En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Comment le rover Perseverance va-t-il chercher la vie sur Mars ? ; L'avion électrique à décollage vertical conçu par la Suisse prend son envol

02.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

03.

Elon Musk affole la twittosphère en affirmant que les pyramides d’Egypte ont été construites par… des aliens

04.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

05.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

06.

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

07.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Jerusalema : ça fait longtemps que ça n’était pas arrivé mais 2020 s’est trouvée un tube de l’été planétaire

06.

Pères et maris dangereux ? Quand Alice Coffin oublie opportunément les guerres judiciaires sans fondements menées par des mères sans scrupules

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Alerte à l’aliénation idéologique : pire que les nouveaux extrémistes progressistes, les idiots utiles qui leur ouvrent les portes

03.

PMA pour toutes : le conservatisme sociétal est-il une cause définitivement perdue ?

04.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

05.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

06.

Statues déboulonnées : la Martinique est-elle encore en France ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Wuhan
Covid-19 : la mission de l'OMS en Chine a terminé son travail préparatoire dans le cadre de l'enquête sur l'origine du virus
il y a 2 min 27 sec
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Relance ou investissement ? Présent simple ou avenir composé ? Être en France ou aux USA ?

il y a 3 heures 13 min
pépite vidéo > Science
Mission accomplie
SpaceX : les images de l'amerrissage des deux astronautes américains
il y a 3 heures 57 min
décryptage > Société
Sélection inclusive

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

il y a 5 heures 51 min
décryptage > Economie
Incertitudes sur les marchés

Le COVID-19 s’attaque surtout au dollar

il y a 6 heures 27 min
décryptage > International
Centre d'attraction

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

il y a 7 heures 30 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

TikTok première victime du bras de fer entre la Chine et les États-Unis. Donald Trump va décider de fermer la star montante des réseaux sociaux

il y a 8 heures 13 min
pépites > Economie
Vroum
Hausse des ventes de voitures neuves
il y a 22 heures 51 min
pépites > Economie
Crise aux Etats-Unis
Coronavirus : le cauchemar des restaurants américains condamnés à la faillite
il y a 1 jour 3 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Comment le rover Perseverance va-t-il chercher la vie sur Mars ? ; L'avion électrique à décollage vertical conçu par la Suisse prend son envol
il y a 1 jour 4 heures
pépites > Justice
Nouveau rebondissement
Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature
il y a 37 min 16 sec
pépites > Environnement
Temps d’adaptation
Barbara Pompili décide de repousser l'interdiction des terrasses chauffées à l'hiver 2021
il y a 3 heures 30 min
décryptage > Environnement
Environnement

C’est la biodiversité du "beau" qu’il faut apprendre et transmettre et non la biodiversité du calcul, du chiffre, du nombre

il y a 5 heures 27 min
décryptage > Santé
Avertissement

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

il y a 6 heures 7 min
décryptage > Consommation
Cocktail & Terroir

Les idées cocktails originales de l’été : avec de l’Absinthe, essayez le Green Beast

il y a 7 heures 1 min
décryptage > Politique
No non-sense

Séduire les "vrais gens" : le match des résultats Boris Johnson / Emmanuel Macron. Avantage...

il y a 7 heures 56 min
décryptage > Europe
Milliards à l'eau

Ces malencontreux facteurs économiques qui annulent d’ores et déjà l’impact du grand plan de relance européen

il y a 8 heures 26 min
pépites > Politique
Renouvellement
Important mouvement préfectoral
il y a 23 heures 6 min
pépites > International
A la mode
Coronavirus : des New Yorkais adoptent le scooter
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > International
Ennemi depuis toujours

Entre hyper-ouverture et « pression maximale », quelle sera la stratégie iranienne de Joe Biden ?

il y a 1 jour 4 heures
Atlanti Culture

"Dé mem brer" de Joyce Carol Oates : un excellent recueil de 7 nouvelles cinglantes à propos de 7 femmes presque ordinaires

Publié le 07 juillet 2020
Joyce Carol Oates a publié "Dé mem brer". Explorant avec brio la frontière ténue entre fantasmagorie et réalité, les sept nouvelles rassemblées ici nous font pénétrer dans le quotidien de personnages vulnérables, en prise avec la violence qui les entoure.
Serge Bressan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Bressan, journaliste depuis 1974, a travaillé pour, entre autres, Le Quotidien de Paris, L’Equipe (Foot2), Le Parisien, L’Express, TéléCable Sat Hebdo ou encore la RTS (Couleur3) et France5…
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Joyce Carol Oates a publié "Dé mem brer". Explorant avec brio la frontière ténue entre fantasmagorie et réalité, les sept nouvelles rassemblées ici nous font pénétrer dans le quotidien de personnages vulnérables, en prise avec la violence qui les entoure.

"Dé mem brer" de Joyce Carol Oates

Traduction : Christine Auché, Editeur : Philippe Rey, Nombre de pages, 288 pages, 19 €

 

RECOMMANDATION
Excellent
D’une des plus fameuses auteures contemporaines d’outre-Atlantique (et même du monde !), un nouveau recueil de nouvelles, titré Dé mem brer. C’est un bonheur de lecture follement enivrant à consommer sans la moindre modération. Parce que Joyce Carol Oates malaxe le glauque, le maléfique, l’horrifique avec une jubilation rare. Ce qui a fait écrire à une revue littéraire américaine : « Joyce Carol Oates est un Edgar Poe femme » ! 

 

THEME

Sept nouvelles cinglantes, tout aussi horrifiques que celles de  Mudwoman, son livre-étalon dans le genre paru en 2012… Sept nouvelles pour « une plongée inquiétante dans les psychés troublées de femmes presque ordinaires ». Pour autant de nouvelles, sept femmes- veuves, célibataires ou adolescentes. Avec  Dé mem brer, la première nouvelle de ce recueil qui lui donne son titre, l’auteure déroule des descentes aux enfers et des drames du passé. Magicienne du mot et de la phrase, elle enveloppe le tout d’une sacrée dose d’« horrific » et accompagne ses héroïnes dans de beaux sursauts de révolte. Elles se prénomment Jill, Stephanie, Mariana ou encore Claudia… Elles habitent amplement, entièrement Dé mem brer ,  Jill - une pré-ado sous le charme de son bel et mystérieux cousin, « serial killer » à ses heures ;  La fille noyée - une étudiante ne cesse de penser à cette autre retrouvée nue et noyée sur le campus ; Le vide sanitaire - une veuve ne parvient pas à faire le deuil de son mari pourtant pas vraiment aimable et fréquentable ; Grand héron bleu- Claudia est obsédée par les oiseaux du lac tout proche et voudrait se transformer en héron vengeur pour remettre à sa place son beau-frère vraiment trop entreprenant… ou encore Cœur brisé, Les situations,  Bienvenue au septième ciel, des nouvelles parues aux Etats-Unis entre 2015 et 2017 dans diverses publications et magazines. Ces femmes, ces héroïnes, le monde extérieur les menace, elles vont réagir- parfois, trop tard…

 

POINTS FORTS
-Mieux que quiconque, Joyce Carol Oates sait s’engouffrer, avec un plaisir non feint, dans les tourments et les troubles des individus.

-Encore, et comme toujours chez Joyce Carol Oates, ça flotte du côté du gothique, on chemine dans des marécages obscurs, il y a des carcasses de bagnole rouillées, des poupées bien évidemment disloquées, et les couteaux sont toujours formidablement effilés.

-Avec cette auteure « tout-terrain » de 82 ans, tout est prétexte à nouvelle(s) : un père furieusement abusif, une compagnie aérienne exagérément zélée, les esprits torturés et la paranoïa font l’ordinaire du paysage.

-Des textes entre fantasmagorie et réalité pour lesquels Joyce Carol Oates sait capter la personnalité de personnes vulnérables et confrontées à la violence, évidente ou sourde.

 

POINTS FAIBLES 
-La cadence infernale avec laquelle Joyce Carol Oates publie : deux, voire trois livres chaque année… Le lecteur éprouve quelque difficulté à suivre le rythme !

 

EN DEUX MOTS 
D’une des plus fameuses auteures contemporaines d’outre-Atlantique (et même du monde !), un nouveau recueil de nouvelles, titré Dé mem brer. C’est un bonheur de lecture follement enivrant à consommer sans la moindre modération. Parce que Joyce Carol Oates malaxe le glauque, le maléfique, l’horrifique avec une jubilation rare. Ce qui a fait écrire à une revue littéraire américaine : « Joyce Carol Oates est un Edgar Poe femme » !

 

UN EXTRAIT 
Je suis malade de honte quand je me souviens du dégoût que j’inspire à Rowan Billiet. Très triste de songer que Rowan m’a oubliée. Je suis jalouse à l’idée qu’il puisse avoir trouvé une autre cousine à promener dans sa Chevy bleu ciel. (Notre famille compte plusieurs cousines éparpillées à travers le comté de Beechum).

Sur le toit, il est naturel d’avoir ce genre de pensée. Si j’avais suffisamment de fierté, je me suiciderais. Je trouverais un moyen de mettre fin à mes jours. Je montrerais à Rowan Billiet à quel point je suis désolée, à quel point j’ai honte. Je montrerais à Rowan Billiet que moi aussi, je me dégoûte.

 

L'AUTEUR
Née le 16 juin 1938 à Lockport, New York (Etats-Unis), Joyce Carol Oates est romancière, nouvelliste, poétesse, dramaturge, essayiste, professeure de littérature à Princeton et membre de l’Académie américaine des arts et des lettres. Elle a publié son premier roman :  With Shuddering Fall  en 1964. Parmi ses textes les plus connus : Wonderland  (1971), De la boxe (1987),  Reflets en eau trouble  (1992), Zombie (1995) ou encore Blonde (2000). En ce printemps 2020, est paru  Dé mem brer, un recueil de nouvelles. L’auteure américaine publie également des romans policiers sous deux pseudonymes : Rosamond Smith et Lauren Kelly. Parmi ses influences, elle évoque Feodor Dostoïevski, James Joyce ou encore Flannery O’Connor. Chaque année, son nom est cité parmi les possibles prix Nobel de littérature.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires