En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon « Le Monde », Abdouallakh Anzorov, l’auteur de l’attentat, a donné plusieurs centaines d’euros à des élèves du collège en échange d’informations pour identifier le professeur

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

04.

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

07.

Comment les comparateurs en ligne menacent la survie de pans entiers de l’industrie des services en France

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Emmanuel Macron, le Gorbatchev de la technostructure française ?

ça vient d'être publié
light > Politique
Principe de précaution
Coronavirus : Brigitte Macron décide de se mettre à l'isolement pendant 7 jours après avoir été cas contact
il y a 3 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"On purge bébé" de Georges Feydeau : un vaudeville comme on les aime

il y a 3 heures 54 min
pépites > Justice
Enquête en cours
Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant
il y a 5 heures 34 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les régions vont diffuser un livre de caricatures dans les lycées
il y a 6 heures 40 min
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

Panorama COVID-19 : maintenant, c’est l’Europe qui est la plus touchée par les nouveaux cas

il y a 9 heures 18 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Pour une publication massive des caricatures

il y a 9 heures 38 min
light > Economie
Voiture propre
La Chine, leader dans le domaine des voitures électriques - avec 138 modèles sur son marché, contre 60 en Europe, et seulement 17 aux États-Unis - abrite aussi le premier constructeur mondial
il y a 10 heures 19 min
Alimentation
La Chine se met à aimer le lait après l'avoir ignoré pendant plusieurs générations
il y a 11 heures 29 min
décryptage > Terrorisme
Reculer pour mieux sauter

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

il y a 12 heures 2 min
décryptage > Finance
Impact de la pandémie

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

il y a 12 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Covid-19 et réchauffement climatique" de Christian de Perthuis : une analyse qui mérite un détour, comme tout témoignage sincère, mais avec ses limites

il y a 3 heures 37 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé
il y a 4 heures 44 min
light > France
Magie de Noël menacée
Covid-19 : le marché de Noël des Tuileries est annulé à Paris suite au coronavirus
il y a 6 heures 8 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Choisir la mort ou la Mort. La France a fait son choix

il y a 8 heures 42 min
décryptage > International
MilkTea

« L’alliance du thé au lait » : le mouvement du refus de l’expansionnisme chinois s’étend en Asie

il y a 9 heures 31 min
light > High-tech
Justice
Instagram visé par une enquête de la Commission irlandaise pour la protection des données
il y a 9 heures 52 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Couvre-feu : et les meilleures solutions pour les télé-apéros sont...
il y a 10 heures 44 min
pépite vidéo > France
Lutte contre le fondamentalisme
Conflans-Sainte-Honorine : "Nous ne pouvons pas laisser faire ce genre de fatwas en ligne", selon Gérald Darmanin
il y a 11 heures 43 min
décryptage > Politique
Stratégie

LR contraint de s’allier à LREM pour survivre ? Les faux calculs de Christian Estrosi

il y a 12 heures 26 min
rendez-vous > Santé
Zone Franche
Coronavirus : le scandale caché du sous-investissement mortuaire
il y a 13 heures 3 min
© MEHDI FEDOUACH / AFP
coronavirus covid-19 euro France masque
© MEHDI FEDOUACH / AFP
coronavirus covid-19 euro France masque
Evolution de la pandémie

COVID-19 : jamais autant de cas en France, avec quels effets ?

Publié le 07 septembre 2020
Jean-Paul Betbeze revient sur la hausse des cas de Covid-19 en France et décrypte l'impact du coronavirus sur les cours des principales devises.
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze revient sur la hausse des cas de Covid-19 en France et décrypte l'impact du coronavirus sur les cours des principales devises.

A quel jeu jouons-nous en France ? Le 4 septembre 2020, on compte ici  8975 cas, soit plus que les 7578 du 31 mars, quand nous « découvrions » le COVID-19. Depuis, nous sommes prévenus de ses effets et de ses dangers, notamment de la manière de l’empêcher de nuire, avec masque et distance, faute de savoir encore le tuer.

Dans ce contexte inquiétant, on peut toujours dire que la France est relativement moins affectée que ses voisins européens du sud, mais il faut faire attention avec les pandémies qui suivent des lois exponentielles. 

Une personne infectée en contamine actuellement 1.78 fin août, ce qu’on nomme R0, donc le phénomène accélère ! Il se stabilise pour R0 égale 1 puis diminue s’il lui est inférieur : nous n’y sommes pas du tout !

Les bourses ne changent pas leurs sentiments depuis janvier, mais se disent peut-être (la semaine dernière) que leur enthousiasme pour le Nasdaq était excessif. Il poursuit quand même sur son avancée, suivi de Shanghai, puisque la reprise chinoise est nette. En revanche, les autres bourses sont peut-être stigmatisées comme « traditionnelles ».  Et ces jugements n’ont pas de raisons de changer.

En fait, depuis que Jérôme Powell, le Président de la Banque Centrale Américaine, à Jackson Hole, a mis l’accent sur sa recherche difficile et sur celle, plus difficile encore du « plein emploi inclusif », l’inflation ne se montre pas, moins encore. Ceci conduit les Banques Centrales à acheter plus encore de bons du trésor, mais la déflation est là, ce qui fait monter en particulier les taux réels en Italie, ce qui n’aide pas du tout ce pays.

L’or continue son avance, par temps d’inflation faible et de taux d’intérêt promis à rester bas plus longtemps encore. En même temps, les prix du pétrole n’arrivent pas à remonter : l’idée se répand que l’on en a trop, compte tenu des découvertes de gaz et des nouvelles technologies vertes qui ne cessent de gagner.

Dans ce contexte aussi, où la croissance américaine est toujours faible et où la politique monétaire a décidé de faire tout son possible pour la soutenir avec des taux d'intérêt très bas, on comprend que le dollar inquiète. Il baisse par rapport au franc suisse bien sûr, mais les volumes ne peuvent être importants. Le dollar baisse par rapport à l’euro, ce qui inquiète en zone euro. Des messages sont donc envoyés, pour corriger : to talk  the euro  down, ce qui a marché. Il atteint le taux de 1,2 puis repasse à 1,18, ce qui semble arranger la BCE. En revanche, rien n’arrête les difficultés économiques et géopolitiques de la Turquie, de la Russie et du Brésil.

La crise sanitaire n’est pas finie et s’étend. Tous les pays essaient de réagir en ouvrant les usines et en soutenant l’emploi, avec des taux bas et des déficits budgétaires croissants. Mais l’inquiétude demeure, plus encore sur la consommation que sur la production et pèse partout sur les prix. Dans le cas français, avec un plan de relance à 100 milliards d’euros, on oublie qu’il aura peu de chances de succès si le nombre de cas de COVID-19 bat ses records chaque jour. La reprise n’est envisageable qu’avec un répit de la pandémie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Le gorille
- 08/09/2020 - 00:59
Outre les salades, les guéris... combien ?
L'analyse de M Betbeze n'a aucun sens.
Nicolas 59 a raison de la traiter de salades. Ce qu'il nous faut savoir, c'est combien de cas réels sont suivis, et donc combien de malades du virus chinois sont guéris. Et au passage savoir si l'immunisation de groupe progresse. Bref, il faut faire les moins et les plus, et aujourd'hui on ne parle que dans le vide intersidéral ... "hors sol" préfère dire Nicolas 59. Pour le reste, la bourse c'est essentiellement du vent, et mieux vaut s'écarter de ses bourrasques.
Nicolas59
- 07/09/2020 - 14:55
Analyse hors sol
L’auteur perd de vue que personne ne sait quel était le taux de contamination durant le premier semestre 2020 car on testait quasiment que les cas reconnus comme malades.
Comment faire croire que lors de 500 décès par jour et des milliers de réa en cours la contamination actuelle serait inquiétante ?
Les chiffres actuels de malades sont minimaux par rapport à fin Avril.
La pseudo seconde vague du Covid qui circule n’est probablement que la première qui est partie en vacance contaminer des regions
relativement épargnées jusqu’a Juin.
Ce sont les foyers des grandes cités qui essaiment plus que probablement. Le confinement a simplement étalé la contamination dans le temps et on observe que confiné ou masqué la mortalité 2020 reste inférieure à 2019 pour les populations fragiles concernées.
Qu’est ce que c’est que ces salades ?