En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

03.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

04.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

05.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

07.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 3 heures 14 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 3 heures 49 min
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 4 heures 45 min
light > Santé
Etat de santé
Michel Onfray a contracté la Covid-19
il y a 7 heures 1 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 9 heures 17 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 10 heures 16 min
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 10 heures 48 min
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 11 heures 26 min
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 11 heures 56 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 13 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 3 heures 33 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 4 heures 16 min
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 5 heures 48 min
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 8 heures 41 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 10 heures 2 min
light > Science
Santé
L'Intelligence Artificielle pourrait prédire quelles combinaisons de médicaments luttent le mieux contre tel ou tel cancer
il y a 10 heures 25 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 11 heures 2 min
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 11 heures 55 min
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 12 heures 26 min
pépites > Santé
Vacances
Isolement de 7 jours au retour pour les Français qui sont partis faire du ski en Suisse ou en Espagne
il y a 13 heures 10 min
© BERTRAND GUAY / AFP
port du masque France coronavirus covid-19 rentrée
© BERTRAND GUAY / AFP
port du masque France coronavirus covid-19 rentrée
Généralisation du port du masque

Port du masque même à la télé ? Là où nous allons encore plus loin que Taïwan et les autres bons élèves de la lutte contre le Covid

Publié le 21 août 2020
De nouvelles règles sanitaires seront appliquées en cette rentrée. Le port du masque sera notamment généralisé dans les entreprises. Les mesures déployées sont-elles suffisamment efficaces pour lutter contre le coronavirus ? Comment le gouvernement pourrait rassurer les Français ?
Charles Reviens
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Charles Reviens est ancien haut fonctionnaire, spécialiste de la comparaison internationale des politiques publiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De nouvelles règles sanitaires seront appliquées en cette rentrée. Le port du masque sera notamment généralisé dans les entreprises. Les mesures déployées sont-elles suffisamment efficaces pour lutter contre le coronavirus ? Comment le gouvernement pourrait rassurer les Français ?

Atlantico.fr : Dès septembre, les nouvelles règles sanitaires s'appliqueront aussi dans les entreprises, c'est ce qu'a annoncé la ministre Elisabeth Borne mardi dernier. Il semblerait que la liste du protocole sanitaire ne cesse de s'allonger pour la rentrée. Trouvez-vous que le Gouvernement ait opté pour des mesures suffisamment efficaces ?

Charles Reviens : « L’efficacité » pour l’action publique à l’ère de la covid-19 consiste à mon sens à minimiser le risque sanitaire sans abîmer trop gravement (ou encore davantage) le fonctionnement normal de la vie économique et sociale. En effet les pays du monde et donc la France font face à un contexte socio-sanitaire tout à fait exceptionnel lié à l’apparition d’une nouvelle maladie infectieuse respiratoire testant brutalement les dispositifs de santé publique tout en générant une disruption de la vie économique et sociale unique en temps de paix.

Même si on apprend chaque jour un peu plus sur la maladie, on reste dans un contexte de forte incertitude. Ainsi les dernières semaines sont marquées par une augmentation importante des détections de cas positifs dans que cela se traduise par une augmentation à due proportion des hospitalisations et des décès associés à la covid-19 : alors que le nombre de cas détectés se rapproche quelque peu des données du printemps, on compte sept morts par jour liées à la covid-19 depuis le 1er aout contre 838 en moyenne au mois d’avril.

Le contexte épidémique semble donc différent avec de multiples explications avancées (augmentation des cas détectés du fait de la multiplication des tests, proportion de personnes plus jeunes contaminées et donc dont la santé est moins affectée…) et on semble à date moins dans une situation de crise au regard des données disponibles mais aussi du processus d’apprentissage depuis le début de l’année.

A date les mesures de gestion des pouvoirs publics français concernent les modalités de la rentrée dans les deux lieux majeurs de la vie sociale que constituent les entreprises et les établissements d’enseignement, les deux ministres impliqués sur ce volet sanitaire étant la ministre du travail et le ministre de l’éducation nationale. Emmanuel Macron a par ailleurs évoqué dans son entretien de cette semaine à Paris Match des confinements sur certains segments du territoire sans retour a priori au confinement général tel qu’il a existé entre le 17 mars et le 11 mai.

Le gouvernement tente donc de suivre la ligne de crète entre la déstabilisation le moindre possible de la vie économique et sociale et maîtrise de la crise sanitaire. Sur le fond, il n’y pas énormément d’alternative.

Les Français ont le sentiment que le Gouvernement avance à tâtons dans la lutte contre la covid-19. Comment pourrait-il les rassurer ?

L’arbitrage entre gestion du risque sanitaire et garantie du fonctionnement normal de la société place les pouvoirs publics à la fois dans la situation de forte légitimité liée aux circonstances tout à les rendant leur rôle un peu ingrat. S’ils n’en font pas assez pour le risque sanitaire, la dégradation de la situation leur est et à juste titre imputée, s’ils en font beaucoup, la non-dégradation de la situation peut amener à considérer que leur action est exagérée et attentatoire à la vie collective et aux libertés publiques. L’exercice des pouvoirs publics est donc complexe et peut conduire à cette impression d’improvisation : la satisfaction de tous n’est pas un objectif réaliste.

Dans le cas français, il a en outre été largement pollué par le caractère aléatoire et décrédibilisant de la communication publique au début de la pandémie. Le cas des masques, qui est désormais intégré dans les protocoles sanitaires obligatoires dans les entreprises et la rentrée scolaire, a quasiment fait l’objet d’un 360 degrés en matière de préconisations entre mars-avril (le masque ne sert quasiment à rien, ce qui tombe bien puisque les stocks ou les circuits d’approvisionnement ne sont pas en place pour la France) et aout (masque obligatoire en entreprise et dans les collèges)…

Face à une société française structurellement défiante, le retour de la confiance passe éventuellement par une communication constante voir répétitive sur le jeu complet des mesures de distanciation sociale (lavage régulier des mains, masques, règles de regroupement), les modalités d’accès de chacun aux mesures de dépistage (tests PCR et sérologiques) et enfin le rappel que les aléas inhérents à cette crise peuvent conduire à des mesures de durcissement différenciées suivant la situation sanitaire des différents territoires.

Quelles pourraient-être selon vous les mesures à mettre en place immédiatement pour lutter activement contre la propagation du coronavirus ? De quels pays pourrions-nous nous inspirer dans sa façon de gérer la crise sanitaire et de limiter le risque de seconde vague ?

Comme tous les pays sont soumis à la même crise, il est particulièrement utile de regarder les pratiques des différents pays qui ont des résultats sanitaire ou socio-économique extrêmement différents et sans doute d’identifier les bonnes pratiques. Le plus important est de disposer d’éléments de pilotage précis d’une situation pouvant évoluer rapidement et il peut-être conseillé à chacun de suivre les indicateurs quotidiens de Santé Publique France.

Par ailleurs la pratique générale « dépistage-isolement-traitement » déployées dans de nombreux pays d’Asie-du-Sud-Est ou d’Europe centrale et d’une certaine manière à Marseille en France dans la phase amont de la crise semble constituer un protocole efficace dont s’inspirent de fait les pouvoirs publics français depuis fin-mai.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
L'Imprécateur
- 21/08/2020 - 16:02
Rassurer les Français?
Rassurer les Français? On rêve. Après avoir, jour après jour, pendant six mois, répéter le même message sur les radios et chaines TV, donner la une des JT au croque-mort Salomon et fait tout pour cultiver un climat de peur, devenu rapidement une psychose anxiogène, il faut aujourd'hui "rassurer les Français".
Il est manifeste que le virus a évolué, si c'est toujours le même. Il touche une population qui le craint peu, il n'y a pratiquement plus de décès dus au COVID 19, et on continue la comédie des masques, sans aucun fondement scientifique, quant à leur efficacité.
On rêve...
gerint
- 21/08/2020 - 15:43
Cela tourne à la dictature sanitaire
Après une phase invasive cruelle, la maladie a tourné à la bénignité. Pour moi plus il y a de cas reconnus actuellement mieux c'est car il n'y a pas de vrais malades et pendant ce temps l'immunité générale s'installe. Masques ou pas dans la population générale, l'évolution sera la même, on peut comparer entre différents pays et le masque dans la population générale est un faux-semblant que je crois nocif pour la santé mentale et dans une certaine mesure surtout par forte chaleur pour la santé physique. En ce qui me concerne voir tous ces zombies évoluer dans la rue pour éviter un risque en ce moment à peu près nul m'irrite et je dois faire des efforts pour ne pas me montrer agressif, et simplement me contenter de ne pas adresser la parole à ces zombies.tellement en dehors des hôpitaux où ces précautions sont utiles parler à des gens sans visage m'horripile.