En direct
Best of
Best of du 8 au 14 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

02.

Ces 40% de contaminés asymptomatiques qui pourraient être la clé contre la Covid-19

03.

Alerte à la pseudo justice sociale : cette culture de l’excuse qui (co)produit la violence qui nous envahit

04.

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

05.

Pourquoi une élection de Joe Biden ne rétablirait pas les relations transatlantiques du monde d’avant

06.

L’Europe a-t-elle déjà perdu face à la Turquie ?

07.

Islamistes et liberté d’expression : ça empire depuis Charlie; Affaire Girard : Anne Hidalgo se venge des Verts; BHL, Justine Lévy, Carla Bruni : Raphaël Enthoven prend sa (sacrée) revanche; Le MoDem lorgne sur les députés LREM à la dérive

01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

03.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

03.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

04.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

05.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

06.

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

ça vient d'être publié
light > Religion
Contexte particulier
Pèlerinage du 15 août à Lourdes : des milliers de pèlerins sont attendus, le masque sera obligatoire
il y a 2 heures 11 min
pépite vidéo > France
Vive émotion
Retrouvez l’hommage de Jean Castex aux six humanitaires français tués au Niger
il y a 4 heures 26 min
pépites > International
Noms d'oiseaux
La Turquie accuse la France de se comporter "comme un caïd" en Méditerranée
il y a 5 heures 38 min
pépites > Politique
Couple franco-allemand
Emmanuel Macron va recevoir Angela Merkel au Fort de Brégançon le 20 août prochain
il y a 8 heures 12 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : Jérôme Salomon estime que le "virus sera toujours là" à la rentrée et confirme une baisse du prix des masques
il y a 9 heures 49 min
décryptage > Santé
Nouvel espoir

Ces 40% de contaminés asymptomatiques qui pourraient être la clé contre la Covid-19

il y a 11 heures 56 min
décryptage > Société
Nihilisme sociétal

Alerte à la pseudo justice sociale : cette culture de l’excuse qui (co)produit la violence qui nous envahit

il y a 13 heures 6 min
décryptage > International
Maison Blanche

Pourquoi une élection de Joe Biden ne rétablirait pas les relations transatlantiques du monde d’avant

il y a 13 heures 59 min
pépites > France
Acted
Français tués au Niger : Jean Castex va présider une cérémonie d’hommage ce vendredi
il y a 1 jour 3 heures
pépites > International
Diplomatie
Donald Trump annonce un "accord de paix historique" entre Israël et les Emirats arabes unis
il y a 1 jour 4 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "A crier dans les ruines" d'Alexandra Koszelyk, un roman féerique et gracieux sur Tchernobyl

il y a 2 heures 51 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
La haine de l'Occident : des BLM à la Turquie néo-ottomane d'Erdogan, entretien avec Pierre Rehov
il y a 4 heures 59 min
pépites > International
Vague de critiques
L'Autorité palestinienne, l’Iran et la Turquie rejettent l'accord entre Israël et les Emirats arabes unis
il y a 7 heures 27 min
light > Culture
Succès fou
Le livre de Nicolas Sarkozy, Le Temps des tempêtes, devient officiellement le best-seller de l'été 2020
il y a 9 heures 16 min
pépite vidéo > Europe
Distanciation sociale
Interdiction en Galice : la fumée de cigarette peut-elle transmettre le coronavirus ?
il y a 11 heures 30 min
décryptage > France
Ecoutons-là

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

il y a 12 heures 41 min
décryptage > Economie
Résilience face au climat

Canicules, inondations et tempêtes : la vulnérabilité humaine et économique diminue avec les années

il y a 13 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Les Jungles rouges" de Jean-Noël Orengo, les rêves suscités par l’Indochine et l’Extrême-Orient, de 1924 à 1951

il y a 1 jour 3 heures
pépite vidéo > Consommation
Parfums de l'été
Paris : Matthieu Carlin, le chef pâtissier du Crillon, propose les glaces du célèbre palace dans un food truck
il y a 1 jour 4 heures
light > France
Lieu mythique
Covid-19 : Sénéquier, le célèbre établissement de Saint-Tropez, ferme temporairement
il y a 1 jour 5 heures
Atlanti Culture

"Les diables bleus" de Christopher Castellani : l’Italie a quelque chose en elle de Tennessee

Publié le 09 juin 2020
Christopher Castellani a publié "Les diables bleus". "Avec ce roman d'une sensibilité extrême, Christopher Castellani mélange faits et fiction pour nous faire partager une des plus belles histoires d'amour de la littérature contemporaine, celle de Tennessee Williams et Frank Merlo à une époque haute en glamour, où tout était encore permis".
Charles-Édouard Aubry pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Charles-Édouard Aubry est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christopher Castellani a publié "Les diables bleus". "Avec ce roman d'une sensibilité extrême, Christopher Castellani mélange faits et fiction pour nous faire partager une des plus belles histoires d'amour de la littérature contemporaine, celle de Tennessee Williams et Frank Merlo à une époque haute en glamour, où tout était encore permis".

"Les diables bleus" de Christopher Castellani 

Traduction : Caroline Nicolas Editions du Cherche-Midi, 489 pages, 23 €

 

RECOMMANDATION
Bon


THEME
Trois personnages sont au centre de cette histoire. Tennessee Williams, le célèbre dramaturge, Franck Merlo son secrétaire et amant et Anja Blomgren, une jeune actrice en devenir que les deux premiers rencontrent par hasard en Italie en 1953. Plusieurs histoires vont se développer en parallèle, à diverses époques : entre Williams et Merlo pendant les 10 années avant que le second ne meure d’un cancer, entre Merlo et Anja Blomgren, qu’il n’aura de cesse de protéger avant qu’elle ne finisse par s’imposer en tant qu’actrice et entre Williams et Anja Blomgren, unique détentrice d’une pièce inédite du premier, consacrée à sa relation avec Franck Merlo.

De l’Italie aux US, des années 50 à nos jours, l’amour, l’amitié, l’ambition unissent ou séparent ceux qui s’aiment …

 

POINTS FORTS
* L’évocation de l’Italie des années 50, paradis des artistes américains qui viennent y vivre la partie la plus chaude de l’année, est magnifiquement maîtrisée. A Portofino lors d’une « party » donnée par Truman Capote, la rencontre de Tennessee Williams et Franck Merlo avec Anja Blomgren, affublé d’une mère possessive et envahissante évoque les grands films hollywoodiens quand les personnages avaient un sens du tragique extraordinairement romanesque. L’histoire se poursuit à Rome sur les plateaux de Luchino Visconti et dans l’ombre d’Anna Magnani : ce sont les grandes œuvres italiennes que l’on retrouve, et des destins qui se jouaient en une nuit à pile ou face.

* Le personnage central, Franck Merlo, apporte une lucidité et une humanité qui en font le personnage le plus attachant du livre. Il est le pivot autour duquel tournent l’histoire et les autres personnages. Tour à tour marine, camionneur, secrétaire particulier et enfin acteur, hétéro puis homosexuel, il fait le lien entre le monde réel et le celui du show-business.

* Sa relation avec « Ten » nous émeut : son amour, sa compréhension et sa dévotion à la personne et à l’auteur construisent une trajectoire de vie. C’est autour de lui que l’auteur a construit le projet de son roman.

* La partie « italienne » et toute la partie de l’histoire aurait suffi à composer un roman de 300 pages, plus courts mais plus nerveux, centré sur une époque, les années 50, et un nombre plus restreint de personnages. L’intrigue aurait été resserrée et plus enlevée.

 

POINTS FAIBLES
* En voulant ajouter à son intrigue de nouvelles trajectoires, il ouvre des portes qui se révèlent des impasses narratives car on ne retrouve ni un intérêt pour cette autre histoire, ni la légèreté de la partie « italienne ».

* Ecrire une pièce inédite de Tennessee Williams, donnée pour ratée, même si elle est censée éclairer la relation entre l’auteur et Franck Merlo, n’est pas l’idée du siècle. C’est audacieux mais … pas franchement une réussite.

* Toute la partie actuelle, autour d’une Anja Blomgren, vieillie et retirée du monde, n’apporte rien à l’histoire, bien au contraire. Elle affaiblit le récit. Est-ce parce qu’elle ne met en scène que des personnages fictifs que l’auteur n’a pas su leur donner le pouvoir de nous séduire et nous passionner ?

 

EN DEUX MOTS
Les diables bleus sont les barbituriques dont Tennessee Williams abusait afin de « tenir le coup ». Ils nous ouvrent les portes d’un passé révolu mais magique où tous les personnages semblent jouer leur destin sur un coup de dé, avec élégance et perfidie.

 

UN EXTRAIT
« Le plaisir est meilleur quand on en avale d’un seul coup une grosse quantité patiemment amassée que lorsqu’il est divisé en portions raisonnables, comme des parts de gâteau. Non seulement la faim entre deux festins est supportable, mais elle fournit aussi une compagnie parfaitement agréable, tout comme le serait la rage si elle était de nature rageuse ». (page 81)

 

L'AUTEUR
Christopher Castellani est un écrivain américain, fils d’immigrés italiens.

Il est le directeur artistique de Grub Street, premier centre indépendant de « creative writing » américain, et enseignant à la Bread Loaf Writers.

Il a déjà publié quatre romans salués par la critique, ainsi que des essais et anthologies. Les diables bleus est son premier roman publié en France.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires