En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce qui se passe vraiment lorsqu’un parfait inconnu devient un ami proche quasi instantanément

02.

Rébellion corporatiste des magistrats : il faut sauver le soldat Dupond-Moretti

03.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

04.

Pour la France, la dette est magique, plus on en fait, plus on s’enrichit... alors pourquoi se priver ?

05.

Un système d'adresse gratuit pour localiser avec précision n'importe quel endroit dans le monde

06.

COVID-19 : mais pourquoi le gouvernement est-il incapable de communiquer sur le véritable indicateur de gravité de l’épidémie ?

07.

Conflit du Haut-Karabakh : une nouvelle guerre du croissant contre la croix

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

La coupe est pleine. Insurrection ? Désobéissance ? Révolte ? Les PME et TPE ont-elles encore le choix ?

04.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

05.

Les écologistes ont oublié qu'il faut du vent pour faire tourner les éoliennes

06.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

01.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

02.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

03.

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

Les écologistes ont oublié qu'il faut du vent pour faire tourner les éoliennes

06.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

ça vient d'être publié
light > Culture
Lecteurs orphelins
Quino, le dessinateur et scénariste argentin, créateur du personnage de "Mafalda", est mort à l'âge de 88 ans
il y a 8 heures 45 min
pépites > Justice
Mesures de restrictions
Covid-19 : la justice confirme la fermeture des bars et des restaurants à Aix-en-Provence et à Marseille
il y a 11 heures 3 min
pépites > Politique
Rapport
Soupçons de détournement de fonds publics : le conseil régional d'Ile-de-France visé par des perquisitions
il y a 12 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mon Cousin" de Jan Kounen : l’enfant terrible du cinéma français s’est amusé à "lifter" les codes des films de duos à la Francis Veber

il y a 13 heures 24 min
pépites > France
Affolement sur les réseaux sociaux
Détonation à Paris : un avion a franchi le mur du son
il y a 13 heures 54 min
light > Société
Croc Top
55% des Français se prononcent pour une interdiction des tee-shirts laissant apparaître le nombril dans les lycées
il y a 15 heures 32 min
décryptage > Politique
A voté

Oui, il faut abaisser à 16 ans l’âge du droit de vote

il y a 16 heures 6 min
décryptage > Société
Etincelles

Ce qui se passe vraiment lorsqu’un parfait inconnu devient un ami proche quasi instantanément

il y a 16 heures 27 min
pépite vidéo > Politique
Démocrates Vs Républicains
Présidentielle américaine : retrouvez le premier débat entre Donald Trump et Joe Biden
il y a 16 heures 56 min
décryptage > International
Course à la Maison Blanche

Trump - Biden : un débat chaotique qui ne devrait pas changer les lignes

il y a 17 heures 14 min
pépites > Défense
Guerre
L'Azerbaïdjan va combattre jusqu'au "retrait total" des Arméniens du Karabakh
il y a 10 heures 35 min
décryptage > Politique
CAMPAGNE ÉLECTORALE

LR intermittent : mais à quoi a donc joué Gérard Larcher pendant les sénatoriales ?

il y a 11 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Cabaret Louise" de Régis Vlachos : quand l'histoire de la révolutionnaire Louise Michel est revisitée, complètement décalée, avec des incursions en mai 1968 et avec les Gilets jaunes

il y a 13 heures 3 min
light > High-tech
Pas Perdu
Un système d'adresse gratuit pour localiser avec précision n'importe quel endroit dans le monde
il y a 13 heures 43 min
Bulles
Une marque de champagne propose un millésime 2010 bien que cette année-là soit considérée comme à oublier
il y a 14 heures 27 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

A la découverte des Emirats arabes unis

il y a 15 heures 32 min
light > Economie
Crise
Disney supprime 28.000 emplois sur 100.000 employés dans ses parcs aux USA
il y a 16 heures 12 min
décryptage > Science
Imagination

Bonne nuit les petits (cyborgs) : le MIT développe une technologie pour téléguider les rêves

il y a 16 heures 41 min
light > High-tech
Sécurité
Amazon One : un nouveau système de paiement en magasin, un scanner qui analyse votre main
il y a 17 heures 6 min
décryptage > Economie
Espoir

Les ménages américains ont connu un boom de leur pouvoir d’achat pendant les années 2010. Voilà les leçons que l’Europe pourrait en retenir

il y a 17 heures 40 min
Les jungles rouges jean-noël orengo
Les jungles rouges jean-noël orengo
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Les Jungles rouges" de Jean-Noël Orengo, les rêves suscités par l’Indochine et l’Extrême-Orient, de 1924 à 1951

Publié le 13 août 2020
Retrouvez les "lectures d'été" de Culture-Tops, les meilleures chroniques essais, romans et bandes dessinées des 10 derniers mois. Aujourd'hui, "Les Jungles rouges" de Jean-Noël Orengo.
François Duffour pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Duffour est chroniqueur pour Culture-Tops et avocat au Barreau de Paris. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Retrouvez les "lectures d'été" de Culture-Tops, les meilleures chroniques essais, romans et bandes dessinées des 10 derniers mois. Aujourd'hui, "Les Jungles rouges" de Jean-Noël Orengo.

"Les Jungles rouges" de Jean-Noël Orengo

Editions Grasset 272 p.

 

RECOMMANDATION

Excellent

 

THEME

Des années « Vingt » à nos jours, une promenade, tantôt poétique tantôt sanglante, dans cette Asie du sud-est qui fascine, avec au centre du récit, l’invasion de Phnom-Penh par les Khmers rouges, décrite comme l’ultime soubresaut de la chute de l’empire colonial associée à la volonté obsessionnelle d’éradication des élites, complices de ce passé honni.

Quelques personnages de fiction nourrissent le roman, mêlés à d’autres bien réels, ainsi et pour ces derniers, André et Clara Malraux à l’aube du récit et Marguerite Duras à la fin, sans négliger Saloth Sar alias Pol Pot, promoteur impitoyable du génocide.

Pour la fiction, un couple d’intellectuels en poste à Bangkok et en mission à Phnom-Penh au moment de l’assaut des Khmers, exfiltrés miraculeusement de l’Ambassade de France avec Phalla dans leurs bras et bagages, l’enfant que la nature leur a refusé jusque-là et que Xa Prasith, bras droit de Pol Pot, va leur confier pour lui éviter le sort tragique qui l’attend dans ce Cambodge bientôt dévasté, le père confiant ainsi symboliquement sa fille à la France qu’il a aimée pour y avoir séjourné vingt ans plus tôt quand il conspirait déjà au sein du «Kampuchea Démocratique», alors embryonnaire.

 

POINTS FORTS

- Une lucidité saisissante et douloureuse sur les hommes, l’époque et les régimes politiques, renvoyant presque dos à dos, d’un côté l’aventure coloniale et son lot de pillages mêlés de compromissions et d’arrogance chez « l’homme blanc », de l’autre la violence de « l’homme jaune », cruel et obtus, très éloigné de la poésie de ses ancêtres.

- Pas au point de les mettre à égalité, le crime khmer dépassant tout jusqu’à l’inimaginable, mais pour mieux appréhender le creuset des frustrations, l'enchaînement des violences et des événements et ainsi la mécanique des peuples.

- Une bonne analyse de la désillusion, voir du désespoir auxquels le goût de l’exotisme conduit, aussi bien chez l’européen en quête d’Orient, de parfum et de sensualité, que chez le cambodgien en quête d’Occident, de l’intelligence de la France des Lumières et de l’esprit de la Révolution.

 

POINTS FAIBLES

Un propos un peu confus quelquefois par l’absence de chronologie voulue, par un aréopage trop nourri, du moins coté khmer, rendant un temps la compréhension du récit aléatoire, l’intervention de Marguerite Duras in fine n’ajoutant pas grand-chose à la démonstration, sinon ce lien complexe entre la France et son empire.

 

EN DEUX MOTS

Plutôt qu’une démonstration pertinente des affres du colonialisme, l’auteur offre au lecteur une belle trame romantique, celle de l’enfant sauvé du génocide grâce à son père qui en est à la fois l’acteur et la victime. Une fiction au cœur de notre histoire et de sa page coloniale dont le vol commis par Malraux à Angkor en constitue sans doute l’illustration emblématique, Xa Pratish en servant Pol Pot alors que son père servait Malraux se vengeant  plus ou moins consciemment de l’affront fait à ses ancêtres et à lui-même.

 

UN EXTRAIT

 “ Durant cinq jours, elle attendit Maxime, alors qu’on la pressait de se rendre à Bangkok. Il vint avec ceux du dernier convoi. Les portes du Cambodge se refermèrent. Mais le traumatisme des La Rochelle s’estompait devant ce paradoxe : ils ramenaient de l’enfer une enfant, leur fille, non pas née du sexe ou d’une simple adoption, mais de circonstances plus exceptionnelles. En la dévorant des yeux vingt-quatre heures sur vingt-quatre les premiers temps, ils songeaient à cette promesse donnée à leur père, à toutes ces histoires qu’il faudrait lui raconter un jour, se demandant si elle les accepterait, ou si peut être, le silence ne valait pas mieux, dans certains cas. Ce qui ne se dit pas n’existe pas.”

 

L'AUTEUR

Jean-Noël ORENGO est un écrivain français, né en 1975, dont l’œuvre recense cinq ouvrages, ainsi notamment  la Fleur du Capital  qui a obtenu en 2015 le prix Sade et le prix de Flore. Ce dernier roman Les Jungles Rouges était en lice pour le Renaudot 2019, finalement attribué à Sylvain Tesson pour  La Panthère des Neiges.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires