En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"

03.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

04.

Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant

05.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

06.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

07.

Recul du Covid : ces (mauvais) chiffres qui relativisent le satisfecit que décerne Olivier Véran à la France

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : A la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 13 min 49 sec
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 35 min 52 sec
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 39 min 1 sec
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 39 min 1 sec
décryptage > France
En roue libre

Violence contre un producteur : qui saura reprendre en main l’encadrement de la police ?

il y a 39 min 2 sec
décryptage > Société
Pas de bébés confinement

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

il y a 39 min 2 sec
rendez-vous > People
Revue de presse people
Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)
il y a 39 min 2 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 11 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 12 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je ne vis que pour toi" de Emmanuelle de Boysson : le Paris saphique, littéraire et artistique du début du XXe siècle. Un mélange subtil de fiction et de réel

il y a 12 heures 44 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 20 min 55 sec
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 36 min 19 sec
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 39 min 1 sec
décryptage > Politique
Baroque

Commission sur l'article 24 de la loi "sécurité globale" : le symptôme du grave déficit de culture démocratique du quinquennat Macron

il y a 39 min 2 sec
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les perdants magnifiques : Pierre Mendès France, ou la vertu du renoncement

il y a 39 min 2 sec
décryptage > Atlantico business
Mauvais arguments

La 5G se déploie mais beaucoup d’édiles locaux la refusent au prix de l’isolement qu’ils reprocheront ensuite à l’Etat

il y a 39 min 2 sec
décryptage > Nouveau monde
Concurrence déloyale

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

il y a 39 min 2 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 11 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'historiographe du royaume" de Maël Renouard : à la cour d'Hassan II, les caprices d’un roi et le sort du courtisan malgré lui. De belles pages romanesques mais quelques digressions sans intérêt pour le récit

il y a 12 heures 31 min
pépites > Politique
Ces images "nous font honte"
Producteur passé à tabac par des policiers : Emmanuel Macron réagit dans un long texte sur Facebook
il y a 13 heures 11 min
© AFP
© AFP
Il faut que tout change pour que tout change

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

Publié le 12 juillet 2020
C’est certainement offensant pour les minorités LGBT. Emmanuelle Béart s’en est avisée.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C’est certainement offensant pour les minorités LGBT. Emmanuelle Béart s’en est avisée.

Guy Béart était chanteur. Il était aussi un lamentable hétérosexuel. En vertu de quoi, il a fabriqué une fille : Emmanuelle Béart. Pas sûr qu’elle lui en soit reconnaissante.

On connaît sa chanson la plus célèbre : « Qu’on est bien dans les bras  d’une personne du sexe opposé ». Il fut un temps où elle ne posait pas de problème. Un homme avait le droit d’aimer une femme. Et une femme pouvait prendre un homme dans ses bras.

Cette triste et scandaleuse époque est révolue. Emmanuelle Béart est de son temps. Elle vient de sortir un album en modifiant les paroles de la chanson de son père. Et ça donne : « Qu’on est bien dans les bras d’un genre qui vous va ». Et aussi : « qu’on est bien dans les bras d’un genre désiré ». Ca a une autre gueule que de vanter les tristes étreintes entre un homme et une femme.

Sur cette voie progressiste il y a encore du chemin à faire. Le misérable Brassens chantait « quand je pense à Fernande je bande ». Fernande sera remplacée par Fernand qui fera bander encore plus. Et Pénélope la salope « qui se vautrait nue sous le premier venu » sera, elle, interdite.

D’autres possibilités s’offrent également à nous. Nombre d’œuvres littéraires étant désormais dans le domaine public on aura toute liberté pour les changer.

La belle Desdémone deviendra le beau Desdémon. La Juliette de Roméo disparaîtra au bénéfice d’un charmant Julien. La Loreleï d’Apollinaire cèdera la place à un Le Loreleï qui attirera les hommes encore plus. Au lieu d’être amoureux de Mathilde de La Mole, Julien Sorel tombera sous le charme de Thibault de La Mole.

Dans un souci œcuménique, j’ai sélectionné deux chansons qui plairont à tout le monde et auront sans doute l’imprimatur d’Emmanuelle Béart. « Mon petit cul » d’Anne Léonard : c’est ouvert à tous. « Par devant, par derrière » de Marie Josée Neuville : tous les goûts sont respectés. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
clo-ette
- 13/07/2020 - 13:03
Il y a évidemment égalité
de droit, de qualités intellectuelles entre les sexes, mais on n'y peut rien ce sont les femmes qui portent les enfants, d'autre part, les homosexuels méritent le respect, et il n'y a rien de mieux pour une femme qu'avoir un ami homo homme !
Ganesha
- 13/07/2020 - 10:46
JG
Effectivement, je suis hétéro et tout ce que je connais de la Russie, c'est une escale d'avion à Moscou.
Vladimir Poutine semble vraiment être un président apprécié par ses concitoyens.
Emmanuelle Béart fut, dans sa jeunesse, une actrice sublime.
Je tenais surtout à me démarquer des commentaires débiles ci-dessous.
Moi aussi, deux hommes qui s'embrassent, cela me choque.
Mais, je détourne mon regard...
JG
- 13/07/2020 - 09:35
@Ganesha
Quand on ne connaît rien à un pays, on se tait....
Mettre sur le même plan la Russie et les pays musulmans en ce qui concerne la tolérance à l'homosexualité témoigne au mieux d'une ignorance crasse au pire de préjugés entretenus par les russophobes les plus débiles
L'homosexualité est parfaitement tolérée en Russie . La seule chose qui n'est pas tolérée est la propagande homosexuelle dans les écoles et dans la rue. On peut considérer qu'empêcher une Gay pride n'est pas démocratique mais j'avoue que ça me fait bien marrer. Pour une fois que le lobby LGBT n'est pas tout puissant dans les médias et parmi les hommes politiques...
Quant à dire qu'Emmanuelle Béart est une "magnifique actrice", il faudrait plutôt employer "était" car la chirurgie esthétique ne l'a pas améliorée, et la beauté n'empêche pas la connerie.
Vous qui êtes plutôt RN sur le plan politique (et en cela, nous sommes plutôt proches) , je vous rappelle que cette 'magnifique actrice " était il y a 20 ans déjà assez con pour faire partie des défenseurs de l'occupation par les migrants d'une Eglise...
Réfléchissez avant de défendre les indéfendables : elle fait partie des idiots utiles qui détruisent notre pays.