En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

03.

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

04.

Coronavirus : ces mesures prises ailleurs dont la France aurait grand besoin pour maîtriser une rentrée à risques

05.

Le Liban sous mandat français ? Peut-être, mais est-on sûr que Macron soit de taille ?

06.

Incognito, vraiment ? Pourquoi la navigation en mode privé ne correspond pas vraiment à ce que vous croyez

07.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Lumière noire" de Lisa Gardner, bel hymne à l'instinct absolu de survie

il y a 8 heures 23 min
pépites > France
Violents orages
Plusieurs blessés, dont deux graves, dans le funiculaire reliant Lourdes au Pic du Jer après une panne d'électricité
il y a 9 heures 12 min
light > Société
L’Amour aux temps du coronavirus
Les couples binationaux séparés par la pandémie de coronavirus vont pouvoir enfin se retrouver
il y a 10 heures 13 min
pépites > International
Violence de la catastrophe
Les explosions du port de Beyrouth ont formé un cratère de 43 mètres de profondeur
il y a 11 heures 42 min
light > Media
Loi sur la sécurité nationale
Hong Kong : la figure prodémocratique Jimmy Lai a été arrêtée, ses journaux perquisitionnés
il y a 14 heures 17 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

L'État, sauveur du jour, tueur du lendemain. Mr Darmanin est-ce l’image que vous voulez donner de votre mandat ?

il y a 15 heures 34 min
pépite vidéo > International
Liban
De nouveaux incidents à Beyrouth lors de manifestations, trois ministres ont démissionné
il y a 16 heures 44 min
décryptage > Economie
Baisse des prix

Le Covid-19 est déflationniste

il y a 18 heures 39 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Incognito, vraiment ? Pourquoi la navigation en mode privé ne correspond pas vraiment à ce que vous croyez
il y a 19 heures 22 min
décryptage > High-tech
Fake news

Vidéos trafiquées : les deepfakes deviennent de plus en plus faciles à produire et de plus en plus crédibles

il y a 19 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La Panthère des neiges" de Sylvain Tesson, le prix Renaudot 2019 vient récompenser ce très beau et rafraîchissant vagabondage philosophique sur le toit du monde

il y a 8 heures 47 min
pépites > International
Renouveau ?
Explosions à Beyrouth : le Premier ministre libanais, Hassan Diab, annonce la démission de son gouvernement
il y a 9 heures 44 min
light > Insolite
"Photo souvenir"
Allemagne : il fait un doigt d’honneur à un radar, son amende est multipliée par 75
il y a 10 heures 49 min
pépites > Santé
Pouvoir d'achat
Covid-19 : le prix des masques devrait fortement baisser à la rentrée
il y a 12 heures 5 min
pépites > Politique
Bras de fer démocratique
Biélorussie : la candidate d'opposition Svetlana Tikhanovskaïa demande à Alexandre Loukachenko de céder le pouvoir
il y a 15 heures 12 min
pépites > Terrorisme
Investigations
Attaque au Niger : le parquet antiterroriste français ouvre une enquête pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste"
il y a 16 heures 15 min
décryptage > Santé
Anticipation

Coronavirus : ces mesures prises ailleurs dont la France aurait grand besoin pour maîtriser une rentrée à risques

il y a 18 heures 25 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Traité d’antidiplomatie

il y a 19 heures 1 min
décryptage > International
Retour vers le passé

Le Liban sous mandat français ? Peut-être, mais est-on sûr que Macron soit de taille ?

il y a 19 heures 44 min
décryptage > France
La ruée vers l'Ouest

Quel impact des canicules sur l’immobilier ?

il y a 19 heures 59 min
© REGIS DUVIGNAU / POOL / AFP
© REGIS DUVIGNAU / POOL / AFP
Leçons du remaniement

Alerte enlèvement : mais à quoi sert le MoDem ?

Publié le 08 juillet 2020
Alors qu’on aurait pu imaginer que la perte de la majorité absolue par LREM renforce le MoDem, le parti de François Bayrou n’a rien obtenu de ce remaniement. Le maire de Pau est pourtant l’homme qui a fait Emmanuel Macron roi.
Edouard Husson
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors qu’on aurait pu imaginer que la perte de la majorité absolue par LREM renforce le MoDem, le parti de François Bayrou n’a rien obtenu de ce remaniement. Le maire de Pau est pourtant l’homme qui a fait Emmanuel Macron roi.

Atlantico.fr : À l'heure du remaniement, les membres du MoDem de François Bayrou semble avoir été totalement exclus des considérations du pouvoir exécutif au profit de personnalité venues des Républicains, proches de Nicolas Sarkozy. François Bayrou a-t-il définitivement été supplanté par Nicolas Sarkozy en tant que mentor d'Emmanuel Macron ? 

Edouard Husson : La verticalité jupitérienne n’est en fait qu’un radical-socialisme autoritaire. Emmanuel Macron a planté sa tente au centre du paysage politique, et il n’entend pas être délogé. Le ralliement de François Bayrou, en 2017, avait été, après la destruction de François Fillon par son propre camp, la deuxième surprise bienvenue pour le candidat Macron. C’est la raison pour laquelle président fraîchement élu, il lui avait fallu faire bonne place à Bayrou dans le gouvernement. Les alliés encombrent toujours Emmanuel Macron. C’est la raison pour laquelle il avait, de manière un peu perverse, nommé François Bayrou garde des Sceaux, avant de le lâcher, dès que le contraste entre la fonction et les affaires qui poursuivaient le Ministre apparut trop évident. François Bayrou n’est pas rancunier et il a accepté le rôle de conseiller du prince dans les coulisses. Peut-être sera-t-eil, demain, nommé au « Plan », réhabilité par Emmanuel Macron, si l’on en croit une indiscrétion du Canard Enchaîné. Ensuite, le président joue exactement le même jeu avec Nicolas Sarkozy et la droite LR. L’ancien président de la République est mis hors d’état d’être un danger réel à cause de ses démêlés avec la justice; et il est régulièrement consulté par Macron. On promeut ses anciens collaborateurs, Jean Castex étant la prise de guerre la plus récente. Il s’agit de neutraliser et d’instrumentaliser les potentiels dangers politiques. On remarquera qu’il agit de même avec Madame Le Pen, promue opposante officielle à intervalles réguliers, tout en étant sous le coup de démêlés avec la justice, qui pourraient s’aggraver si elle devenait trop dangereuse en ces temps de crise sociale aux multiples foyers. 

Comment Bayrou peut-il réagir et tenter d'exister pour les prochaines présidentielles ?

François Bayrou a eu son heure de gloire en 2007, lorsqu’il a fait 18% à l’élection présidentielle alors même qu’il affrontait Nicolas Sarkozy (31%) et Ségolène Royal (26%). C’est lui qui a inventé le positionnement macronien. Sa faiblesse vient de ce qu’étant, essentiellement, un homme de centre-droit, François Bayrou veut surtout ne pas avoir l’air d’être de droite. (C’est une caractéristique ancienne d’une partie de la droite, depuis la Révolution: on a honte de ce qu’on est). Donc Bayrou a manqué l’occasion qui lui tendait les bras, après 2007: rassembler les déçus du sarkozysme, occuper solidement le centre-droit au premier tour, pour se faire élire au second. Emmanuel Macron n’a pas de tels scrupules: il est un homme de gauche; la gauche, depuis la révolution, a pour habitude régulière, une fois élue, de s’emparer de la politique économique de la droite et la mettre en oeuvre. Macron occupe donc le terrain qui fut celui de François Bayrou; il met en oeuvre les projets idéologiques de la gauche (Nicole Belloubet vidant les prisons en disciples de Michel Foucault; Agnès Buzyn mettant en oeuvre la PMA sans père); et il fait une politique économique plaisant aux LR, tout en faisant cogner sourdement les Gilets Jaunes, pour coaliser définitivement le parti de l’ordre. François Bayrou n’a donc pas d’espace en vue de la prochaine présidentielle. En allant plus à gauche que Macron, il ne serait pas crédible. Et le centre-droit sur lequel il aurait pu s’appuyer à une époque, est aujourd’hui dispersé, de par les jeux politiciens d’un président rad-soc autoritaire. 

De son ralliement avec La République En Marche, le MoDem a-t-il obtenu l'identité politique qu'il recherchait ?Le jeu du ralliement en valait-il la chandelle ?

La seule force du MoDem, c’est sa capacité de nuisance à l’Assemblée Nationale. C’est la raison pour laquelle Emmanuel Macron doit ménager François Bayrou. LREM n’a plus de majorité comme groupe. Et il est devenu plus difficile aujourd’hui de convaincre les dissidents LREM que d’obtenir le vote du MoDem. Pour le reste, le MoDem est, comme LR, pris dans une configuration parlementaire qui ressemble plus au fouillis de la IIIè République qu’au jeu des majorités et oppositions clairement définies de la Vè République telle qu’elle a fonctionné jusqu’à François Hollande. Au fond, Bayrou, qui est un caméléon politique, presqu'autant qu’Emmanuel Macron, trouve bien son compte à ce jeu-là, même s’il aurait préféré rester ministre voire devenir Premier ministre. Gageons que la nomination d’un homme du sud-ouest, comme lui, très centriste, comme lui, a déclenché chez François Bayrou un mouvement de jalousie mimétique aiguë, pour parler comme René Girard. La réponse d’Emmanuel Macron à l’éventuel chantage d’un François Bayrou, au-delà du levier judiciaire, c’est de nommer un clone de Bayrou à l’Hotel Matignon. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Gastoch
- 10/07/2020 - 16:19
Bien descendu
Quand un radesoc autoritaire rencontre un radesec faisandé que se disent ils?? Pure perte de temps.
Ganesha
- 08/07/2020 - 15:47
Liberté 5
Ce qui est pathétique, ce sont les abonnés qui sont incapables de faire mieux que de radoter et de pleurnicher.
Pour qui avez-vous voté ces quarante dernières années ?
Vous ne vous sentez pas directement responsable du désastre actuel ?
Avez-vous déjà eu le courage et la lucidité d'écouter ce que dit Marine Le Pen ?
Liberte5
- 08/07/2020 - 13:47
E. Macron, comme ses prédesseurs, laissera la France.....
dans un plus mauvais état qu'il ne l'avait trouvée. C'est ainsi que cela se passe depuis G. Pompidou. Avons nous touché le fond? Non. Nos incompétents ont encore des marges de manœuvre pour continuer sur le déclin et la décadence. La BCE va faire couler à flot les Milliards d'euros dont la France a besoin. La capacité des Français à accepter l'immigration est encore grande. Comme l'est leur capacité à tolérer les violences .