En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

04.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement

07.

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

01.

Les lions d'Afrique menacés de disparition

01.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

02.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

03.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

05.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

06.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

ça vient d'être publié
pépites > France
Attaque
Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle ; l'assaillant en fuite
il y a 2 heures 39 min
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 6 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 8 heures 24 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 9 heures 25 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 10 heures 28 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 11 heures 19 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 11 heures 49 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 11 heures 59 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 12 heures 57 sec
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 12 heures 1 min
pépites > France
On en a gros
Reconfinement : des maires refusent la fermeture des commerces non-alimentaires
il y a 5 heures 6 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 6 heures 53 min
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 9 heures 4 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 9 heures 46 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 11 heures 12 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 11 heures 30 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 11 heures 58 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 11 heures 59 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 12 heures 1 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 12 heures 3 min
© 000_1V623Q LUDOVIC MARIN POOL AFP
© 000_1V623Q LUDOVIC MARIN POOL AFP
POLITIQUE

Sauver des vies (et lesquelles) ou l’économie : l’équation politique infernale du gouvernement

Publié le 24 août 2020
Les plus menacés par le virus d'un point de vue sanitaire sont aussi le coeur de l'électorat d'Emmanuel Macron. Mais les plus menacés économiquement sont ceux qui pourraient faire dérailler 2022 si une nouvelle explosion sociale devait intervenir.
Mathieu Mucherie
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mathieu Mucherie est économiste de marché à Paris, et s'exprime ici à titre personnel.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les plus menacés par le virus d'un point de vue sanitaire sont aussi le coeur de l'électorat d'Emmanuel Macron. Mais les plus menacés économiquement sont ceux qui pourraient faire dérailler 2022 si une nouvelle explosion sociale devait intervenir.

Atlantico.fr : Au regard l'évolution de l'épidémie de coronavirus, comment doit-on arbitrer aujourd'hui entre le fait de devoir sauver l'économie et la nécessité de sauver des vies ?

Mathieu Mucherie : Les données de l’équation ont changé. Premièrement, le virus est aujourd’hui moins virulent qu’il y a quelques mois. Les formes graves de la maladie sont en déclin comparativement à mars - avril. Ensuite, nous connaissons mieux ce virus. Les retours d’expérience de la Chine et d’autres pays touchés avant nous par la Covid 19 nous ont permis de définir les risques et de réduire le nombre d’incertitudes de l’équation. Nous savons par exemple aujourd'hui que le virus se transmet essentiellement par les mains et que le masque est utile dans les endroits confinés, clos.  Le masque obligatoire toute la journée partout pour tout le monde n’a aucun sens. 

Enfin, au regard de notre économie, totalement soviétisée, convalescente, il n’y a plus d'hésitations à avoir sur le choix de la stratégie économique que nous devons appliquer. L’équation n’est plus ce qu’elle était il y a 3 mois avec la santé d’un côté et l’économie de l’autre : nous avons aujourd’hui les moyens de réconcilier les deux. Il y a quelques mois se posait la question de « combien de vies perdues pour combien de points de PIB perdus ? ». Aujourd’hui, malgré une certaine hausse du nombre de cas signalés, les gens ne meurent pratiquement plus de la Covid 19. Un préservant les personnes âgés, en respectant les gestes barrières, l’économie peut et doit redémarrer. Il n’y a plus de raison de s’effrayer. La communication anxiogène du gouvernement va exactement dans le sens inverse. 

Quelles sont les vies qu’il faudrait sauver ?

Aujourd’hui, pour sauver des vies supplémentaires, il faut des moyens considérables. Les personnes les plus vulnérables au coronavirus restent les personnes de plus de 75 ans. Nous ne sommes plus dans une situation où nous avons le couteau sous la gorge comme il y a quelques mois où les lits en réanimation étaient tous pleins. Nous ne sommes plus aujourd’hui dans une situation où nous devons arbitrer entre la vie et l’économie. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Loupdessteppes
- 26/08/2020 - 11:55
Nouvelles consignes pour le 3 septembre...
Des consignes le 3 septembre vient d'annoncer le PM ? Pourquoi pas les annoncer aujourd'hui ?
Volonté de ne pas communiquer au petit peuple et garder les infos pour les copains ou incompétence de l'administration ? Les deux mon maréchal... des logis...
Quand à nous : marre de ces consignes ficelées par cette caste, dépourvus de crédibilité. et dont la conduite éthique (Epadh par exemple) est hautement suspecte. Messieurs les scientifiques vendus à l'OMS, aux politiques et aux labos : mettez vos masques et restez chez vous ! Nous avons besoin de vrais chercheurs et pas de donneurs de leçons à la petite semaine...
Guy-André Pelouze
- 26/08/2020 - 11:22
Décidément les mots ont une importance
"Premièrement, le virus est aujourd’hui moins virulent qu’il y a quelques mois. " À l'évidence non. En revanche
-la population qui se fait tester est radicalement différente de celle qui a été testée à son arrivée à l'hôpital en mars, avril.
-les formes graves ont vu leur mortalité chuter en raison des progrès considérables des traitements depuis le traitement standard à des traitements innovants.
Il faut donc répéter que c'est le même virus et que l'économie ira d'autant mieux que nous contrôlerons mieux l'épidémie.
Les entreprises doivent prendre le taureau par les cornes et faire de leur locaux les lieux les plus sûrs et les mieux covid adaptés aux alertes sanitaires.
Guy-André Pelouze
- 26/08/2020 - 11:17
Peut on affirmer cela? À mon avis non.
"Nous savons par exemple aujourd'hui que le virus se transmet essentiellement par les mains"
Il n'y a aucune évidence dans ce sens c'est même le contraire. Le SARS-CoV-2 se transmet principalement par l'air dans les gouttelettes et les aérosols émis de lors de l'expiration, la parole, le chant, le cri...
Toutes les observations privilégiées de contexte particulier l'ont démontré et les preuves mécanistiques aussi.