En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

02.

Coup de gueule de François Cluzet contre les acteurs et humoristes qui participent au "climat anxiogène actuel"

03.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

04.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

05.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

06.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

07.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 4 heures 21 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 5 heures 48 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 10 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 12 heures 29 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 14 heures 5 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 14 heures 42 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 14 heures 59 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 15 heures 33 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 15 heures 54 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 16 heures 11 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 5 heures 5 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 9 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 12 heures 7 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 13 heures 43 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 14 heures 31 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 14 heures 53 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 15 heures 10 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 15 heures 41 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 15 heures 59 min
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 16 heures 12 min
© Reuters
© Reuters
Données personnelles

Cinq conseils pour éviter le vol d’identité sur Internet

Publié le 21 juillet 2020
Le vol d'identité sur Internet a un impact majeur et assez violent sur la vie quotidienne des victimes. Il existe pourtant des conseils simples et des bonnes pratiques pour lutter contre ce danger.
Arnaud Lemaire
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Lemaire est Manager Ingénieur Systèmes chez F5 networks. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le vol d'identité sur Internet a un impact majeur et assez violent sur la vie quotidienne des victimes. Il existe pourtant des conseils simples et des bonnes pratiques pour lutter contre ce danger.

« Pourquoi un cybercriminel s’intéresserait-il à mon identité ? Je ne suis personne d’important et je n’ai rien à cacher ». C’est en tout cas ce qu’ont dû se dire bien des futures victimes d’un vol d’identité afin de réaliser (hélas trop tard) qu’en réalité, oui, leur identité intéresse bel et bien les criminels !

Et contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, la plupart des cybercriminels ont même tendance à éviter les cibles « importantes », parce que trop visibles ou trop bien protégées. Ce sont donc plutôt les très nombreuses cibles faciles (celles qui pensent, justement, n’intéresser personne !) qui ont leur préférence.

Et malheureusement, le vol d’identité peut avoir un impact aussi soudain que violent sur la vie quotidienne de ses victimes. Toutes parlent d’un piège implacable qui se referme sur elles, de créanciers qui les poursuivent pour des achats qu’elles n’ont pas réalisés, d’interdiction à la Banque de France, de dizaines de milliers d’euros de contraventions impayées qui leur sont réclamées à tort, etc. Et contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, il est en réalité extrêmement difficile, long et coûteux de prouver sa bonne foi.

Alors, puisqu’il vaut mieux prévenir que guérir, voici quelques conseils pour éviter d’être victime d’un vol d’identité sur Internet :

1 - Utiliser un gestionnaire de mots de passe. Un internaute possède en moyenne entre 70 à 80 mots de passe, ce qui entraîne inévitablement des notes manuscrites. Pire encore, selon un sondage Harris réalisé par Google, deux utilisateurs sur trois admettent réutiliser des mots de passe sur plusieurs comptes (ce qui est une très mauvaise idée !).

Un gestionnaire de mots de passe aide à créer des mots de passe forts et uniques pour chaque compte. Il les chiffre et les stocke dans une chambre forte sécurisée - il suffit ensuite de se souvenir d’un seul mot de passe principal - qui en plus ne sera jamais utilisé sur Internet. S’il est certes possible dans certains cas pour des attaquants de pirater une application de gestion des mots de passe, ces derniers leur seront inutiles, car chiffrés. Le tout est de bien choisir et bien protéger le mot de passe maître.

À défaut d’utiliser un tel gestionnaire de mots de passe, il faut, au minimum, commencer à créer des phrases de passe uniques qui utilisent le nombre maximum de caractères autorisés. Et ne pas oublier de réinitialiser un mot de passe en cas de violation d’un compte.

En règle générale, il vaut mieux ne pas autoriser le navigateur à mémoriser les mots de passe des comptes, et ne jamais utiliser les identifiants d’un site (tel que celui d’un média social) pour créer un compte ou se connecter à d’autres sites.

Enfin, dans la mesure du possible, les noms d’utilisateur ne devraient pas inclure le nom, l’adresse électronique ou des indices de date de naissance. Car cela donne aux cybercriminels la moitié des informations dont ils ont besoin pour pirater les comptes.

2 - Utiliser l’authentification multifactorielle. Non, l’authentification multifactorielle (qui « oblige » à entrer un code envoyé par SMS ou affiché par une application mobile) n’est pas une option. Il s’agit d’une couche de sécurité essentielle qui devrait être utilisée pour chaque compte lorsque cela est possible (car tous les services ne la proposent malheureusement pas). C’est la seule approche qui garantit que même en cas de vol du mot de passe, un attaquant ne pourra se connecter au compte ainsi protégé (à moins d’être parvenu à extorquer un code de déblocage, mais c’est une autre histoire !)

3 - Arrêter de tout partager en ligne. Rien ne fait d’un internaute une cible plus facile pour les voleurs d’identité qu’une multitude d’informations personnelles volontairement partagées à travers de nombreux sites publics. En combinant cette abondance numérique avec toutes les données « discrètes » qui s’accumulent en coulisses, les criminels peuvent dans certains cas usurper une identité en quelques minutes seulement.

Pour éviter cela, il est bon de nettoyer les comptes des médias et réseaux sociaux des informations personnelles qui peuvent être utilisées comme confirmation de mots de passe (date ou lieu de naissance, nom de jeune fille, nom de jeune fille de la mère, adresse, numéro de téléphone, nom de l’animal de compagnie, passe-temps, etc.).

Il est ensuite important de configurer les paramètres de confidentialité sur les réglages les plus stricts et choisir les « amis » avec soin (y compris en signalant les demandes d’amis en double).

Il est aussi important de savoir résister aux tentations des quiz ou autres jeux proposés sur les médias sociaux (la plupart sont conçus pour recueillir des informations personnelles). Évidemment, il faudra aussi éviter les applications provenant de sources inconnues, et être méfiant à propos des liens et/ou des publicités qui s’affichent dans le flux des médias sociaux, y compris en provenance d’amis (car leurs comptes peuvent avoir été piratés).

Enfin, il est utile de désactiver la géolocalisation et d’éviter de partager des contenus (dont des photos) en déplacement : car outre le fait que cela peut aider un criminel à savoir que le domicile est vide, d’autres escrocs peuvent utiliser cette information afin de piéger un ami en se faisant passer pour un ami commun).

Au-delà de ces quelques exemples, il est important de sans cesse se poser la question « pourquoi ces informations sont-elles nécessaires ? À qui profitent-elles ? Pourraient-elles porter atteinte à ma vie privée ou compromettre mon identité ? ».

4 - Protéger sa vie privée à la maison. À commencer par une bonne configuration du réseau sans fil domestique (quelques conseils en anglais ici), et ne choisir que des appareils IoT qui permettent de changer leur mot de passe et de gérer les paramètres de sécurité.

Il est aussi important de se débarrasser correctement des vieux téléphones, ordinateurs portables et périphériques de stockage (en n’hésitant pas à les détruire physiquement si la revente n’est pas pertinente, ou alors - pour les appareils mobiles - en changeant d’abord le mot de passe pour un sésame très long et aléatoire avant de lancer la réinitialisation d’usine).

Enfin, il est important de ne pas négliger pour autant les mesures non-techniques, comme la sécurisation de la boîte aux lettres, la collecte quotidienne du courrier, le refus de la publicité par publipostage et l’utilisation d’une déchiqueteuse à coupe transversale ou à micro-coupe pour éliminer tous les documents contenant des informations personnelles (y compris le courrier indésirable).

Sans oublier, bien sûr, de vérifier qu’aucun objet de valeur (passeports, cartes d’identité, portefeuilles) ne soit laissé sans surveillance dans les voitures ou autres lieux accessibles au public.

5 - Protéger sa vie privée en public. Il est difficile de croire qu’il soit encore nécessaire de le rappeler, mais le Wi-Fi public est incroyablement vulnérable aux écoutes. Mieux vaut ne jamais l’utiliser pour des opérations bancaires en ligne, des achats ou toute activité impliquant une carte bancaire, ainsi que pour des services liés à la santé. Il vaut mieux privilégier dans ce cas une connexion 4G depuis un smartphone ou, si cela n’est pas envisageable, à minima de passer par un VPN.

Hors-ligne, il faut faire attention à ne pas révéler des informations sensibles à haute voix dans un lieu public (comme les numéros de carte bancaire, la date de naissance ou tout autre numéro d’adhérent). De même, il est important de protéger visuellement les codes PIN, les numéros d’adhérents et autres identifiants lors de leur saisie dans un point de vente. Enfin, il n’est pas inutile de tester les distributeurs de billets ou les caisses automatiques avant d’insérer une carte de paiement, afin de détecter une éventuelle fausse façade (bien que ce ne soit pas toujours aussi simple)

Ne pas devenir une cible facile

Les consommateurs sont souvent déconcertés, frustrés ou même choqués par l’infinie variété de stratagèmes astucieux que les fraudeurs mettent au point pour monter des arnaques. Les articles de presse sur le sujet sont tellement nombreux que le consommateur peut se sentir dépassé et, dans certains cas, impuissant.

Dans un monde idéal, cela ne devrait jamais arriver et quelques mesures simples (comme celles énumérées ci-dessus) peuvent faire une énorme différence. Car les escrocs n’aiment pas les obstacles et fuient les difficultés, qui leur font perdre du temps et donc de l’argent. En fait, l’essentiel est d’éviter de devenir une cible facile en leur mettant (quelques) bâtons dans les roues. Ils passeront alors à une cible plus facile… qui n’aura malheureusement pas appliqué ces quelques conseils.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
evgueniesokolof
- 21/07/2020 - 17:27
Voila le type même d'article imbécile
1.Parce que si on fait le compte de ce qu'il ne faut pas faire, on ne va plus sur le web
2 Parce que l'on pourrait faire le même exercice pour éviter de se faire tuer dans la rue ou , c'est moins grave, piquer sa carte bleue et que très vraisemblablement, ce serait moins stressant
Lemaire devrait savoir qu'il y a un risque bien plus grand et encore plus difficile à éviter: celui de rencontrer des cons, des canailles ou des ordures! et là même avec tous les mots de passe.....
Si ...vous restez chez vous, ne vous connectez pas à internet, regardez les araignées faire leur toile et vous vous tirez une balle dans la tête....
Heureusement, avant cette solution extrême on peut tjs se désabonner