En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 4 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 4 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 4 jours
© DIPTENDU DUTTA / AFP
twitter censure modération suppression de compte cancel culture jack dorsey donald trump
© DIPTENDU DUTTA / AFP
twitter censure modération suppression de compte cancel culture jack dorsey donald trump
Modération

Biais au grand jour : quand Twitter suspend les comptes qui parodient (gentiment) la Cancel Culture et le néo-progressisme

Publié le 20 août 2020
Twitter a la capacité de supprimer ou de modérer certains comptes et messages sur sa plateforme. Que révèle le choix des suppressions de comptes Twitter des objectifs idéologiques de l'entreprise américaine ? Des moyens numériques existent-ils pour échapper à ces biais cognitifs ?
Bruno Walther
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Walther est un entrepreneur et un spécialiste de l'Internet français. Il est co-fondateur et CEO de Captain Dash. En janvier 2010 il abandonne la présidence d'OgilvyOne pour créer avec Gilles Babinet une start-up, CaptainDash focalisée sur la Big...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Twitter a la capacité de supprimer ou de modérer certains comptes et messages sur sa plateforme. Que révèle le choix des suppressions de comptes Twitter des objectifs idéologiques de l'entreprise américaine ? Des moyens numériques existent-ils pour échapper à ces biais cognitifs ?

Atlantico.fr : Comment Twitter fait-il le choix entre les comptes / tweets à supprimer, suspendre ou laisser actifs ?

Bruno Walther : Contrairement à ce que certains semblent croire, Twitter n’est pas un commun, un bien collectif, c’est une plateforme qui appartient à Twitter Inc. C’est une lapalissade mais Twitter est chez lui. Il est absolument souverain. C’est lui qui décide selon son bon vouloir ce qui peut y être publié ou pas. Il peut en toute subjectivité et avec un arbitraire absolu supprimer, suspendre ou laisser actifs des comptes. La modération est aux réseaux sociaux ce qu’est une conférence de rédaction à un média classique, elle permet de définir une ligne éditoriale. En la matière la ligne de twitter n’est pas limpide. Ici il laisse passer des contenus objectivement racistes, là il supprime des comptes progressistes. Nous sommes dans le règne de l’arbitraire subjectif. 

Que révèle le choix des suppressions de comptes Twitter des objectifs idéologiques de l'entreprise américaine ?

Le paradoxe de Twitter et de Jack Dorsey est qu’il s’agit d'une entreprise qui s’affiche clairement comme progressiste. Il y avait derrière Twitter l’idée de construire un service qui rende le monde plus libre, plus transparent et qui permette des échanges plus verticaux. La grande idée de Twitter est d’être un outil au service de l’intelligence collective. Et aujourd’hui que voyons-nous ? Twitter est devenu le vecteur de l’ignorance collective, l’espace de l’insulte permanente, le royaume des fake news. Que Trump et Bolsonaro fassent de Twitter leurs espaces d’expressions préférées doit être une grande souffrance pour Jack Dorsey. Il faut imaginer que c’est un entrepreneur qui place l’élégance et la finesse au-dessus de tout. Il voue une double passion à la méditation et à l’écoute d’une radio française pointue, FIP. C’est très très éloigné du torrent de vulgarité qu’est Twitter. On a un peu l’impression que les suppressions de comptes Twitter sont des tentatives désespérées de Dorsey de reprendre la main sur une plateforme qui incarne ce qu’il méprise.

Quelles sont les moyens numériques à notre disposition pour échapper à ces biais cognitifs par algorithme ?

Aucun. Twitter est absolument souverain chez lui. Il peut vous radier d’un simple clic. C’est toute la beauté d’un réseau privé. Je ne serais pas étonné que Jack Dorsey marque les esprits en supprimant le compte de Trump. L’essentiel de sa fortune provient aujourd’hui de Square. Il a les moyens de sacrifier ce qui reste de Twitter sur l’autel de sa vanité.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 20/08/2020 - 10:28
Le progressisme est une idéologie de pouvoir
"Des échanges plus verticaux" ? Plus horizontaux, plutôt. La verticalité (toujours du haut vers le bas) est la dictature, l'horizontalité est la démocratie.
Mais comme on lit plus certains que d'autres, on retrouve inévitablement la verticalité du pouvoir: c'est pour ça que Trump s'en sert.
Dorsey s'imaginait-il vraiment que les échanges ne seraient qu'intelligents et respectueux ? Pense-t-il que la censure (le vrai nom de la "modération") peut améliorer les échanges ?
En acceptant les messages qui lui conviennent et en supprimant les autres, il ne fait qu'exercer un pouvoir discrétionnaire, tyrannique.
Le progressisme est un faux progrès pour soumettre les autres à son idéologie.