En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Comment le rover Perseverance va-t-il chercher la vie sur Mars ? ; L'avion électrique à décollage vertical conçu par la Suisse prend son envol

02.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

03.

Elon Musk affole la twittosphère en affirmant que les pyramides d’Egypte ont été construites par… des aliens

04.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

05.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

06.

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

07.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Jerusalema : ça fait longtemps que ça n’était pas arrivé mais 2020 s’est trouvée un tube de l’été planétaire

06.

Pères et maris dangereux ? Quand Alice Coffin oublie opportunément les guerres judiciaires sans fondements menées par des mères sans scrupules

01.

Alerte à l’aliénation idéologique : pire que les nouveaux extrémistes progressistes, les idiots utiles qui leur ouvrent les portes

02.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

PMA pour toutes : le conservatisme sociétal est-il une cause définitivement perdue ?

05.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

06.

Statues déboulonnées : la Martinique est-elle encore en France ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Wuhan
Covid-19 : la mission de l'OMS en Chine a terminé son travail préparatoire dans le cadre de l'enquête sur l'origine du virus
il y a 9 min 36 sec
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Relance ou investissement ? Présent simple ou avenir composé ? Être en France ou aux USA ?

il y a 3 heures 20 min
pépite vidéo > Science
Mission accomplie
SpaceX : les images de l'amerrissage des deux astronautes américains
il y a 4 heures 4 min
décryptage > Société
Sélection inclusive

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

il y a 5 heures 59 min
décryptage > Economie
Incertitudes sur les marchés

Le COVID-19 s’attaque surtout au dollar

il y a 6 heures 34 min
décryptage > International
Centre d'attraction

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

il y a 7 heures 37 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

TikTok première victime du bras de fer entre la Chine et les États-Unis. Donald Trump va décider de fermer la star montante des réseaux sociaux

il y a 8 heures 20 min
pépites > Economie
Vroum
Hausse des ventes de voitures neuves
il y a 22 heures 58 min
pépites > Economie
Crise aux Etats-Unis
Coronavirus : le cauchemar des restaurants américains condamnés à la faillite
il y a 1 jour 10 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Comment le rover Perseverance va-t-il chercher la vie sur Mars ? ; L'avion électrique à décollage vertical conçu par la Suisse prend son envol
il y a 1 jour 4 heures
pépites > Justice
Nouveau rebondissement
Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature
il y a 44 min 25 sec
pépites > Environnement
Temps d’adaptation
Barbara Pompili décide de repousser l'interdiction des terrasses chauffées à l'hiver 2021
il y a 3 heures 37 min
décryptage > Environnement
Environnement

C’est la biodiversité du "beau" qu’il faut apprendre et transmettre et non la biodiversité du calcul, du chiffre, du nombre

il y a 5 heures 34 min
décryptage > Santé
Avertissement

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

il y a 6 heures 14 min
décryptage > Consommation
Cocktail & Terroir

Les idées cocktails originales de l’été : avec de l’Absinthe, essayez le Green Beast

il y a 7 heures 8 min
décryptage > Politique
No non-sense

Séduire les "vrais gens" : le match des résultats Boris Johnson / Emmanuel Macron. Avantage...

il y a 8 heures 3 min
décryptage > Europe
Milliards à l'eau

Ces malencontreux facteurs économiques qui annulent d’ores et déjà l’impact du grand plan de relance européen

il y a 8 heures 34 min
pépites > Politique
Renouvellement
Important mouvement préfectoral
il y a 23 heures 14 min
pépites > International
A la mode
Coronavirus : des New Yorkais adoptent le scooter
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > International
Ennemi depuis toujours

Entre hyper-ouverture et « pression maximale », quelle sera la stratégie iranienne de Joe Biden ?

il y a 1 jour 4 heures
© DR
porte-avions américain Nimitz Chantier naval Bandar Abbas Iran
© DR
porte-avions américain Nimitz Chantier naval Bandar Abbas Iran
Cheval de Troie

Téhéran remet en scène son faux porte-avions américain

Publié le 01 août 2020
En 2014, l’Iran a construit une réplique d’un porte-avions américain de la classe Nimitz à l’échelle 2/3 au chantier naval de Bandar Abbas. Cette maquette devait servir pour des exercices et pour tester de nouvelles tactiques contre ce type de navire.
Alain Rodier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Rodier, ancien officier supérieur au sein des services de renseignement français, est directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En 2014, l’Iran a construit une réplique d’un porte-avions américain de la classe Nimitz à l’échelle 2/3 au chantier naval de Bandar Abbas. Cette maquette devait servir pour des exercices et pour tester de nouvelles tactiques contre ce type de navire.

En avril 2014, les analystes militaires avaient été étonnés de voir sur des photos satellite ce qui ressemblait à un porte-avions en construction à Bandar Abbas en Iran. Très rapidement, ils s’étaient aperçus que sa taille n’était qu’un "modèle réduit" aux 2/3 d’un porte-aéronefs américain de la classe Nimitz. Des photos prises à quai avaient révélé qu’il s’agissait bien d’une maquette en bois totalement vide d’équipements, de motorisation et d’équipage. Même les avions visibles sur le pont étaient des leurres. La maquette dévoilée aujourd’hui est longue de 200 mètres (contre 300 mètres pour un porte-avions de classe Nimitz) et large de 50 mètres (contre 75 mètres pour son modèle) et comporte 16 répliques d’avions sur le pont.

L’objectif en 2014 consistait à utiliser ce leurre comme une cible lors de manœuvres navales (appelées "Grand Prophète 9"). Elles se sont tenues en février 2015. À cette occasion, de nombreuses armes ont été mises en œuvre par la composante navale des pasdarans dont des mitrailleuses et des roquettes armant des vedettes rapides manoeuvrent en essaims, des missiles air-mer lancés depuis des hélicoptères, un missile balistique puis un de croisière tiré depuis une batterie côtière. Cela s'était terminé par un assaut héliporté de commandos sur ce qui restait du pont de la maquette. Le tout avait été filmé, les copies étant largement diffusées à la presse alors que les négociations portant sur l’arrêt de l’effort militaire nucléaire iranien étaient alors en cours avec le "groupe 5+1", les cinq membres du Conseil de Sécurité de l’ONU plus l’Allemagne.

Une fois l’exercice terminé, ce qui restait de la maquette qui avait, en fin de compte, relativement peu été endommagée, seuls les avions factices ayant disparu (l’absence de matières inflammables et d’explosifs à bord de cette immense barge avait fait qu’elle était inerte comme un bateau en bois) avait été remorqué jusqu’au port de Bandar Abbas où tout le monde l’avait oublié. D’ailleurs, l’accord de Vienne (JCPOA) avait été signé le 15 juillet et l'ambiance s'était apaisée…

Mais en mai 2018, le Président Donald Trump avait décidé de retirer les États-Unis de l’accord JCPOA et avait redémarré une politique de "pression maximale" à l’égard de Téhéran avec pour objectif assumé de faite tomber le "régime des mollahs".

À noter que dans les jours qui viennent, le groupe aéro-naval accompagnant l’USS Nimitz devrait venir relever dans le Golfe persique celui de l’USS Dwight D. Eisenhower. Cela signifie que durant une courte période, il va y avoir beaucoup de navires de guerre américains sur zone…

Après avoir réparé la maquette en octobre 2019, la structure en bois s’y prêtant bien, les Iraniens ont décidé au moment où la tension ne cesse de croître avec les Américains, de jouer un nouvel épisode de "Guerre dans le Pacifique", mais dans le Golfe persique. L’exercice baptisé "Grand Prophète 14" s’est déroulé du 28 au 30 juillet et a eu lieu à l’ouest du Détroit d’Ormuz.

Toutefois, il convient de replacer dans son contexte cette manoeuvre dirigée par les pasdarans (qui ont en charge le Détroit d’Ormuz et le Golfe persique, la Marine prenant en compte la Mer d’Arabie). Plus que tactiquement utile, elle est avant tout un rappel de la volonté de bloquer le Détroit d’Ormuz si la pression exercée était jugée atteindre un niveau intolérable, en fait si elle mettait vraiment le régime en place à Téhéran en danger. Techniquement, c’est faisable avec le mouillage de nombreuses mines marines et en couvrant cette zone étroite de feux fournis majoritairement par des batteries côtières enterrées.

Quant à la manœuvre en elle-même, ce n’est que de la propagande car la cible ne bénéficie pas de la capacité de se mouvoir et surtout, d’être protégée par sa flotte embarquée (sans compter les appareils stationnés sur les bases aériennes situées à l’ouest du Détroit d’Ormuz) et ses navires d’escorte. Par contre, les téléspectateurs ont eu droit à de bons films de guerre qui les ont changé de la catastrophe représentée par le coronavirus(1). Il est d’ailleurs notable de souligner que ces films mettaient, en plus des pasdarans à la manoeuvre, des actions lancées par des avions de l’armée de l’air et des bâtiments de la marine « classiques ». Cette propagande est aussi destinée  pour les populations iraniennes qui sont très durement touchées par le coronavirus aggravé par les sanctions économiques.

(1). Fin juillet, des premiers films montraient un assaut de commandos par hélicoptères, des vedettes rapides entourant la cible, des tirs de bombes guidées Sadid (300 kilos) depuis des drones Shahed-129 et d’un avion Su-22M4… La nouveauté, des tirs de missiles balistiques enterrés ainsi que depuis des rampes de lancement…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
TPV
- 01/08/2020 - 14:29
Revell, Heller ou Tamyia ou bien Airfix
Vont ils la commercialiser? :)