En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

02.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

03.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

04.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

07.

Crise économique : l‘OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l’Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

03.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 18 min 36 sec
décryptage > Politique
Restrictions et nouvelles mesures

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

il y a 27 min 58 sec
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Manchester United - PSG : 1-3 Paris s'impose dans le théâtre des rêves et reprend la tête de son groupe

il y a 48 min 16 sec
décryptage > Politique
VGE

Valery Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

il y a 1 heure 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 14 heures 10 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 14 heures 45 min
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 15 heures 41 min
light > Santé
Etat de santé
Michel Onfray a contracté la Covid-19
il y a 17 heures 57 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 20 heures 12 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 21 heures 12 min
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 21 min 48 sec
décryptage > International
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

il y a 46 min 37 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Crise économique : l‘OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l’Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

il y a 56 min 23 sec
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 10 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 14 heures 29 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 15 heures 12 min
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 16 heures 44 min
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 19 heures 37 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 20 heures 57 min
light > Science
Santé
L'Intelligence Artificielle pourrait prédire quelles combinaisons de médicaments luttent le mieux contre tel ou tel cancer
il y a 21 heures 21 min
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
Jean Castex Gérald Darmanin gendarmes
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
Jean Castex Gérald Darmanin gendarmes
Restaurer l'autorité de l'Etat

Insécurité : les Premiers ministres changent, Macron et son manque de détermination restent

Publié le 16 juillet 2020
A l'occasion de son discours de politique générale, Jean Castex a abordé le sujet de la délinquance. Le gouvernement d'Edouard Philippe avait été critiqué pour son manque de fermeté sur ces questions régaliennes. Jean Castex pourra-t-il agir sur la question de l’insécurité ?
Arnaud Lachaize
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Lachaize est universitaire, spécialiste de l’immigration. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A l'occasion de son discours de politique générale, Jean Castex a abordé le sujet de la délinquance. Le gouvernement d'Edouard Philippe avait été critiqué pour son manque de fermeté sur ces questions régaliennes. Jean Castex pourra-t-il agir sur la question de l’insécurité ?

Atlantico.fr : Jean Castex, dans son discours de politique générale, a évoqué vouloir lutter avec fermeté contre la délinquance qui sévit actuellement en France. Alors qu’il avait été reproché au gouvernement Philippe de manquer de fermeté sur ces questions régaliennes, pensez-vous que Jean Castex puisse accorder le discours et l’action sur la question de l’insécurité ?

Arnaud Lachaize : Il faut d’abord noter qu’Emmanuel Macron a totalement évacué ce sujet de son discours du 14 juillet, ce qui est extrêmement révélateur à mes yeux de la direction que souhaite poursuivre ce gouvernement sur la question du traitement en justice de la délinquance. Jean Castex est venu à son secours en évoquant le sujet hier, face aux évènements violents qui se sont produits ces derniers jours : les affrontements avec les forces de police place de la Bastille, le pompier blessé par balle dans l’exercice de ses fonctions à Etampes, les attaques de voitures de police au mortier… Le climat social est délétère, et préoccupe les Français. Et la politique actuelle de ce gouvernement, comme du précèdent, reste en total décalage avec la réalité du terrain. 

Le principal problème aujourd’hui vient de la chaîne pénale : les policiers arrêtent, les magistrats refusent la sanction sévère. En 2007, le président Sarkozy avait créé des « peines plancher » pour les délinquants récidivistes. Elles ont été supprimées par le gouvernement socialiste et jamais réintroduites depuis. Or on sait qu’elles sont indispensables pour lutter contre l’insécurité car elles permettent de renforcer l’arsenal des sanctions.

Aujourd’hui, les priorités sont d’augmenter le nombre de places en prison et de rétablir les peines plancher. Or personne n’osera les rétablir. Emmanuel Macron assume une politique d’équilibriste, à la fois de droite et de gauche. Or ces « peines plancher » sont intolérables pour l’électorat de gauche. En s’évertuant à contenter cet électorat, le président comme son Premier ministre ne pourront stopper le spirale de la violence dans laquelle est entraînée la société française. Ce « en même temps » si cher au Président rend impossible toute restauration de l’autorité de l’État. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ajm
- 16/07/2020 - 21:43
Le pire président en matière pénale.
La politique pénale de Macron est la pire de notre histoire. Même Taubira était moins catastrophique que Belloubet et son successeur. Mais les français ne semblent pas le percevoir vraiment parce que Belloubet était discrète, contrairement à Taubira qui ouvrait sa grande gueule en permanence. Avec DM cela risque de changer et cela pourra peut-être leur ouvrir les yeux. Mais j'ai l'impression que un grand nombre de français sont paniqués par le virus et que cette peur va être utilisée à fond par le gouvernement avec la complicité des médias. La. peur du virus, surtout dans la population la plus craintive qui redoute particulièrement l'insécurité ( personnes âgées notamment) éclipse toutes les autres.
ajm
- 16/07/2020 - 21:43
Le pire président en matière pénale.
La politique pénale de Macron est la pire de notre histoire. Même Taubira était moins catastrophique que Belloubet et son successeur. Mais les français ne semblent pas le percevoir vraiment parce que Belloubet était discrète, contrairement à Taubira qui ouvrait sa grande gueule en permanence. Avec DM cela risque de changer et cela pourra peut-être leur ouvrir les yeux. Mais j'ai l'impression que un grand nombre de français sont paniqués par le virus et que cette peur va être utilisée à fond par le gouvernement avec la complicité des médias. La. peur du virus, surtout dans la population la plus craintive qui redoute particulièrement l'insécurité ( personnes âgées notamment) éclipse toutes les autres.
lémire
- 16/07/2020 - 19:41
Manque de détermination ?
Macron fait partie de cette moyenne bourgeoisie de gauche qui n'est pas personnellement affectée par la délinquance et qui a été élevée dans la détestation de la police et l’idolâtrie des avocats. Par ailleurs, son empathie me semble des plus limitées vis à vis des classes non dirigeantes. Oh que si, il est déterminé, à perdre le moins de voix possibles à gauche, puisqu'il semble suffisant de faire une politique pro business pour attirer des électeurs de "droite" et des politiciens carriéristes à la Darmanin. Construire des prisons ne lui rapportera rien, et il est inutile de compter sur son sens des responsabilité. Et "visser" les syndicats de magistrats politisés, soutenus à fond par la presse qui compte, est hors de portée de la classe politique, la droite au pouvoir ne pourrait que les laisser s’époumoner. Dupont-Moretti aurait été très bien dans le rôle, mais n'est pas vraiment de ce bord