En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

02.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

03.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

04.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

07.

Valery Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

03.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 5 min 45 sec
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 36 min 53 sec
décryptage > International
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

il y a 1 heure 1 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Crise économique : l‘OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l’Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

il y a 1 heure 11 min
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 10 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 14 heures 44 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 15 heures 27 min
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 16 heures 59 min
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 19 heures 52 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 21 heures 12 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 33 min 41 sec
décryptage > Politique
Restrictions et nouvelles mesures

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

il y a 43 min 3 sec
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Manchester United - PSG : 1-3 Paris s'impose dans le théâtre des rêves et reprend la tête de son groupe

il y a 1 heure 3 min
décryptage > Politique
VGE

Valery Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

il y a 1 heure 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 14 heures 25 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 15 heures 5 sec
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 15 heures 56 min
light > Santé
Etat de santé
Michel Onfray a contracté la Covid-19
il y a 18 heures 12 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 20 heures 27 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 21 heures 27 min
Atlanti Culture

"Quatre amours " de Cristina Comencini : un roman fin, sensible et mélancolique sur l’amour perdu et la fuite du temps

Publié le 24 juin 2020
Cristina Comencini a publié "Quatre amours". "Marta et Andrea. Laura et Piero. Deux couples. Quatre amis inséparables qui ont partagé chaque moment clef de leur vie : rencontre, mariage, enfants. A l’approche de la soixantaine, leurs mariages volent en éclats".
Marie De Benoist pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie De Benoist est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cristina Comencini a publié "Quatre amours". "Marta et Andrea. Laura et Piero. Deux couples. Quatre amis inséparables qui ont partagé chaque moment clef de leur vie : rencontre, mariage, enfants. A l’approche de la soixantaine, leurs mariages volent en éclats".

"Quatre amours " de Cristina Comencini 

Stock, 222 p. 20 €

 

RECOMMANDATION
Excellent


THEME
Laura et Piero, Marta et Andrea se sont rencontrés sur un bateau. Mariage, enfants, vie professionnelle réussie, vacances de rêve, tout semble sourire à ces amis inséparables. Le temps passe … Et soudainement, à l’approche de la soixantaine, ils se séparent au même moment, selon une symétrie troublante. Marta demande à Andrea de partir, parce qu’elle aspire à plus de liberté, à plus de solitude. Piero, lui, après des infidélités répétées, décide de quitter Laura ; il ne se sent plus aimé par celle qui a toujours accordé la priorité à son rôle de mère. Cependant, leur rupture, décidée ou subie, ne va pas de soi. Andrea souffre, sans comprendre la décision si brutale de sa femme. Piero découvre que sa maîtresse n’a plus d’intérêt, maintenant qu’il est libre. Marta, obsédée par l’exemple odieux de son père parti du jour au lendemain, craint de l’avoir imité. Laura pense en pleurant à ses années heureuses avec son mari, tout en affrontant la maladie, seule. 

Tous les quatre cherchent à combler comme ils peuvent le vide, sans jamais retrouver l’amour unique qu’ils ont définitivement perdu. Difficile de tourner la page, d’oublier les connivences tacites d’une intimité irremplaçable, d’effacer tant de souvenirs partagés pendant près de trente ans !

 

POINTS FORTS
• Un roman construit avec rigueur autour de deux saisons : l’hiver, saison de la rupture et l’été, saison de la tentative de reconstruction. La parole est donnée à chaque protagoniste à tour de rôle. 

• Le titre original Da soli, « Tout seuls », est révélateur du sujet principal du roman. Le récit de cette séparation symétrique renvoie les personnages à leur solitude, même s’ils tentent une nouvelle « cohabitation ». D’ailleurs, au sein de leur couple, chacun gardait une part cachée, qui échappait à l’autre.

• Autre thème majeur, la fuite du temps. Marta vit sa séparation comme une renaissance, car son mal-être était lié à la peur de la mort. Quant au passé, la présence obsessionnelle des souvenirs hante ce quatuor et s’exprime par la nostalgie de leur vie commune.

• L’auteur pointe avec un humour incisif les comportements ridicules parfois, dictés par le souci d’être à la mode !

 

POINTS FAIBLES
• Des rebondissements peu vraisemblables, comme l’enfant attendu par la maîtresse de Piero ou la rencontre inattendue en Israël de Marta et d’Andrea. 

• Les très nombreux dialogues manquent parfois de clarté sur celui qui parle.

 

EN DEUX MOTS
Un roman fin et sensible sur quatre sexagénaires typiques de notre époque, qui se débattent contre leurs désirs contradictoires. Pris au piège de leur inconséquence, ils manquent de lucidité sur eux-mêmes. La perte des illusions laisse place au désenchantement, comme une musique mélancolique, qui éveille en nous des résonances profondes.

 

UN EXTRAIT
- Au fond, la famille aujourd’hui, ce sont des parents célibataires avec enfants. p. 33

- Et aujourd’hui, on attribue au changement une valeur particulièrement positive. Je suis peut-être l’incarnation d’un homme du XIXème siècle : honneur, famille, fidélité. p.132 

- Et tout le monde parle du désir d’aimer et d’être aimé, mais personne ne sait plus vraiment ce que cela signifie. p.189

 

L'AUTEUR
Née à Rome en 1956, Cristina Comencini est la fille du célèbre cinéaste Luigi Comencini. Scénariste et réalisatrice, elle a publié plusieurs romans, dont  La bête dans le cœur (2007), Lucy (2015), Etre en vie (2018).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires