En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

03.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

04.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia

07.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 8 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 9 heures 59 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 10 heures 54 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 11 heures 51 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 13 heures 32 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 16 heures 7 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 16 heures 51 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 17 heures 27 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 18 heures 3 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 18 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 9 heures 48 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 10 heures 32 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 11 heures 16 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 12 heures 46 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 15 heures 59 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 16 heures 33 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 16 heures 54 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 17 heures 49 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 18 heures 32 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 19 heures 19 min
Atlanti Culture

"Le Cafard" de Ian McEwan : une fable mordante sur les politiciens britanniques et le Brexit, par un des maîtres du roman anglo-saxon contemporain

Publié le 02 juillet 2020
Ian McEwan a publié "Le Cafard". "Laurence Barraqué est née en 1959 dans une famille de la petite bourgeoisie de Rouen. Très tôt elle comprend que la position des filles est inférieure à celles des garçons".
Anne Jouffroy pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne Jouffroy est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ian McEwan a publié "Le Cafard". "Laurence Barraqué est née en 1959 dans une famille de la petite bourgeoisie de Rouen. Très tôt elle comprend que la position des filles est inférieure à celles des garçons".

"Le Cafard" de Ian McEwan

Traduction : France Camus-Pichon, Gallimard, 153 pages, 16 €

 

RECOMMANDATION

Bon


THEME
« Un jour, Jim Sams, cafard au destin extraordinaire, se réveille dans le corps du Premier ministre britannique... », annonce la quatrième de couverture.

Dans ce pamphlet, Ian McEwan imagine qu'une escouade de cafards venue du sous-sol du Palais de Westminster remplace le locataire du 10 Downing Street, ses ministres (sauf un, resté purement humain) et quelques autres politiciens. Les cafards, qui se nourrissent de cadavres et prospèrent dans la saleté et la misère, décident de « donner le coup de pouce » décisif pour que le Réversalisme voté par le peuple soit, enfin, voté au Parlement. Mission accomplie en quelques jours, les cafards quittent leur enveloppe humaine et regagnent leur monde souterrain pour profiter de l'effondrement du pays.

Le Réversalisme est l'allégorie de la folie économique qu'est le Brexit : les Réversalistes postulent qu’il faut absolument inverser les flux financiers. En résumé, les salariés paieront leurs employeurs et les consommateurs seront payés pour leurs achats. Le Réversalisme s'oppose au Continualisme qui, on l’aura compris, ne souhaite pas l’inversion des flux financiers.

La politique n'est qu'un jeu tactique dont les gagnants sont les carriéristes, politiciens ambitieux, versatiles et auto-centrés.Très caustique, Ian McEwan décrit le cynisme absolu des milieux politiques et journalistiques prêts à tout pour défendre ce qu'ils possèdent : « La vie sociale contemporaine était un arsenal métaphorique d'armes remises au goût du jour, de chausse-trapes, de fléchettes empoisonnées, de mines explosives attendant un pas imprudent ». Il s'agit, entre autres, d’une fausse accusation de scandale #MeeToo montée par Jim pour se débarrasser en ¼ d'heure de son seul ministre continualiste ou, plus banal, d'une pseudo affaire entre pêcheurs anglais et méchants garde-côtes français. Ian McEwan épingle aussi les députés européens qui mettent de côté les grands problèmes pour débattre avec acharnement sur les crèmes glacées moldaves ; et, autre exemple, après la conférence d'un physicien du CERN invité à Bruxelles pour éclairer leur lanterne, les députés se demandent : « Les propos du chercheur seraient-ils encore vrais s'ils avaient été tenus dans l'ordre inverse ? ».

Donc cette Novella (les Anglo-Saxons appellent ainsi les petits romans) est un cri d'inquiétude pour l'avenir de la Grande Bretagne et peut-être aussi du monde.

 

POINTS FORTS
On s'amuse à retrouver les noms et les fonctions des politiciens évoqués par Ian McEwan sous des noms d'emprunts : Archie Tupper est Donald Trump (cafard aussi?) ; Jim Sams doit quelque chose à Theresa May mais beaucoup plus à Boris Johnson ; Simon, conseiller spécial de Jim, fait penser à Dominic Cummings ; Benedict Saint John, seul purement humain et continualiste, serait Philip Hammond ; Horace Crabbe est sans doute Jeremy Corbin ; Jane Fish ressemble à Jess Philipps ; etc. 

L'humour so british de Ian McEwan qui allège -un peu !- son ressentiment contre les Brexiteurs. 

Un exercice de style brillant. Félicitations à l'auteur et à la traductrice.

Le passage où la chancelière allemande, épaules basses, main sur le front et yeux las, questionne Jim : Warum...Warum...Warum…(le Réversalisme) ? La seule réponse est « parce que ».

 

POINTS FAIBLES
On a connu Ian McEwan plus subtil même dans la satire mais, après tout, il s'est défoulé ! Rage et désespoir !

 

EN DEUX MOTS
Cela dit, le gros coup de cafard de Ian McEwan est un peu communicatif ! Et si les politiciens arrivistes et les médias opportunistes ou inconscients, laissaient les cafards, insectes brunâtres, se glisser sous les tapis de la démocratie pour ouvrir la porte au populisme et au...fascisme ? Tentons ici d'en rire !

 

UN EXTRAIT
"Avec le Brexit est entré dans notre vie politique quelque chose de laid et de profondément contraire à notre esprit, et j'ai trouvé logique de lui donner la forme d'un cafard, cette créature parmi les plus méprisées. La Métamorphose de Kafka s'impose inévitablement face à toute tentative pour évoquer la mue d'un insecte en être humain, mais après le nécessaire clin d'oeil à titre d'hommage, c'est vers Swift que je me suis tourné. L'enjeu a toujours été d'élaborer un projet politique et économique qui puisse égaler l'absurdité autodestructrice du Brexit. Je n'ai aucune certitude d'y être parvenu avec mon invention ridicule : le Réversalisme. Étant donné l'ampleur de notre projet national et son impact probable sur nous, au moins pour la génération à venir, rien ne peut sans doute rivaliser avec cette folie à grande échelle. [... ] Si la raison ne se réveille pas et ne l'emporte pas, sans doute ne pourrons-nous plus compter que sur le rire".  (pages.17 et 18 de la préface).

 

L'AUTEUR
Ian McEwan, né en 1948, est considéré comme l'un des écrivains anglais les plus doués de sa génération. Il est l'auteur d'une dizaine de romans dont L'enfant volé (prix Femina étranger 1993), Expiration, Sur la plage de Chesil, L'intérêt de l'enfant, Dans une coque de noix et Une machine comme moi.

Sur le site de Culture Tops, vous pouvez lire également de ce même auteur la chronique d'Une machine comme moi

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires