En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

02.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

03.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

04.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

07.

Valery Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

03.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 13 min 52 sec
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 45 min
décryptage > International
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

il y a 1 heure 9 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Crise économique : l‘OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l’Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

il y a 1 heure 19 min
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 10 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 14 heures 52 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 15 heures 35 min
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 17 heures 7 min
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 20 heures 44 sec
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 21 heures 21 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 41 min 48 sec
décryptage > Politique
Restrictions et nouvelles mesures

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

il y a 51 min 10 sec
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Manchester United - PSG : 1-3 Paris s'impose dans le théâtre des rêves et reprend la tête de son groupe

il y a 1 heure 11 min
décryptage > Politique
VGE

Valery Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

il y a 1 heure 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 14 heures 33 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 15 heures 8 min
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 16 heures 4 min
light > Santé
Etat de santé
Michel Onfray a contracté la Covid-19
il y a 18 heures 20 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 20 heures 36 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 21 heures 35 min
© NICOLAS ASFOURI / AFP
© NICOLAS ASFOURI / AFP
Atlantico Business

Reprise de l’épidémie en Chine : l’économie européenne et particulièrement la France seraient les premières victimes...

Publié le 18 juin 2020
L'Europe, et notamment la France, ont tout à craindre d’une reprise de l’épidémie en Chine qui hypothéquerait les chances de sortir de la crise. Nous sommes beaucoup plus dépendants des Chinois que les Américains.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Europe, et notamment la France, ont tout à craindre d’une reprise de l’épidémie en Chine qui hypothéquerait les chances de sortir de la crise. Nous sommes beaucoup plus dépendants des Chinois que les Américains.

La crise du coronavirus a beaucoup changé les perspectives de la guerre commerciale que Donald Trump avait engagée avec les Chinois. La Chine passe aujourd’hui dans le monde comme étant à l’origine de l’épidémie qui a dévasté la planète toute entière. On ne peut pas imaginer que le virus ait été libéré volontairement par les Chinois pour affaiblir l’Occident. L’Occident a été très durement touché mais la Chine elle-même va devoir gérer cet impact.

Les chiffres du bilan sur la population chinoise sont sans doute faux, mais on sait que la confiance que pouvait avoir le peuple chinois envers ses dirigeants a été ébranlée et que Pékin sera obligé de modifier son modèle de développement vers des formes plus sécurisées au niveau sanitaire et plus protectrices de l’environnement. L’offensive américaine contre les pratiques chinoises relève plus de la posture ou de la communication politique de la part de Donald Trump que de la réalité. Le président américain relaie l’inquiétude des grands du digital face à la montée en puissance de la technologie chinoise, il tweete contre le dumping chinois et réclame des relocalisations industrielles, mais il sait trop bien que les prix de fabrication chinois permettent aux Américains un pouvoir d’achat et de consommer que le système américain ne leur permettrait pas. Pour des raisons de politique intérieure,  Donald Trump est le premier à avoir engagé un bras de fer avec les Chinois pour une nouvelle régulation du commerce mondial, mais ce bras de fer aura peu d’effets dans le quotidien des Américains eux-mêmes. Le discours protectionniste américain vise plus à freiner les échanges avec les pays d’Amérique du sud, que ce soit au niveau des importations que des flux migratoires.

En fait, la Chine a plus à craindre d’un déséquilibre des échanges avec les Européens et réciproquement. Même si ce déséquilibre relève d’un effet indirect du dialogue musclé avec les Américains. L‘Europe et la Chine sont finalement très imbriqués dans les chaines de valeur. Et particulièrement la France.

La France peut donc souffrir gravement d’un durcissement des positions chinoises qui se traduirait par un ralentissement des échanges. La France est sans doute le pays européen qui serait le plus durement frappé par une deuxième vague, qui viendrait bloquer à nouveau le système chinois, comme on peut le craindre.

La décision française de relocaliser en France la fabrication de vaccins et de médicaments est évidemment une bonne chose, s’affranchir des fabrications chinoises pour certains médicaments de base comme le Doliprane ou les vaccins – et notamment le futur vaccin contre la corona – aussi, mais ce n’est pas la décision de financer un investissement industriel de 600 millions d’euros dans la campagne française qui changera la face du monde. Pas même la décision un peu stupide d'empêcher PSA de rapatrier en France certains de ses salariés polonais au chômage technique pour qu’ils travaillent quelques mois dans ses usines du Nord-Est de la France.

Le problème est beaucoup plus sérieux que cela. Si la Chine, pour des raisons diplomatiques de guerre commerciale avec les USA ou pour des raisons de risques sanitaires, devait se confiner à nouveau, des pans entiers de l’économie européenne seraient à nouveau touchés alors qu‘elle se relève à peine du confinement en Europe. Les fabrications textiles ont déjà été pour partie relocalisées dans d’autres pays asiatiques, mais quel serait l’impact sur l’automobile, l’aéronautique, l’armement, le luxe et le tourisme ?

1. L’industrie automobile européenne et notamment française, a besoin des marchés chinois. Elle est dépendante de certains marchés chinois, c’est pour ça qu’elle aussi une production là-bas. Si le marché s’éteint à nouveau, les usines vont se fermer pour la deuxième fois. Peugeot et Renault auraient du mal à s’en remettre. Idem pour les composants des produits de la génération électrique. Aucune voiture électrique ne peut être imaginée si les batteries qui sont toutes chinoises ne s’exportaient plus.

2. L’industrie aéronautique, Airbus et son cortège de sous-traitants fournisseurs sont très installés en Chine qui va représenter les premiers marchés du monde. D’où les usines de montages installées, les transferts de technologie etc... Que la Chine s’arrête de voler et Airbus et Toulouse meurent.

3. Les industries de l’armement. La France est le deuxième fabricant d’armes sophistiquées du monde derrière les USA. Jusqu'alors, la Chine était notre deuxième acheteur d’armes et d’avions militaires après les pays du Golfe. Là encore, que la Chine ferme sa porte et trouve d’autres fournisseurs , et la France perdra le tiers de ses débouchés.

4. Les industries du luxe françaises sont les plus puissantes du monde avec LVMH, Gucci (Kering), Hermès, Chanel, L’Oréal et le marché chinois est le plus dynamique du monde. Que les Chinois se mettent à changer de modèle de consommation et ces industries très franco-françaises perdent leur leadership.

5. Le tourisme est déjà fortement pénalisé par les interdictions de vols internationaux, mais si la Chine continue d’être confinée, la France va perdre ses cohortes de touristes chinois, qui jusqu'à l’année dernière, savaient envahir Eurodisney, Versailles et la plupart des hôtels de luxe.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ajm
- 18/06/2020 - 22:41
Contre-vérités.
Beaucoup de contre-vérités comme l'affirmation que la Chine est un gros client de notre industrie de l'armement alors que tous les pays membres de l'Alliance Atlantique pratiquent un embargo total dans ce domaine vis à vis de la Chine. Par contre, la France a vendu des armements à Taiwan, l'autre petite Chine.