En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

04.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

05.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

06.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

07.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
pépites > International
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine
La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France
il y a 53 min 21 sec
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 4 heures 13 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 4 heures 51 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 5 heures 20 min
pépites > Economie
Diplomatie
Appel au boycott de produits français : "Pas question de céder au chantage" Geoffroy Roux de Bézieux, solidaire du gouvernement français
il y a 5 heures 43 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Etats-Unis : ce n'est pas seulement une élection présidentielle. C'est un choix de civilisation

il y a 6 heures 27 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

il y a 6 heures 56 min
pépites > Santé
Coronavirus
"Autour de 100.000 cas" de Covid-19 par jour, en France selon Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique
il y a 7 heures 30 min
décryptage > France
Clash des confessions

Boycott pour "attaques contre l’islam" : saurons-nous éviter notre guerre du Liban à nous ?

il y a 7 heures 57 min
pépites > Santé
Coronavirus
L'épidémie de Covid-19 a franchi un nouveau seuil avec 52.010 nouveaux cas en 24 heures, selon les chiffres officiels publiés hier soir
il y a 8 heures 53 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 3 heures 42 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 4 heures 45 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 5 heures 3 min
décryptage > Economie
Taxes

Dépenses publiques et fiscalité : plus ça change, moins ça change…

il y a 5 heures 22 min
décryptage > Economie
Panorama de la crise

COVID-19 : comment dire de faire attention ?

il y a 5 heures 48 min
décryptage > High-tech
12 CYBER-MENACES PRÉOCCUPANTES

Quand les cyberattaques menacent de faire dérailler les prochaines élections présidentielles, et pèsent au même titre que la pandémie de coronavirus sur nos démocraties

il y a 6 heures 44 min
décryptage > Politique
Crèdul*

Vous avez aimé les raffarinades de Raffarin ? Vous adorerez les lapalissades de Castex

il y a 7 heures 13 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

il y a 7 heures 45 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

COVID-19 : ce qu’il est encore possible de faire malgré une situation hors de contrôle

il y a 8 heures 23 min
pépites > Politique
Grand nettoyage
Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement
il y a 1 jour 42 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Appel de détresse

LREM cherche des "talents" : et c'est Sibeth Ndiaye qui va en être chargée !

Publié le 29 juillet 2020
Il y a du boulot en perspective. Rions un peu.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il y a du boulot en perspective. Rions un peu.

Le parti d'Emmanuel Macron vient de se doter d'une nouvelle structure : la "Commission nationale des talents" (CNT). Les talents ne manquent pas en effet en France. Pour les trouver il suffit de jeter un filet. Et dans ses mailles on ramènera bien quelques poissons au QI un peu développé. 

L'ancienne porte-parole du gouvernement fera partie de cette commission : elle pourra donner, comme dans sa précédente fonction, la mesure de son propre talent qui est grand. Mais ce n'est pas elle qui présidera la CNT. Voilà qui est très injuste. 

Ce poste a été dévolu à un certain Jean-Marc Borello, président du groupe SOS (non ça ne s'invente pas !). Ignorant l'existence de ce machin, nous avons cherché sur Internet. Et nous avons trouvé le champ de ses activités : SOS s'implique fortement dans une action appelée "1000 cafés" pour redonner de la vie aux villages dépourvus de ces établissement si nécessaires. Comme ça les péquenauds locaux pourront se bourrer la gueule et chanter : "non, non, non Macron n'est pas mort car il bande encore"!
 
La zone de pêche des talents a été très soigneusement définie par M. Borello. Il s'agira, dit-il, de promouvoir "la diversité". La CNT s'intéressera prioritairement aux "jeunes impliqués dans la vie des quartiers". Et avant tout à ceux "qui n'ont  pas eu la chance de faire Sciences Po' ou de devenir attachés parlementaires". 

Il y a là un formidable gisement. Nous connaissons des dizaines de milliers de "jeunes" qui n'ont pas fait Sciences Po'. Et ceux qui n'ont pas pu devenir attachés parlementaires sont encore plus nombreux. En creux, Borello reconnaît que ce qui a été ramassé dans les filets par LREM en 2017 n'était pas bien fameux.

Nous l'avons écrit maintes fois. Que ce soit M.Borello qui le reconnaisse aujourd'hui est une victoire pour la vérité. Maintenant LREM va prendre un coup de jeune. Car les poissons de banlieue, d'un tempérament fougueux, frétillent mieux que les autres...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Sidewinder
- 31/07/2020 - 05:15
Free speach.
Ce qu'il y a de bien ici c'est qu'on peut dire librement ce que l'on pense, et il faut continuer. Personne n'est juge des propos des autres, moi inclus, mais bon, si on pouvait arrêter de se taper dessus pour des bricoles se serait encore mieux.
solognitude
- 31/07/2020 - 00:35
evgueniesokolof-
Qu'entendez vous par" le niveau du post" dont l'humour vous aurait échappé? Soyez plus clair, monsieur sucelapinosousoff
Louna
- 30/07/2020 - 15:49
Une "péquenaud" sobre
J'ai quitté Paris il y a quelques années pour un petit village de l'oise. La réouverture de cafés polyvalents: épicerie/bureau de tabac/vente de bouteilles de gaz, bibliothèque, etc.... , souvent seul lieu de vie et de rencontres d'un village méritent un peu plus de respect. Je fais maintenant partie de ces "péquenauds" moqués par les gens de la ville et, j'en suis fière.