En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

03.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

04.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

05.

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

06.

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

07.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

01.

Chine : éveillée mais coincée

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > France
Manifestations
Loi "sécurité globale" : très forte mobilisation à Paris et dans toute la France
il y a 2 heures 53 min
pépites > Economie
Covid-19
Le plafond d'indemnisation pour les entreprises fermées sera doublé, à 200.000 euros par mois
il y a 3 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 6 heures 29 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 6 heures 41 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 7 heures 41 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 8 heures 48 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 10 heures 8 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 10 heures 30 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 10 heures 34 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 10 heures 34 min
light > Media
C'est d'actualité
France Télévisions prépare une adaptation en série TV de "La peste" d'Albert Camus
il y a 3 heures 24 min
pépites > Justice
Justice
Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur
il y a 4 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 6 heures 33 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 7 heures 10 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 8 heures 23 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 9 heures 38 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 10 heures 15 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 10 heures 31 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 10 heures 34 min
décryptage > Atlantico business
Mauvais arguments

La 5G se déploie mais beaucoup d’édiles locaux la refusent au prix de l’isolement qu’ils reprocheront ensuite à l’Etat

il y a 10 heures 34 min
Atlanti Culture

"Downton Abbey" de Julian Fellowes et Gareth Neame : une série culte, qui allie humanité et élégance

Publié le 11 juin 2020
"Downton Abbey" est une série de Julian Fellowes et Gareth Neame. "Les héritiers de Downton Abbey ayant péri lors du naufrage du Titanic, la famille Crawley se retrouve dans une position délicate, les trois descendantes ne pouvant prétendre au titre de Lord Grantham. Matthew Crawley, nouveau successeur et lointain cousin, arrive à Downton Abbey".
Bertrand Devevey pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Devevey est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Downton Abbey" est une série de Julian Fellowes et Gareth Neame. "Les héritiers de Downton Abbey ayant péri lors du naufrage du Titanic, la famille Crawley se retrouve dans une position délicate, les trois descendantes ne pouvant prétendre au titre de Lord Grantham. Matthew Crawley, nouveau successeur et lointain cousin, arrive à Downton Abbey".

"Downton Abbey" de Julian Fellowes et Gareth Neame

PrimeVidéo et en DVD 6 saisons, 52 épisodes
Mise en scène : Maggie Smith, Michelle Dockery, Hugh Bonneville…

 

RECOMMANDATION
En priorité


THEME
Du naufrage du Titanic (1912) au début des années 30, cette série nous fait partager le quotidien de la famille Crawley, famille britannique aristocratique propriétaire d'un château et d'un riche domaine dans le Yorkshire. Ce qui en fait l'originalité est de partager aussi la vie de la "domesticité", tous les personnels dédiés au service "des maîtres" et à l'entretien du domaine. Ces 20 années sont balayées par de nombreux événements - la question de la transmission du domaine à un héritier mâle - les Crawley ayant trois filles, la 1ère Guerre Mondiale et ses bouleversements, notamment la place des femmes dans la société, les amours et l'émancipation des sœurs Crawley dans les années 20. La vie des domestiques, leurs rapports, complicités et rivalités, la vie mondaine et la vie du domaine se croisent, parfois se rejoignent ou se percutent, dans des faits divers parfois dramatiques qui vont bouleverser et remodeler cette société si particulière, où la solidarité dépasse finalement les antagonismes. 

Chaque saison aborde une "tranche de vie" de 1 à 3 ans, exposant les uns et les autres à plus d'événements que la série ne pourrait le laisser penser à priori !

Parler de l'évidence des beaux décors et des bons acteurs ne fait pas nécessairement une "série culte". 

Sans son concept, Downton Abbey ne serait qu’une chronique de la vie anglaise des années 1912 aux années 30. La série répond aux règles des 3 unités  : unité de Lieu ( le Château)  unité de Temps (déroulement chronologique des épisodes sur la totalité de ces années) unité d'Action (la vie quotidienne au domaine et dans les communes voisines, avec quelques escapades londoniennes). A ces fils conducteurs, s'ajoute la mise en scène du monde d’en haut et du monde d’en bas, monde des maîtres et monde des domestiques, chacun étant régi par des règles très strictes de protocole et de hiérarchie. Voilà le concept !

Soulignons enfin que le scénario sait rendre captivante la découverte progressive de la vie des uns et des autres, des liens qui les unissent, des rivalités qui transpirent, des transformations de ces années "folles".

 

POINTS FORTS
Avec une telle série, la liste des points forts peut être extrêmement longue. Contentons nous d'en lister quelques uns : 

les acteurs, tous excellents et parfaitement crédibles dans leur rôle (dont une incomparable Maggie Smith en comtesse douairière vieux-jeux et complice de ses petites filles), 

des costumes et des décors qu'il faut bien qualifier de somptueux, pour restituer fidèlement la vie des aristocrates anglais de ce premier quart du 20ème siècle, 

des ambiances absolument crédibles car tournées - pour beaucoup, dans des lieux authentiques - et un peu en studio pour les "offices" - ceux-ci ayant été transformés dans les 80 ans qui ont précédé les tournages ! 

Et pour les amateurs de VO, un anglais d'une grande clarté, voire de charme !

Parler de l'évidence des beaux décors et des bons acteurs ne fait pas nécessairement une "série culte". 

Sans son concept, Downton Abbey ne serait qu’une chronique de la vie anglaise des années 1912 aux années 30. La série répond aux règles des 3 unités  : unité de Lieu ( le Château)  unité de Temps (déroulement chronologique des épisodes sur la totalité de ces années) unité d'Action (la vie quotidienne au domaine et dans les communes voisines, avec quelques escapades londoniennes). A ces fils conducteurs, s'ajoute la mise en scène du monde d’en haut et du monde d’en bas, monde des maîtres et monde des domestiques, chacun étant régi par des règles très strictes de protocole et de hiérarchie. Voilà le concept !

Soulignons enfin que le scénario sait rendre captivante la découverte progressive de la vie des uns et des autres, des liens qui les unissent, des rivalités qui transpirent, des transformations de ces années "folles". 

 

POINTS FAIBLES
Il est juste d'en signaler un : il faut aimer les films et séries qui témoignent de la vie (pas tout à fait ordinaire) d'une région et d'une famille à une époque où la "hiérarchie" des classes sociales ne se discute pas encore. Amateur de crimes sanglants et de scènes "trash", passez votre chemin ! Tout dans l'image est normé, "propre", même si les situations vécues tendent, au fil des épisodes, à fissurer le cadre !!

 

EN DEUX MOTS
Excellent, addictif, culte ! Trois mots au lieu de deux pour décrire une série qui pourrait être ce que Barry Lyndon fut aux films des années 80 - une référence scénaristique et esthétique ! 52 épisodes, dont des fins de saisons plus longues, vous transporteront 100 ans en arrière, du sourire aux larmes, de la stupeur à l'approbation, de la complicité à la réprobation. Bref, sauf à ne pas aimer le genre, vous ferez rapidement partie de la famille - que vous vous sentiez Crawley ou de la famille "du personnel" - et aurez envie, accroché à votre fauteuil, à en démêler les tensions et les passions !

Et si vous en redemandez, sachez qu'un film - avec au scénario Julian Fellowes le concepteur de la série, et (presque) tous ses acteurs - est sorti fin septembre 2019. Il dure 2h, se situe à la fin de la saison 6, et a pour enjeu la venue, à Downton Abbey, du couple royal !

Ne manquez pas la chronique de Dominique Poncet, sur notre site : Au nom de la terre (dans le paragraphe "Et aussi").

 

LE REALISATEUR
Downton Abbey est écrite, scénarisée et produite par les britanniques Julian Fellowes et Gareth Neame, ce dernier, des studios Carnival Films. Beaucoup d'éléments de l'histoire sont inspirés de faits aussi réels que les reconstitutions historiques furent rigoureuses.

Produite et diffusée entre 2010 et 2015, son succès est tel que les critiques affirment qu'elle a renouvelé le genre des séries historiques. Downton Abbey, ses acteurs, réalisateurs, costumiers (près de 1.300 costumes différents pour les 5 personnages principaux !), techniciens, compositeurs ont reçu, jusqu'en 2016, une avalanche de prix.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires