En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

03.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

04.

Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression

07.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

06.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

05.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

06.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

ça vient d'être publié
pépites > France
Attaque
Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle ; l'assaillant en fuite
il y a 8 heures 14 min
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 12 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 14 heures 5 sec
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 15 heures 39 sec
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 16 heures 3 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 16 heures 55 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 17 heures 25 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 17 heures 34 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 17 heures 36 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 17 heures 37 min
pépites > France
On en a gros
Reconfinement : des maires refusent la fermeture des commerces non-alimentaires
il y a 10 heures 42 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 12 heures 29 min
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 14 heures 40 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 15 heures 21 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 16 heures 48 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 17 heures 5 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 17 heures 34 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 17 heures 34 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 17 heures 36 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 17 heures 38 min
© ERIC PIERMONT / AFP
Veolia Suez entreprises concurrence numéro un leader cac 40
© ERIC PIERMONT / AFP
Veolia Suez entreprises concurrence numéro un leader cac 40
Atlantico Business

Veolia – Suez vont créer le numéro un mondial de l’eau et signer la fin d’une rivalité vieille de plus d’un siècle

Publié le 01 septembre 2020
Veolia veut s’emparer de Suez, qui était jusqu’à présent contrôlé par Engie. Veolia ambitionne clairement de devenir la référence mondiale en matière de transition écologique.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Veolia veut s’emparer de Suez, qui était jusqu’à présent contrôlé par Engie. Veolia ambitionne clairement de devenir la référence mondiale en matière de transition écologique.

Tout arrive.  La Générale et la Lyonnaise des Eaux ont mis fin à une rivalité quasi-guerrière qui a duré près d’un siècle pour prendre le contrôle de la distribution d’eau potable aux Français. Ces deux entreprises avaient fini par se partager le territoire et les marchés. Ces deux grandes entreprises au CAC 40 et historiques dans le paysage français, Veolia (ancienne Générale des Eaux) et Suez  (ancienne Lyonnaise des Eaux) pourraient donc ne former plus qu’un seul ensemble. Cela fait des années que l’on parle de leur rapprochement, mais la crise sanitaire a peut-être créé des opportunités à saisir. La France veut maintenant jouer un rôle de premier plan dans la transition écologique et s’en donne les moyens en structurant ses entreprises.

Alors qu’ils ont travaillé sur le dossier, très discrètement pendant tout le mois d’août, les dirigeants de Veolia ont rendu publique leur intention de racheter Suez.

Financièrement, l’offre porte sur 29,9% du capital (une grosse partie de la part d’Engie qui est de 32%), qui ferait de Veolia l’actionnaire le plus important de Suez, pour un montant ferme de 2,9 milliards d’euros, soit 15,50 euros par action. Veolia lancerait par ailleurs une offre publique d’achat vers les autres actionnaires pour accroitre encore cette emprise dans un futur proche.

Le nouveau géant français emploierait 260 000 personnes à travers le monde, pour un chiffre d’affaires espéré à 45 milliards d’euros et une capitalisation boursière à 20 milliards.

L’Etat n’a pas fait de commentaires mais il est évident qu’il a donné son accord, au moins implicite, en tant qu’actionnaire majoritaire d’Engie avec 24% du capital mais 34% des droits de vote, et qu’on sait que l’Etat a pu être un obstacle dans certains autres rapprochements.  Les relations entre Suez et son actionnaire Engie n’étaient pas au beau fixe ces derniers temps, et le président d’Engie, Jean-Pierre Clamadieu avait d’ailleurs évoqué l’hypothèse de se défaire de cette participation jugée trop lourde et sans intérêt stratégique (Engie est distributeur d’énergie, gaz électricité et énergies renouvelables).

Dans un monde urbain, où les tensions d’ordres démographiques, climatiques et aujourd’hui sanitaires se font de plus en plus fortes et dans un contexte de raréfaction des ressources, Veolia pourrait ainsi s’affirmer comme une référence mondiale de la transition écologique. Par ses métiers dans le recyclage et la gestion de l’eau - le métier historique, Veolia va donc être en mesure de répondre à plusieurs défis :

1°Le défi lié à la production d’énergie. La demande d’énergie est amenée à augmenter encore de 30% d’ici 2040, l’offre de Veolia est de maximiser l’efficacité énergétique et produire des réseaux de distributions moins énergivores. Veolia souhaiterait aussi se lancer dans le recyclage de batteries en fin de vie, où les enjeux sont amenés à devenir importants avec le développement de la voiture électrique.

2°Le défi de la production alimentaire, et notamment agricole où Veolia mise sur l’économie circulaire. L’entreprise pense pouvoir valoriser ces engrais, produits à partir de déchets organiques, déchets de la mer ou des eaux usées et lancer de nouveaux produits comme de la nourriture animale produite à base de larves d’insectes.

Compte tenu ces enjeux, une tentative de rapprochement avait déjà eu lieu en 2012, toujours de Veolia sur Suez. A l’époque, les autorités de la concurrence avaient tiqué sur la position dominante qu’aurait eue alors Veolia sur le secteur de l’eau en France. Cette fois, la branche Eau de Suez en France sera cédée pour éviter ce genre de positionnement.

Grâce à cette opération, Veolia va surtout chercher à s’affirmer à l’international dans un secteur où il n’y pas de grand acteur majeur qui s’impose, même si les entreprises chinoisent arrivent à grand pas. Le nouvel ensemble représenterait 5% des parts de marché mondiales. Comme dans d’autres secteurs, l’automobile, le ferroviaire, la taille est devenue l’élément clé pour compter sur la scène internationale :

D’abord pour financer les infrastructures qui demandent des moyens importants.

Ensuite, pour financer la recherche et trouver des innovations de rupture et gagnantes sur le front écologique.

Reste maintenant à trouver le management et mettre en place l’équipe. Ce type d’activité qui se déploie sur les marchés mondiaux demande un leadership très fort pour s’imposer sur la scène internationale et encore plus pour porter la voix de la transition énergétique, pas forcément audible partout. C’est peut-être ce qu’il lui manque à présent.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires