En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
ça vient d'être publié
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 7 heures 17 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 8 heures 59 sec
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 10 heures 29 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 11 heures 13 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 12 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 13 heures 20 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 13 heures 43 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 13 heures 55 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 14 heures 18 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 14 heures 36 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 7 heures 42 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 9 heures 11 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 10 heures 44 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 11 heures 41 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 12 heures 39 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 13 heures 36 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 13 heures 48 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 14 heures 9 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 14 heures 28 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 14 heures 40 min
© Thomas SAMSON / AFP
© Thomas SAMSON / AFP
Un éclair de lucidité

Génération A (comme Adama) ? Non génération H (comme Haine) !

Publié le 16 juin 2020
Macron a enfin ouvert les yeux. Pourvu qu’il ne les ferme pas.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Macron a enfin ouvert les yeux. Pourvu qu’il ne les ferme pas.

Le président de la République a eu des mots justes – ça lui arrive – concernant les soi-disantes « manifestations antiracistes ». Il a dénoncé « l’antiracisme dévoyé ». La République a-t-il dit sera implacable avec « le racisme, l’antisémitisme et le séparatisme ».

Il a continué en affirmant avec force qu’aucune statue ne sera déboulonnée (Colbert est sauvé, ouf !). Et que la France assumerait TOUT son passé. Qu’aucun nom ne serait effacé de son histoire. Et il a trouvé les mots nécessaires pour les policiers humiliés par Castaner : ils ont droit à la « reconnaissance de la nation ». On ne donne pas très cher après ça de la peau du ministre de l’Intérieur.

On nous aurait changé Macron ? Pas vraiment. Mais le président de la République a des oreilles pour entendre, des yeux pour voir. Et son instinct de survie ne lui a jamais fait défaut. Il a entendu lors de la manifestation génération Adama les cris de « sales Juifs ». Il a compris que derrière ces mots, tous les Français avaient entendu « sales Français ». Il a vu une foule monocolore et haineuse. Et il ne le lui a pas échappé que la majorité du peuple français avait éprouvé à la vue de ce spectacle un sentiment violent de rejet.

Il a vu les drapeaux palestiniens et les pancartes «  Israël laboratoire de la violence policières ». Il sait que les Français ont un faible pour le drapeau tricolore. Il a été surpris qu’on fasse d’Adama Traoré un libérateur de la Palestine. Nous aussi cela nous a étonné. Et pour une fois, Emmanuel Macron nous a étonné en bien…

Ps : Au lendemain de l’allocution présidentielle, Sibeth Ndiaye a suggéré qu’on débaptise l’avenue Bugeaud. Ce raciste de Macron va-t-il la virer ? 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 16/06/2020 - 18:54
On applaudit les actes, pas le blabla
Macron a parlé. Soit. N'importe qui peut faire des discours, et beaucoup de gens adorent s'écouter parler. Macron en particulier.
Je n'attends pas des paroles des décideurs politiques, mais des actes, et surtout des résultats. Quand je vote, je ne souhaite pas élire un beau-parleur, mais un décideur efficace.
Et qu'a-t-il fait ? Qu'a-t-il obtenu ?
Il ne va pas, personnellement, déboulonner des statues. D'accord, mais que fera sa police et sa justice (procureurs) si une foule le fait ? Est-ce que l'émotion (entendez la lâcheté) justifiera qu'on laisse faire ?
Plutôt que de dire le contraire de Castaner et ne rien faire, il l'aurait immédiatement viré et empêché Ndiayé de sortir ses imbécillités quasi-quotidiennes sans faire aucun discours, là, j'aurais applaudi. Mais non, je n'applaudis aucun discours, surtout quand ils sont suivis de ... rien.
clo-ette
- 16/06/2020 - 11:03
Je cite:
" La République a-t-il dit sera implacable avec « le racisme, l’antisémitisme et le séparatisme »." .Je ne comprends pas le sens dans ce contexte du mot employé de "séparatisme" . Les" indigénistes " ( mot qui m'échappe aussi ), voudraient demander leur indépendance ? Qui sont ces gens ? je ne les connais pas , d'où sortent-ils ?
assougoudrel
- 16/06/2020 - 10:04
Certains ont le droit de manifester jusqu'à
20 000 et cela ne gène pas le gouvernement, alors que le Coronavirus revient en force à Pékin. Aucune précaution n'est prise et ce sera encore de la faute des français de souche. Je sens que ce n'est pas fini. Quand à cet affaire Adama Trouàré, je me demande si ce n'est pas un prétexte pour essayer de faire oublier les échecs de Macron et de sa bande concernant le Coronavirus et tous les morts que leur incompétence a engendré. Ces manifestations tolérées, voir encouragées est un rideau de fumée. Il faudrait que les proches et amis des victimes des attentats, ainsi que les français, descendent dans la rue, car un chant légionnaire dit: "la rue appartient à celui qui y descend" et pour le moment, elle appartient à des moins que rien, des haineux, avec cette Assa Trouàré qui sait à peine compter jusqu'à 2 sur le "boulier" de son mec....https://actu.orange.fr/monde/coronavirus-situation-extremement-grave-a-pekin-l-europe-rouvre-ses-frontieres-CNT000001qREWW/photos/des-passagers-portent-des-masques-de-protection-contre-le-nouveau-coronavirus-dans-une-gare-de-pekin-a-l-heure-de-pointe-le-15-juin-2020-e99b0384c89d3ddd50a64485c6912ce9.html