En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Vers un reconfinement national : en quoi sera-t-il différent du précédent ?

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter

05.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

06.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

07.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Pays confiné jusqu’au 1er décembre
Reconfinement et nouvelles mesures : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Emmanuel Macron
il y a 10 min 48 sec
pépites > Economie
Impact de la crise
Celio va fermer 102 magasins en France, 383 emplois sont menacés
il y a 4 heures 13 min
light > Culture
Amoureux des mots
Mort d'Alain Rey à l'âge de 92 ans
il y a 6 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"ADN" : Maïwenn en quête de ses racines algériennes dans une autofiction comique et volcanique...

il y a 7 heures 27 min
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 9 heures 25 min
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 9 heures 50 min
light > Science
Gratte-ciel
Un récif plus haut que l'Empire State Building dans la Grande Barrière de corail en Australie
il y a 10 heures 22 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 10 heures 52 min
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 11 heures 30 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 11 heures 59 min
pépites > Politique
"Tester, alerter, protéger"
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce l’instauration d’un reconfinement national dès vendredi
il y a 58 min
light > France
Festivités annulées
Lyon : la Fête des Lumières 2020 n'aura pas lieu
il y a 5 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Impossible" de Erri de Luca : huis-clos entre un accusé et son juge. Un roman puissant lu par deux comédiens talentueux

il y a 7 heures 6 min
pépites > France
Séparatisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l'association BarakaCity
il y a 8 heures 28 min
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 9 heures 36 min
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 10 heures 2 min
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 10 heures 42 min
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 11 heures 13 min
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 11 heures 50 min
pépites > Politique
Coronavirus
L'exécutif pris entre deux feux : médecins d'un côté, chefs d'entreprises de l'autre
il y a 12 heures 5 min
© Julien DE ROSA / POOL / AFP
© Julien DE ROSA / POOL / AFP
Ah si Allah entendait ça !

Islamisme : Macron s'en va-t-en guerre, mironton, mironton, mirontaine

Publié le 05 septembre 2020
Ne sait quand reviendra.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ne sait quand reviendra.

"Il n'y aura jamais de place en France pour ceux qui, souvent au nom de Dieu, parfois avec l'aide d'une puissance étrangère, entendent imposer la loi d'un groupe. Non, la République parce qu'elle est indivisible n'admet aucun séparatisme." On lit ça et on se frotte les yeux. 

Pour en avoir le coeur net nous sommes allés sur le site de Marine Le Pen et sur celui de Marion Maréchal. Nous avons consulté Valeurs Actuelles. Non ce n'était pas là-bas. C'est bien Macron qui a prononcé au Panthéon ces paroles fermes et viriles.

Ainsi un chef nous est né. Et même mieux : un kouffar en chef. Son texte mérite analyse. On retiendra en passant l'exquise pudeur du chef de l'Etat. Il ne dit pas "islamisme" parce qu'il y a le mot "islam" dedans. Des communicants laborieux lui ont inventé le terme anodin et hypocrite de "séparatisme". 

Mais ne lui cherchons pas de querelle sur ce point. Le chef, notre nouveau Cid, déclare donc la guerre aux infidèles qui n'ont pas leur place chez nous. La Reconquista est en marche. Certes le Dieu cité n'est pas nommé : mais nous comprenons tous qu'il ne s'agit pas du Dieu des Chrétiens et des Juifs.

Cependant, il ne suffit pas de déclarer la guerre encore faut-il la faire. En 1939 pendant la "drôle de guerre" nos armées étaient restées l'arme au pied : on connaît la suite avec l'humiliante défaite de juin 1940. 

Puisque Macron dénonce "les puissances étrangères", il lui faut expulser illico presto les imams turcs, algériens, marocains et tunisiens qui prêchent chez nous la haine. Quand aux "séparatistes" (pour reprendre son expression), il faut dans cette logique s'en séparer. 
 
S'ils sont étrangers le retour au bled s'impose. S'ils sont français, il faut les enfermer : il y a des prisons pour cela. Et ils seront bien traités en vertu de la Convention de Genève qui protège les prisonniers de guerre. Macron, nous voulons en être persuadés, n'oubliera pas non plus les mosquées et les librairies salafistes : il n'y a pas de place pour elles dans notre République. Cette guerre nous l'attendons. Si le président de la République ne la fait pas, nous la perdrons faute de l'avoir commencée. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Patyz
- 06/09/2020 - 22:31
Macron est un pion dangereux
Macron est un pion dangereux sur l'échiquier de la bataille mondiale entre progressistes et nationalistes, il a choisit son camp, ce n'est pas celui qu'on choisi ceux qui aiment et veulent défendre la France, lui n'a qu'un seul objectif , devenir le chef des progressistes européens , et pour ça faudra sacrifier la France, son identité , ses racines, son Histoire, son héritage culturel, sa langue , ses coutumes , tout ce qu'ont fait nos aïeux par amour , le sort de la France se retrouve entre les mains des résistants , tous ceux qui jour après jour s'élèvent de plus en plus nombreux pour dire STOP aux violences gratuites , aux attaques contre ceux qui représentent nos institutions, notre démocratie est en danger réel n'en déplaise au Garde des Sceaux qui passe ses idées avant la vie des citoyens innocents
lasenorita
- 06/09/2020 - 16:44
Il faut les RENVOYER chez eux!
Macron doit RENVOYER dans ''leur'' pays les islamistes,qui empoisonnent la vie des Français,et les ''clandestins,qui viennent chez nous sans notre autorisation!Ces ''clandestins'' musulmans augmentent l'insécurité et les impôts des Français!Une fois qu'ils sont arrivés en France ils ne veulent plus repartir même si on leur donne des sous pour qu'ils retournent dans leur pays voir https://www.youtube.com/watch?v=TZGbyw1AWQ0&t=243s et voir https://www.youtube.com/watch?v=Sp9Qdwl8GP8...Eux,les musulmans n'ont pas donné ''d'aide au retour'' aux Français non-musulmans,qui ont mis en valeur l'Algérie! Cette Algérie qui était,avant l'arrivée des Français,pleine de marécages,de paludisme,de malaria,etc...ces non-musulmans européens,qui ont tant souffert pour défricher les terres arides d'Algérie,qu'ils pensaient donner ensuite à leurs enfants,et que le F.L.N. a ''nationalisées''..ces terres qui sont retournées à leur état sauvage depuis le départ des non-musulmans de leur pays natal!
lasenorita
- 06/09/2020 - 09:29
Paroles...nous voulons des actes!
Macron ne FAIT RIEN pour stopper l'immigration musulmane!Cela me parait simple pourtant de RENVOYER les ''clandestins'' musulmans qui nous envahissent!..Eux,les musulmans ne gardent pas chez eux les ''clandestins''..ils ne gardent même pas les non-musulmans,installés en Algérie depuis plusieurs générations et dont certaines familles se trouvaient en Algérie avant la ''colonisation arabe''..Les musulmans viennent,chez nous,pour se faire soigner gratuitement,pour profiter des ''aides''(grâce aux impôts énormes payés par les contribuables français),pour ''tout casser'',brûler des voitures,vendre de la drogue,agresser,etc..Que fait Macron pour la ''sécurité'' des Français non-musulmans?RIEN.....Il parade dans les pays africains où il distribue nos sous généreusement aux dictateurs musulmans corrompus,il CONTINUE de laisser entrer des terroristes musulmans en France,il leur donne des retraites bien qu'ils n'aient jamais cotisé ni travaillé chez nous,ces ''clandestins'' musulmans sont logés,nourris,soignés,etc..tandis que des ''vrais'' Français n'ont que 500€ par mois de retraite et ils doivent payer leurs médicaments,etc..