En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 2 jours 11 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 2 jours 16 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 2 jours 16 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 2 jours 17 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 2 jours 18 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 2 jours 18 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 2 jours 19 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 2 jours 19 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 2 jours 20 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 2 jours 20 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 2 jours 14 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 2 jours 16 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 2 jours 17 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 2 jours 17 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 2 jours 18 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 2 jours 19 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 2 jours 19 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 2 jours 20 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 2 jours 20 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 2 jours 20 heures
© JEFF PACHOUD / AFP
police sécurité agressions aux couteaux insécurité violence France Hexagone police secours drames faits divers
© JEFF PACHOUD / AFP
police sécurité agressions aux couteaux insécurité violence France Hexagone police secours drames faits divers
Fines lames

La France orange mécanique (complément d’information) : merci de ne pas oublier les couteaux

Publié le 07 août 2020
Ils font merveille tous les jours.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ils font merveille tous les jours.

Il y a sur Atlantico un article très instructif titré « Orange mécanique, le retour ». Il s’efforce de cerner les causes et les raisons d’une violence devenue exponentielle. Mais il néglige quelques détails tranchants.

Un détour par la presse quotidienne régionale – ça n’intéresse pas la presse nationale – nous aidera à combler cette lacune. Nîmes. Agression au couteau pour une place de parking : deux ans de prison. Sainghin-en-Weppes. Agression au couteau : jugement dans quelques semaines. Alès. Un homme blessé d’un coup de couteau au cou. Strasbourg. Agression au couteau dans un foyer.

Il y a aussi Bordeaux. « T’as entendu parler des agressions au couteau ? Je vais te planter et baiser ta copine ». Ce qui est original et plus complexe que les simples coups de couteau... Tous ces événements, et la liste est loin d’être exhaustive, se sont déroulés ces derniers jours.

C’est ainsi qu’on arrive, selon des statistiques officielles, à 120 agressions au couteau par jour ! Multiplié par 365 ça fait du chiffre. La France est championne dans cette compétition.

On poignarde pour de multiples raisons. Pour une place de parking. Pour un regard jugé inamical. Pour avoir refusé une clope à un individu qui voulait juste fumer. Parce qu’on appartient à une bande rivale.

Concernant ce phénomène on incrimine un peu trop facilement l’école qui n’éduque plus, le refus de l’autorité, les jeux vidéo violents, la perte de repères. Mais pour perdre des repères encore faut-il en avoir eus…

Sans doute ne faîtes-vous pas partie de la population qui sans couteau se sent nue et démunie. Une piste pour vous éclairer. En banlieue une kalash de seconde main vaut environ 200 euros. Un couteau c’est beaucoup moins cher. 

A lire aussi : Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Sidewinder
- 07/08/2020 - 22:17
Démission.
Quand l'Etat, à son plus haut niveau, la police, la justice, les partis politiques, les syndicats...etc ferment les yeux sur de tel actes aussi nombreux, c'est la démission générale. La France est sur le chemin de la faillite économique, mais aussi structurelle.
J'accuse
- 07/08/2020 - 11:04
Le repère, c'est le couteau
Dans un environnement hostile, on ne peut survivre que dans la violence et par la violence. C'est aussi comme ça qu'on meurt.
A choisir entre être victime d'une agression au couteau et être infecté par un virus chinois, je prends le virus.
Je dis au gouvernement: protège-moi des tueurs au couteau, le virus, je m'en charge.