ?

Bernard Debré : Bien évidemment, filmer sa mort est quelque peu intriguant. Il filme d’ailleurs à condition de lui donner des médicaments, il veut avoir un suicide assisté et n’est pas dans le commun. Il n’est pas dans une situation où il rentrerait dans la loi Leonetti. Ce que l’on a aujourd’hui comme matériel ou possibilité est largement suffisant, lorsque l’on a quelqu’un qui souffre, il faut l’empêcher de souffrir. S’il souffre très fort, il faut augmenter les doses même si cela abrège la vie. Il y a une finalité qui est d’abord l’antalgique. 

Ici, nous sommes dans l’émotionnel et nous n’allons pas mettre fin à la vie de tous les Alzheimer.

Disposons-nous actuellement d’un arsenal suffisant pour rendre rarissime les cas où se posent un tel cas ?

Quand quelqu’un est en fin de vie, il faut qu’il puisse rentrer dans un coma artificiel et la loi Leonetti autorise parfaitement l’administration de produits extrêmement forts allant abréger la vie. Il faut faire extrêmement attention à ce genre de réflexion. Quelqu’un qui a des troubles psychiatriques et affirme vouloir se suicider est une situation extrêmement dangereuse que ne doivent pas être gérée par les médecins.

Nous avons fait la loi Leonetti qui est une loi équilibrée qui permet de soulager les douleurs même si cela abrège la vie. On a autorisé le fait de donner des produits extrêmement lourds pour rentrer dans un coma artificiel lorsque l’on est dans une fin de vie. Mais la volonté initiale n’est pas de tuer.

Est-ce que le politique peut prendre une décision médicale et individuelle ? Où se situe la part du politique dans l’euthanasieur et l’euthanasié ?

Le politique n’a pas à se mêler de cela, c’est au médecin dans son âme et conscience de prendre la décision ; si cet homme souffre trop, on va lui donner des antalgiques à base de morphine et on va augmenter les doses jusqu’à ce qu’il ne souffre plus même si cela abrège la vie. Quand quelqu’un est dans un état comateux et qu’il n’y a rien à faire on le fait rentrer dans un coma profond.

Il ne faut pas qu’il y ait de loi, cette décision relève du malade et du médecin. Le législateur ne va pas dire : quand vous éprouvez une douleur de niveau 5 sur une échelle de 1 à 10 vous avez le droit à l’euthanasie par contre si vous avez 4 vous n’y avez pas le droit. C’est un dialogue entre le médecin, sa famille et le malade. On veut faire des lois car il y a de moins en moins de dialogue. Les médecins sont des machines à distribuer des médicaments et le dialogue avec la famille est inexistant. La loi ne va pas autoriser comme en Suisse le « je paie, on me tue ». J’y suis très opposé ethniquement parlant. La loi Leonetti est équilibrée éthiquement parlant.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
patafanari
- 09/09/2020 - 17:07
Je blaguais évidemment.
Non, pour rendre la vieillesse moins pénible, les personnes de plus de 65 ans devraient bénéficier de certains privilèges :
Rouler en deux roues sans être obligé de porter un casque, être dispensé de boucler la ceinture de sécurité, pouvoir se procurer librement des drogues récréatives, obtenir des aides sociales pour la pratique de certains sports ( parachutisme, Wingsuit,alpinisme, ) et la gratuité pour voyager dans des contrées pittoresques comme l’Afghanistan,le Sahel, ou le 93.
camember
- 09/09/2020 - 08:49
@patafanari
C'est de l'humour noir ou vous suggérez réellement de tuer tous les gens de plus de 55 ans ?
Aucune des pires dictatures du 20è siècle (je ne citerai pas de nom pour éviter le point Godwin) n'est allé jusque là.
Vous avez choisi un seuil aussi caricatural pour éviter un vrai débat beaucoup plus compliqué sur le très grand âge et les problèmes de la dépendance et des pathologies lourdes.
patafanari
- 08/09/2020 - 19:41
« l’âge d’or », « le troisième âge »,« le bel âge », foutaises!
Tous au thanatorium à cinquante-cinq ans. Après cet âge, la vie est beaucoup plus coûteuse et moins intéressante avec plein de pathologies douloureuses et invalidantes.