En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

02.

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

03.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

04.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

05.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

06.

Bridgestone : tout le monde ment et l’État paie très cher pour faciliter le mensonge partagé

07.

La femme de ce député qui va rejoindre le Modem vient d'être embauchée par ... le MoDem

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Europe
Mauvaise surprise
Brexit : vers une fermetures de comptes bancaires pour les Britanniques au sein de l'UE ?
il y a 22 min 56 sec
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La peur de l'Iran redistribue les cartes au Proche-Orient

il y a 39 min 43 sec
light > Justice
Internet
Harcèlement en ligne : le YouTubeur français Marvel Fitness condamné et incarcéré
il y a 49 min 13 sec
décryptage > Environnement
Climate week

Emission de CO2 : à calculs irrationnels, conclusions (volontairement) biaisées

il y a 1 heure 29 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : début de saturation dans certains services hospitaliers en Île-de-France
il y a 1 heure 47 min
pépites > Santé
Fragiles
Emmanuel Macron dans un Ehpad du Loir-et-Cher
il y a 2 heures 9 min
pépites > Terrorisme
Danger immédiat
Menacée : une collaboratrice de Charlie Hebdo obligée de quitter son domicile
il y a 2 heures 30 min
pépites > Politique
Coincidence
La femme de ce député qui va rejoindre le Modem vient d'être embauchée par ... le MoDem
il y a 3 heures 51 min
light > Culture
Bilan inquiétant
Journées du patrimoine : la fréquentation en net recul suite à l'impact de la crise sanitaire
il y a 18 heures 35 min
pépites > Santé
Briser les chaînes de contaminations
Coronavirus : de nouvelles mesures de restrictions vont être appliquées à Lyon
il y a 19 heures 52 min
pépites > Justice
Business
Airbnb : la justice européenne valide la législation française sur la location de résidences secondaires
il y a 30 min 46 sec
décryptage > Politique
LREM (La République en Miettes)

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

il y a 48 min 51 sec
décryptage > Mode
Impact du confinement

Fahion week de Milan : la mode est en train d'opérer un grand virage

il y a 1 heure 12 min
décryptage > Société
Vie en société

Sos civilité : le Coronavirus a malmené les bonnes manières. Voilà pourquoi nous avons besoin de les sauver

il y a 1 heure 45 min
décryptage > Politique
Naufrage de LREM

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

il y a 1 heure 59 min
décryptage > Justice
Justice

Réforme de l’ENM : les ambitions à la baisse d’Eric Dupond-Moretti

il y a 2 heures 22 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bridgestone : tout le monde ment et l’État paie très cher pour faciliter le mensonge partagé

il y a 3 heures 37 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
Présidentielle 2022 : EELV décide de repousser la désignation d’un candidat après les régionales
il y a 17 heures 30 min
light > Culture
Icône du théâtre et du cinéma
Mort de l'acteur Michael Lonsdale à l'âge de 89 ans
il y a 19 heures 22 min
pépites > Justice
ENM
Eric Dupond-Moretti propose l'avocate Nathalie Roret pour diriger l'Ecole nationale de la magistrature
il y a 20 heures 52 min
Fauda saison 3
Fauda saison 3
Atlanti Culture

"Fauda, saison 3" de Lior Raz et Avi Issacharoff : un retour tant attendu !

Publié le 25 juin 2020
"Fauda, saison 3" de Lior Raz et Avi Issacharoff. "Doron prend au piège un jeune boxeur lorsqu'une mission d'infiltration met l'équipe sur la piste d'un chef du Hamas activement recherché par le Shin Bet."
Claude Carrière
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claude Carrière est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Fauda, saison 3" de Lior Raz et Avi Issacharoff. "Doron prend au piège un jeune boxeur lorsqu'une mission d'infiltration met l'équipe sur la piste d'un chef du Hamas activement recherché par le Shin Bet."

"Fauda, saison 3" de Lior Raz et Avi Issacharoff 

NETFLIX depuis juin 2020 12 épisodes de 40’
Avec Lior Raz, Itzik Cohen, Doron Ben David, Rona Lee Shim’on, Boaz Conforty, Idan Amedi, Ala Dakka ...

 

RECOMMANDATION
Excellent


THEME
Comme annoncé lors de la 1ère chronique faite sur cette série, la saison 3 vient de paraître sur Netflix. La puissance de ces nouveaux épisodes est telle qu’elle justifie une nouvelle chronique.

La Suite du conflit israélo-palestinien : après la saison 1, où le combat est mené en Cisjordanie contre un chef du Hamas et la saison 2 qui met aux prises l’unité israélienne face à Daech, via un militant islamiste venu de Syrie (pour venger son père), la saison 3 nous projette dans la bande de Gaza, territoire dirigé par le Hamas et l’autorité palestinienne.

Elie, chef de l’unité israélienne, propose à Doron, suite aux difficultés personnelles  rencontrées par ce dernier, une nouvelle mission : se cacher en Cisjordanie pour y infiltrer le Hamas, en se faisant passer pour un instructeur de boxe arabo-israélien.

C’est ainsi qu’il entraîne Bashar, fils d’un ancien chef du Hamas, emprisonné depuis 20 ans et surtout cousin de l’actuel chef du Hamas, recherché par le Shin-Beth.

Si son père, Jihad,  recouvrant sa liberté ne veut plus participer activement au Hamas, il va devoir, malgré lui « reprendre du service » pour aider son fils, quand ce dernier, considéré comme traître par les siens va être en danger. Bashar, qui avait construit un lien fort, amical et de confiance avec son coach Doron va se sentir trahi quand il apprend que ce dernier n’est pas ce qu’il prétend être, mais qu’il n’est autre qu’un agent israélien, s’étant servi de lui pour infiltrer le Hamas. 

Anéantissement, incrédulité : un véritable gouffre s’ouvre devant lui.

La perte du père spirituel qu’était devenu Doron (repère d’autant plus fort que Bashar a dû faire face à l’absence du sien pendant 20 ans) et celle du rêve maintes fois caressé, de devenir un boxeur professionnel, vont le conduire, après un état de « mort psychique » dans une poursuite effrénée d’actes maladroits, de plus en plus incertains, tout en zig zag. Et avec eux, il entraîne ceux qui lui sont chers, au 1er rang desquels son père, à faire face à des situations de combat et de violence.

 

POINTS FORTS
- Les actions multiples et violentes que le spectateur enchaîne sans temps de répit se mêlent aux drames psychologiques vécus par les 2 forces qui s’opposent, en plein cœur de ce territoire palestinien, hautement dangereux pour les Israéliens.

- Les personnages, entiers, sont écartelés entre devoir et sentiments filiaux, ce qui accroît la tension tout au long de la saison.

-La force du lien du commando israélien (« tous pour un, un pour tous ») est d’autant plus importante qu’elle va se manifester dans ce territoire, véritable souricière, où certains d’entre eux y ont déjà connu peur et danger ; le commando va être confronté à la perte d’un de ses membres et à la culpabilité que celle-ci va engendrer.

-L’amour inconditionnel qui règne au sein de certaines familles peut conduire à un conflit majeur si un soupçon de trahison pointe son nez, et à une tolérance zéro si la trahison est avérée.

-Un rythme quasi insoutenable de l’épisode 1 à l’épisode 11

 

POINTS FAIBLES
- L’épisode 12 de cette saison n’est pas à la hauteur des précédents, ce qui donne l’impression que la saison se finit « en eau de boudin » : dommage ! Mais surtout que cette faiblesse ne soit pas un empêchement pour la vivre !

 

EN DEUX MOTS
La force de cette saison est liée aux enjeux de tous les protagonistes, palestiniens et israéliens, embourbés dans des sentiments contradictoires, partagés entre sens du  devoir et affect (fidélité familiale, fidélité amicale...) tandis que les actions à mener dans ce conflit sans fin, ne cessent de les solliciter. 

 

LE REALISATEUR
Réalisés par Lior Raz, interprétant le rôle phare de Doron avec une vérité saisissante et Avi Issacharoff, qui furent tous deux confrontés dans leurs vies personnelles aux attentats.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires