En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

02.

Coup de gueule de François Cluzet contre les acteurs et humoristes qui participent au "climat anxiogène actuel"

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

05.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

06.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

07.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 5 heures 9 sec
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 6 heures 27 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 11 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 13 heures 8 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 14 heures 44 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 15 heures 21 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 15 heures 38 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 16 heures 12 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 16 heures 33 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 16 heures 50 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 5 heures 44 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 10 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 12 heures 46 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 14 heures 22 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 15 heures 10 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 15 heures 32 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 15 heures 49 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 16 heures 20 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 16 heures 38 min
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 16 heures 51 min
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
police insécurité france
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
police insécurité france
Pitié pour eux

Non il ne faut pas "déshumaniser" les racailles !

Publié le 01 septembre 2020
Ces jeunes sont des êtres humains comme nous. Ils vaquent tranquillement à leurs occupations (certes légèrement différentes des nôtres).
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ces jeunes sont des êtres humains comme nous. Ils vaquent tranquillement à leurs occupations (certes légèrement différentes des nôtres).

Entendez-vous la plainte déchirante qui monte de toutes les cités de France ? « Si vous nous piquez, ne saignons-nous pas ? // Si vous nous chatouillez, ne rions-nous pas ? // Si vous nous empoisonnez, ne mourrons-nous pas ? Et si vous nous faites du mal, ne nous vengerons-nous pas ? ».

Je vois venir les objections. Les « jeunes » de banlieue, me dira-t-on, ne connaissent pas la tirade de Shylock. Mais le Juif ils connaissent et quand ils le reconnaissent, ils l’interpellent poliment : « sale race, sale juif ».

Nous ignorons comment la tirade de Shylock se dit en wesh wesh. Mais la souffrance des « jeunes » de banlieue, stigmatisés, vilipendés, est incontestable. Libération, ému, s’en est fait l’écho. Le journal dénonce la « surenchère sécuritaire » de Darmanin et de Macron.

Ils ont en effet osé parler d’« ensauvagement »  d’une partie de la société. Et Libération les soupçonne d’avoir lu et relu La France Orange mécanique de Laurent Obertone. Le chef de l’Etat et son ministre utiliseraient, selon le journal, un vocabulaire extrêmement voisin de celui de Marion Maréchal et de Marine Le Pen.

Les voilà donc disqualifiés et accusés de « déshumaniser » une partie de notre jeunesse. Or, rien de ce qui est humain n’est étranger à Libération. En effet, les racailles – retour à Shylock – saignent quand on les pique…

L’insécurité grandissante selon Libération ? Elle n’existe pas. Et de toute façon, à supposer qu’elle existe, elle est utilisée par Marion Maréchal et Marine Le Pen. Il s’agit donc d’un langage extrêmement dangereux puisque d’extrême droite. Et si Macron e t Darmanin l’emploient c’est qu’ils veulent enlever leur part d’humanité aux racailles.

D’ailleurs dans sa rubrique « Check News », Libération s’emploie à détruire l’affirmation selon laquelle l’insécurité serait en augmentation depuis trente ans. Car les chiffres avancés sont ceux de la police et il faudrait les prendre avec des « pincettes » !

Il est de notre devoir de contribuer à cette salutaire analyse. On tue beaucoup moins aujourd’hui que sous l’Occupation ? Oui, les Apaches de la Belle  Epoque travaillaient au couteau aussi bien et même mieux que les racailles de maintenant. Vous me direz sans doute que Libération est aussi à prendre avec des pincettes…

Ps : La soi-disant « surenchère sécuritaire » ne s’accompagne d’aucune surenchère judiciaire. Avant hier deux « jeunes » étaient jugés à Paris pour une violente agression antisémite. En janvier de cette année ils avaient été condamnés à 5 ans de prison dont trois avec sursis pour « complicité de meurtre ». Le sursis peut autoriser bien des choses.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Sidewinder
- 01/09/2020 - 23:47
Pas facile d'être optimiste.
Il y a tellement de choses à changer en France. La justice en fait partie. Si les juges étaient tenus pour complices des délits commis par les "jeunes" non punis ou libérés prématurément, leurs attitudes prendraient un autre tour. Seulement voilà, il faut aussi beaucoup d'autres changement préalables : constitution, lois, politiques, sociaux, etc... Cela n'arrivera donc jamais. J'aime mieux ne pas faire de prospective.
spiritucorsu
- 01/09/2020 - 23:18
L'histoire se répète!
Comme au bon vieux temps de la montée du nazisme d'avant guerre,ceux dont le fond de commerce est la haine de l'autre insufflent sans relâche et continuent de propager en toute impunité une idéologie religieuse fanatique,véritable poison de l'âme à des populations socialement en grandes difficultés et suffisamment déstabilisées culturellement,terriblement frustrées ,donc manipulables pour remplir avec zèle le rôle de nouveaux adeptes d'un fascisme islamique qui n'a rien à envier dans ses pratiques et son but final à ses prédécesseurs nazis.L'histoire se répète donc une fois encore avec ces nazis version islamiste comme ceux dont ils sont les héritiers infectes,avec au programme la haine et la mort des israélites,cibles privilégiées,les kouffars ,gays et autres hérétiques font bien évidemment partie des personnes à éradiquer.Bientôt,on brûlera les livres contraire à la divine pensée,,on fera de beaux autodafés,on instaurera une nouvelle inquisition puis on allumera les bûchers.Ne comptez pas sur le sauveur présumé,pour le moment,il a d'autres priorités,il s'essaye à la technique du miracle à Beyrouth.
assougoudrel
- 01/09/2020 - 11:31
Vivre sans père
Macron a dit que "un père n'est pas forcément une femme". En France, ces "jeunes" se disent abandonnés et, en plus, ils haïssent les juifs. Je suis certain qu'ils prennent l'histoire de leur origine trop au sérieux. Leur père est Abraham et leur mère sa servante Agar. A 100 ans, il devint jeune papa et comme la servante, tombée enceinte, regarda Sarah, sa maîtresse, avec un profond dédain, l'histoire se termina en eau de boudin et Agar fut virée avec son fils Ismaël dans le désert. Quand à Sarah, elle devint jeune maman à 80 ans et elle enfanta Isaac. Il est écrit que les enfants de ces deux fils ne s'entendaient pas du tout et cette histoire continue jusqu'à nos jours: les enfants du fils légitimes et ceux du bâtard. L'omelette (ou la mayonnaise) n'a jamais pris. ...https://www.bible-ouverte.ch/faq/faq-theme/qr-la-bible-origine-transmission/2119-reponse-26.html....Libération s'est rangé du coté d’Ismaël, comme beaucoup d'autres et cela prouve aussi que Macron a tout faux quand il a rembarré une femme, lui disant que "un père n'est pas forcément un homme". Qu'est-ce qu'il en sait, n'ayant jamais été père (ni mère)? MLP se désatanise; Macron et Dardmanin déshumanisent les cochons.