En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 2 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 2 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 2 jours
© Alastair Pike / AFP
Google moteur de recherche google news concurrence GAFAM
© Alastair Pike / AFP
Google moteur de recherche google news concurrence GAFAM
Mort de la concurrence ?

Pourquoi nous surfons de moins en moins en dehors de Google

Publié le 07 août 2020
Les qualités, l'efficacité et la puissance du moteur de recherche de Google le positionnent en leader sur le marché. Google cherche-t-il à tout centraliser ? La démarche de la firme américaine signe-t-elle la mort des sites de contenus ?
Fabrice Epelboin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabrice Epelboin est enseignant à Sciences Po et cofondateur de Yogosha, une startup à la croisée de la sécurité informatique et de l'économie collaborative.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les qualités, l'efficacité et la puissance du moteur de recherche de Google le positionnent en leader sur le marché. Google cherche-t-il à tout centraliser ? La démarche de la firme américaine signe-t-elle la mort des sites de contenus ?

Atlantico.fr : Au fil des années, il n’est plus besoin d’aller chercher des réponses en dehors du moteur de recherche Google et tout est fourni directement. Comment Google est passé de moteur de recherche à moteur de réponse ? 

Fabrice Epelboin : Une grande part des requêtes Google fournissent directement la réponse sur le moteur de recherche directement. C’est de plus en plus sophistiqué et pertinent car Google est très efficace. La stratégie de la firme consiste à amener l’utilisateur à rester sur le site le plus possible. 

À ma connaissance, Google ne demande pas l’autorisation avant de prendre ces informations. Il reproduit des extraits du site et choisit le bon extrait. Dans 80% des articles en France on prend le chapô et on a tout le contenu, c’est ce que Google reproduit. 

Si le moteur de recherche reproduit le chapô, le contenu n’a plus aucune valeur. Google a aussi une technologie qui permet de reproduire le contenu mais avec des mots différents. Il est donc étonnant qu’ils n’aient pas encore lancé aujourd’hui un site d’information réécrivant les informations. Aujourd’hui les machines font très bien le « batonnage ». C’est étonnant que personne n’ait lancé un quotidien sans journaliste. Nous sommes dans la phase finale de la désintégration de la valeur créé par des humains pour la presse.

Y-a-t-il une volonté de Google de tout centraliser sur son site ?

Bien sûr. Google News en est d’ailleurs la meilleure illustration. C’est avec cela qu’ils ont commencé il y a sept ou huit ans. Google News nous permet d’avoir un aperçu global de l’actualité, une plateforme fiable grâce à une pondération statistique de tout ce que publie la presse. Cette dernière pour une question d’orientation politique va faire l’impasse sur certains sujets contrairement à Google News qui fournit tout sans orientation. Cela élimine l’effet filtre que la presse fait systématiquement et offre un extrait donnant 98% de l’information. 

Les comportements ont changé car pout obtenir une vision du monde ce n’est plus du ressort des médias qu’il faut se tourner mais vers Google. 

Cela amorce-t-il la mort des sites de contenus ? 

Ils sont morts depuis longtemps. Si on doit faire un parallèle avec la médecine, la presse est un grabataire sous respiration artificielle. Sans actionnaire qui possède les journaux, il n’y a aucune viabilité économique. 

La presse n’a plus d’influence aujourd’hui. Lorsque l’on regarde le niveau de crédibilité et de confiance que l’on accorde à la presse nous sommes les derniers en Europe, derrière les Grecs. Cette influence politique est passée dans les réseaux sociaux. 

Fondamentalement, ce qui fait l’influence ce n’est pas le contenu mais la distribution. Aujourd’hui la distribution c’est votre mère, ami, soeur qui va effectuer la publication sur Facebook. La source n’est plus importante mais c’est votre soeur qui est importante. Le coeur de l’influence politique est parti. En pratique, la presse depuis 20 ans s’est fait dépouillée de toute forme de valeur. Elle n’a plus de rôle social, d’influence car c’est les personnes qui utilisent les contenus pour faire de l’influence qui sont devenues importantes. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
evgueniesokolof
- 07/08/2020 - 12:59
Juste une remarque
il doit y avoir aujourd'hui plus d'enseignants à Sciences Po que d'enseignés et on ne sait si ce sont les premiers ou les seconds qui tirent le niveau vers le bas
Bon....blague à part....que la presse crève on va faire un feu de joie....les sorciologues moins évidemment : c'est le dernier édifice où ils peuvent psalmodier
Gastoch
- 07/08/2020 - 12:20
Pas clair pour moi
Il y a forcément une influence du contenu des premiers émetteurs d'information, la presse pour parler en grosses mailles. Par exemple si je ne lis jamais lemonde ou l'obs ni rance info ce n'est pas du fait de Google mais parce que j'invalide directement tout contenu exprimé par ses sources.