En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

03.

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

04.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

05.

François Hollande propose "Socialistes" comme nouveau nom pour le Parti Socialiste

06.

Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens

07.

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
Effets de la parole présidentielle
Déconfinement : la SNCF a connu une hausse de 400% des ventes de billets de train juste après les annonces d’Emmanuel Macron
il y a 6 heures 21 min
light > Sport
"El Pibe de Oro"
Mort de la légende du football argentin, Diego Maradona, à l’âge de 60 ans
il y a 8 heures 38 min
pépites > Politique
"Le changement, c’est maintenant"
François Hollande propose "Socialistes" comme nouveau nom pour le Parti Socialiste
il y a 10 heures 11 min
pépites > France
Séparatisme
Le Conseil d'Etat confirme la dissolution de l'association BarakaCity et la fermeture de la Grande mosquée de Pantin
il y a 11 heures 53 min
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 14 heures 15 min
Farce
Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg
il y a 14 heures 36 min
décryptage > Sport
Bryson DeChambeau

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

il y a 15 heures 8 sec
light > People
Santé
Dans une contribution publiée dans le New York Times, Meghan Markle raconte qu'elle a fait une fausse couche cet été
il y a 15 heures 23 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

il y a 15 heures 40 min
pépites > International
Avion
Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens
il y a 16 heures 1 min
Futur best-seller
L'enquête fleuve de Society sur l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès va être publiée sous le format d’un livre accessible dès le 9 décembre
il y a 7 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Madre" de Rodrigo Sorogoyen : un thriller bouleversant sur une mère en deuil de son fils…

il y a 9 heures 37 min
pépites > Economie
Changement de stratégie
IBM envisagerait la suppression de près d’un quart de ses effectifs en France
il y a 11 heures 23 min
Big Brother
Comment passer inaperçu sur l'avenue du Bonheur, truffée de caméras, à Pékin
il y a 12 heures 56 min
décryptage > Politique
Elus locaux

Radicalisation : pour un meilleur partage de l'information

il y a 14 heures 26 min
décryptage > France
Contradictions

Covid et terrorisme : deux poids, deux mesures. Pourquoi le Conseil constitutionnel s’est placé dans une contradiction qui risque de lui porter préjudice

il y a 14 heures 40 min
pépites > Politique
Désaveu
Loi sécurité globale : 30 abstentions, 10 votes contre chez LREM, la majorité envoie un avertissement à Gérald Darmanin
il y a 15 heures 4 min
décryptage > Consommation
Alimentation

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

il y a 15 heures 25 min
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 15 heures 58 min
pépite vidéo > Economie
"Quoi qu’il en coûte"
Bruno Le Maire : "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid"
il y a 16 heures 21 min
© NOEL CELIS / AFP
© NOEL CELIS / AFP
Bonnes feuilles

L’avenir des pandémies : le "péril jaune" et les risques liés à la mondialisation

Publié le 25 juillet 2020
Alain Bauer et Roger Dachez ont publié "Comment vivre au temps du coronavirus, un manuel pour comprendre et résister" aux éditions du Cerf. Les auteurs reviennent sur une somme historique d'alertes et de rapports multiples qui auraient dû nous permettre de combattre la Covid-19. Et sans avoir à choisir entre la santé et l'emploi. Extrait 1/2.
Alain Bauer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Bauer est professeur de criminologie au Conservatoire National des Arts et Métiers, New York et Shanghai. Dernier livre paru : Vivre au temps du coronavirus (Cerf) ...
Voir la bio
Roger Dachez
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Né en 1955, Roger Dachez est professeure à l'université Paris-Diderot. Il est également président de l'institut Alfred Fournier et l'auteur de nombreuses publications. En collaboration avec Alain Bauer, il a écrit Les Promesses de l'Aube...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Bauer et Roger Dachez ont publié "Comment vivre au temps du coronavirus, un manuel pour comprendre et résister" aux éditions du Cerf. Les auteurs reviennent sur une somme historique d'alertes et de rapports multiples qui auraient dû nous permettre de combattre la Covid-19. Et sans avoir à choisir entre la santé et l'emploi. Extrait 1/2.

Si la globalisation marchande n’est actée que depuis quelques décennies, la mondialisation des épidémies constitue une réalité bien plus ancienne. C’est délibérément que, dans la brève histoire qu’on vient d’en lire, ont été retenues seulement les plus exemplaires au regard du passé, les plus vivaces dans la mémoire présente, les plus instructives aussi pour l’avenir. Mais avons-nous entendu les leçons qu’elles recèlent ?

Nous sommes définitivement entrés dans l’ère des pandémies. Elles sont sans doute appelées à devenir la toile de fond de l’histoire humaine. Il faudra vivre avec cette évidence, même si elle heurte une époque qui a cru conjurer le temps des périls et convoquer la fin de l’histoire. Et prendre la mesure des deux nouvelles qui viennent de nous advenir : la première est que l’histoire perdure dans son irrémédiable dimension tragique ; la seconde est que l’avenir présente des défis plus gigantesques que tous ceux que l’humanité a relevés jusqu’à aujourd’hui. 

Ni angélisme, ni catastrophisme. Nul besoin de rejoindre le camp des nouveaux golems qui pensent que la biologie est promise à « anéantir un à un tous les dangers viraux » comme dans un jeu vidéo ou le camp des effondristes qui souhaitent « extirper le virus humain de la nature » ! Le transhumanisme a ses partisans, la deep ecology les siens. Elle n’est, elle aussi, qu’un anti-humanisme foncier sur fond apocalyptique. Mais la nature n’est pas une fin en soi. L’humanité doit faire front : sans elle, le monde n’aurait pas de sens, car il ne serait plus pensable. 

Quel monde, dès lors, se dessine devant nous ? 

D’une part, la source de ces épidémies globales se situera le plus souvent en Chine ou en Asie du Sud-Est pour des raisons à la fois biologiques et culturelles. Par le passé, nombre d’agents infectieux de ces phénomènes ont eu comme réservoirs des animaux sauvages, en majorité des rongeurs ou de petits mammifères, qui pullulent dans ces régions. La consommation de viande sauvage, qui fait partie de pratiques coutumières, a facilité la transmission de ces germes à l’espèce humaine – et ce processus est extrêmement ancien. Sous le coup du changement climatique, de la surexploitation des ressources, de la déforestation subséquente, qui poussent une partie de la faune sauvage vers les concentrations urbaines, et donc humaines, le rapprochement s’accélère. La globalisation des échanges fait le reste. Il y aura donc des conclusions géopolitiques à tirer de cet état de fait. 

D’autre part, si la lutte contre les pandémies repose sur l’identification scientifique des agents infectieux responsables, la mise au point, si elle est possible, de traitements médicamenteux efficaces et, bien sûr, de vaccins qui sont la solution idéale, ce dispositif ne peut suffire. Comme la pandémie actuelle le montre, ces agents vont se renouveler à échéance régulière, nous ramenant chaque fois au point de départ, ou presque. Réorganisée à l’échelle internationale, la recherche sera sans doute capable de répondre de plus en plus vite à chaque menace nouvelle – et on a vu comment les connaissances sur le Cov2 ont progressé de façon éblouissante en moins de deux ou trois mois. Mais cette célérité restera en deçà de l’urgence absolue où se trouveront plongés des pays entiers en quelques semaines à peine et qu’il s’agira de gérer dans l’instant. 

C’est là que, manifestement, le bât blesse. La variable d’ajustement sera la résilience du système de soins, la solidité et la réactivité des structures hospitalières, ce qui suppose des plans suivis ainsi que des moyens adéquats, adaptés et constamment disponibles. Or, un tel plan ne s’improvise pas. Mais il se prépare longtemps à l’avance, comme si la prochaine pandémie était pour demain. Même dans les grandes nations économiquement et médicalement développées, on a vu que le choc a été rude et la catastrophe menaçante. 

Tel sera le levier essentiel des combats futurs. 

Il nous faut nous préparer à cette échéance et nous préoccuper de cette échéance sans délai avant le nouveau chapitre qui va inévitablement s’ouvrir dans notre nouveau monde. 

Un monde qui, sans doute, a précisément commencé à Wuhan, en Chine, au cours de l’automne 2019.

Extrait du livre d’Alain Bauer et de Roger Dachez, "Comment vivre au temps du coronavirus, un manuel pour comprendre et résister", publié aux éditions du Cerf, 9,99 € - Sortie Livre Numérique, EBook -Possibilité pour les librairies d’impression sur demande

Lien vers la boutique, cliquez ICI

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires