En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 2 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 2 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 2 jours
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
Institution en crise

Déclarer l'Opéra de Paris en faillite

Publié le 19 juin 2020
Yves Michaud évoque la situation délicate de l'Opéra de Paris face à l'impact de la crise du coronavirus. Il réagit notamment après la publication de l'entretien, dans les colonnes du Monde, de Stéphane Lissner, le directeur de l'Opéra de Paris.
Yves Michaud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Michaud est philosophe. Reconnu pour ses travaux sur la philosophie politique (il est spécialiste de Hume et de Locke) et sur l’art (il a signé de nombreux ouvrages d’esthétique et a dirigé l’École des beaux-arts), il donne des conférences dans le...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Michaud évoque la situation délicate de l'Opéra de Paris face à l'impact de la crise du coronavirus. Il réagit notamment après la publication de l'entretien, dans les colonnes du Monde, de Stéphane Lissner, le directeur de l'Opéra de Paris.

L'interview de Lissner au Monde du 12 juin 2020 sur la situation de l'Opéra de Paris est pathétique.

Effectivement à la suite des grèves, des samedis Gilets jaunes, des re-grèves, de l'annulation de près de la moitié de la saison pour cause de Corona-virus, l'Opéra de Paris se retrouve en situation de faillite.

On ne voit pas comment il pourrait ré-ouvrir dans le respect des règles prophylactiques.

On voit encore moins comment il pourrait être sauvé financièrement par l'Etat.

De nombreuses personnes et institutions plus modestes (artistes, libraires, musiciens, comédiens, etc.) sont dans des situations de détresse bien pires et l'Opéra est quand même une institution culturelle pour privilégiés.

Quand j'entendais des bourgeois se plaindre du prix des places Optima (autour de 220 euros – je le sais car j'en achetais), je leur conseillais d'aller à New York ou Los Angeles où, sans subvention publique, ils les paieraient 500 dollars et plus.

L'Opéra est dans la même situation qu'Air France et la SNCF: ce sont des entreprises foncièrement déficitaires, sans cesse renflouées par l'Etat, dont les personnels s'estiment propriétaires sans jamais assumer l'impact de leurs revendications sur la santé de l'entreprise.

La crise du Corona virus aura mis à nu et rendu encore plus visibles la misère de l'institution, sa gouvernance défaillante et l'irresponsabilité de ses personnels.

On ne va quand même pas faire payer par ceux qui sont condamnés aux Restos du coeur les soirées glamoureuses des bourgeois et des apparatchiks de la culture (le rang 14 de l'Orchestre de l'opéra Bastille est réservé aux riches politiciens et énarques qui ne paient jamais).

Ce me semblerait donc un excellent signal de mettre enfin tout le monde devant ses responsabilités en fermant l'Opéra, en déclarant sa faillite et en licenciant tout le personnel, sauf le concierge et les agents de sécurité.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 19/06/2020 - 16:00
L'Opéra est devenu depuis longtemps un fromage républicain
où les chanteurs se sont programmé des cursus comme ceux des footballeurs. Plus d'âme. Et comme la plupart des amateurs n'ont plus assez d'imagination pour se transporter à l'époque du livret, on leur expose des mises en scène idiotes, grotesques et saugrenues. On s'efforce de ne pas y dormir et les comptes rendus dithyrambiques de le faire survivre car beaucoup de prétendus spécialistes en vivent.