En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

03.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

04.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia

07.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 8 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 9 heures 15 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 10 heures 11 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 11 heures 7 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 12 heures 48 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 15 heures 23 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 16 heures 7 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 16 heures 44 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 17 heures 19 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 18 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 9 heures 4 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 9 heures 49 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 10 heures 32 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 12 heures 2 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 15 heures 15 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 15 heures 49 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 16 heures 10 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 17 heures 5 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 17 heures 48 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 18 heures 36 min
© SEBASTIEN BOZON / AFP
© SEBASTIEN BOZON / AFP
Calendriers

Fessenheim et l’écocide

Publié le 29 juin 2020
Alors que la Convention citoyenne pour le climat vient de remettre son rapport, la fermeture définitive de la Centrale de Fessenheim est programmée pour le 30 juin 2020.
Loïk Le Floch-Prigent
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Loïk Le Floch-Prigent est ancien dirigeant de Elf Aquitaine et Gaz de France, et spécialiste des questions d'énergie.Ingénieur à l'Institut polytechnique de Grenoble, puis directeur de cabinet du ministre de l'Industrie Pierre Dreyfus (1981...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que la Convention citoyenne pour le climat vient de remettre son rapport, la fermeture définitive de la Centrale de Fessenheim est programmée pour le 30 juin 2020.

Le hasard des calendriers a conduit la Convention Citoyenne sur le Climat à remettre son rapport en Juin 2020 alors que la fermeture définitive de la Centrale de Fessenheim est programmée le 30 Juin 2020. Comme cette instance a remis à la mode la notion d’écocide, atteinte grave à l’environnement, on peut imaginer ce qui aurait pu arriver si ce « crime » avait existé dans le droit français : en effet, il n’y a aucune justification « climatique » à cette fermeture, bien au contraire , elle  n’a aucune justification économique ou technique , mais, en plus elle est « écocidaire »,  c’est-à-dire qu’elle contrevient en pleine lucidité aux objectifs climatiques. 

Quelle que soit la source des documents chiffrés, le nucléaire est la source énergétique la moins émettrice de CO2, l’indicateur clé (à tort ou à raison) de la politique nationale , européenne et mondiale affirmée par toutes les instances. On parle, pour l’électricité, de grammes de CO2 par kWh, de 6 à 12 pour le nucléaire, de 10 à 11 pour l’éolien, de 20 à 24 pour l’hydraulique, de 27 à 46 pour le solaire…selon que l’on prend le GIEC, l’ADEME ou d’autres spécialistes. Toutes les autres sources qui brulent des combustibles émettent, en conséquence, plus de CO2, le bois 145, la biomasse(déchets organiques) 230, le gaz naturel 600, le fioul 840 et le charbon 1040 . Ces chiffres peuvent être contestés, bien sur, selon les contextes, mais il faut les concevoir comme des ordres de grandeur, ils seraient sans doute retenus par des juges « indépendants «  essayant de déterminer la culpabilité, ou non , des écocidaires. 

Ceux qui prendraient la décision de remplacer une source d’énergie du premier groupe par une source du second seraient donc bien en train de commettre de façon délibérée le délit de destruction d’un écosystème puisque les gouvernements ont défini l’abus d’émission de CO2 comme une atteinte à la politique climatique mondiale et à ce qui est appelé « les limites planétaires » . Il suffirait donc pour les plaignants de démontrer que la fermeture de Fessenheim conduit à la consommation en croissance de bois, biomasse, gaz, fioul ou charbon pour que les décideurs soient accusés puis condamnés comme écocidaires. 

La fermeture définitive de Fessenheim prive la France (et les pays limitrophes Allemagne et Suisse ) de l’ordre de 10 Milliards de kWh par an, certains disent 7 Milliards, cela dépend des arrêts et des demandes du réseau . Cette production correspond à 70% de la consommation de l’Alsace ou 2% de la consommation de la France. Il nous arrive d’être vendeurs d’énergie électrique, et il nous arrive aussi d’être acheteurs , les décideurs se doivent donc de démontrer que c’est une énergie du premier groupe qui va remplacer celle qui disparait le 30 Juin. Le cout de l’arrêt prématuré de la centrale est de l’ordre de 6,5 milliards, mais on a bien compris que le pays roulait sur l’or et que l’important était de protéger en priorité le climat du monde. 

Il se trouve que dès l’arrêt de Fessenheim programmé, nos voisins allemands avaient mis en chantier une centrale à charbon , mise en route avec l’anticipation souhaitable dès Avril 2020 . Ils ne sont pour rien dans cet écocide puisqu’ils ne souhaitaient pas l’arrêt de la Centrale Alsacienne, mais les responsables français ne pouvaient l’ignorer puisque c’était annoncé partout . 

A la lecture des différents communiqués officiels on conçoit une gêne évidente, un argent gaspillé, une production en période de pointe délicate, et on parle donc d’économies d’énergie, d’effacements, c’est-à-dire d’arrêts acceptés de production industrielle en période de pénurie électrique, et de promotion de constructions d’éoliennes et de fermes solaires. Tout ceci ne résistera pas aux chiffres communiqués à un tribunal de « l’écocide », il y aura bien la nécessité de recourir aux énergies du deuxième groupe, entrainant une augmentation de l’émission de CO2, car en période de pointe hivernale les sources éolienne et solaire ne sont que d’un faible recours , on atteint le maximum des productions nucléaires et hydrauliques , et dès maintenant on fait fonctionner à plein régime nos centrales à charbon et à gaz pour maintenir le fonctionnement du réseau électrique national . En enlevant 2% de la production, en déclarant que les interconnexions européennes vont pouvoir nous aider , en insistant sur la nécessité de réaliser des économies d’énergie tout en appuyant sur l’impératif du véhicule électrique, les responsables commettent visiblement des erreurs sur les capacités prévisionnelles des réseaux à certains moments de l’année, mais, en plus, ils tournent le dos à l’argument quotidien de leur politique qui est de respecter une politique climatique de réduction de CO2. Quand on enlève une centrale nucléaire en France aujourd’hui on augmente mécaniquement l’émission nationale de CO2, la substitution même accélérée par des éoliennes ne peut pas être retenue comme solution à cause de l’intermittence de la production. Le stockage de l’énergie électrique est un problème à la fois technique et économique, améliorer les rendements en diminuant les couts et les dimensions des matériels va demander beaucoup de temps, et de toute façon il y aura toujours beaucoup de pertes. Donc aujourd’hui fermer Fessenheim et se contenter de mots réconfortants peut être considéré comme de l’inaction climatique à la base des idées des promoteurs de la notion d’écocide, la production électrique en France c’est 25% de l’énergie avec seulement 5% des émissions de CO2 grâce à 71% de nucléaire et 11% d’hydraulique, cela fait de notre pays le deuxième (derrière la Suède) de l’OCDE pour la faiblesse des  émissions de CO2. On ne pourra donc  pas démontrer devant un tribunal de l’écocide que la dérive actuelle va dans le sens d’une politique écologique .  

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Hiris
- 29/06/2020 - 23:11
Tous les "vrais "specialistes du nucléaire savent
Que celui ci est l énergie la plus écologique qui existe ,mais comme nos verts sont les plus cons du monde ils confondent Hiroshima et centrale nucléaire. C est bien ça qu' il y a derrière ! Rassurons nous ils viennent de rafler des grandes villes ,rajouté à l opportunisme électoral de jupiter, on va ouvrir des centrales au charbon en France ,supprimer des vaches qui en pétant font des trous dans la couche d ozone et puis c est tellement "méchant " de manger de la viande , nous coller des eoliennes qui ne brassent que nos porte monnaies , supprimer le diesel pour imposer des voitures avec des batteries qui polluent plus qu une centaine de diesels avec tous leurs filtres obligatoires et vident la planete de metaux rares comme les portables dont raffolent bobos et écolos !! Alleluia on rentre dans une période de deconnographie à mag 2 ...
moneo
- 29/06/2020 - 21:47
excellent article
BRAVO
Ullman
- 29/06/2020 - 17:34
EXPERT
Les « verts » se contentent d’avoir des idées.

Le Floch-Prigent aussi a des idées, mais lui met des chiffres dessus.

C’est ça, un expert.